Tables de la Loi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Table (homonymie).
Moïse portant les Tables de la Loi (José Ribera, 1638)

Dans la Bible les Tables de la Loi sont des tables en pierre sur lesquelles Dieu a gravé le Décalogue remis à Moïse (cf l'Exode, ). Leur figuration traditionnelle est devenue un des symboles du judaïsme, utilisé en particulier au fronton des synagogues.

Bien qu'étant représentées comme ayant des bords supérieurs arrondis, leur vraie représentation serait en fait carrée[1].

Dans la Bible[modifier | modifier le code]

Il est fait allusion aux tables de la loi dans les livres de l'Exode et du Deutéronome

Le peuple d'Israël a quitté l'Égypte depuis trois mois[2] et se trouve dans le désert du Sinaï. Dieu décide de sceller une alliance avec lui et Moïse en est l'intermédiaire. Dieu énonce dix Paroles et les assortit de développements, le code de l'Alliance. Moïse écrit toutes les paroles prononcées par Dieu[3] mais celui-ci lui promet des tables de pierre rappelant la loi et le commandement [4] que le peuple d'Israël devra garder dans un coffre (arche de l'Alliance) à poser sur une table et à installer dans une tente (la Demeure). Ces instructions prennent 40 jours à l'issue desquels Dieu donne à Moïse « Les tables de la charte, écrites de la main de Dieu »[5], tables « œuvres de Dieu », « écrites des deux côtés », « écriture de Dieu »[6].

Moïse brisant les Tables de la Loi (Rembrandt).

Entretemps, le peuple a perdu patience et confiance et s'est tourné vers d'autres dieux (épisode du Veau d'or). Lorsque Moïse redescend du Mont Sinaï, portant les deux tables, il comprend que son peuple vient de rompre l'alliance à peine conclue et jette les deux tables qui se brisent[7].

Une nouvelle alliance est alors scellée entre Dieu et son peuple. Moïse est chargé de tailler deux nouvelles tables semblables aux précédentes sur lesquelles seront à nouveau gravés les termes de la loi. Le livre de l'Exode présente deux versions apparemment contradictoires : Dieu écrit à nouveau sur les tables[8] ; Dieu demande à Moïse d'écrire sur les tables[9]. Concernant cette contradiction, il faut étudier le contexte. En effet, en Exode 34-1, Dieu dit à Moïse de tailler deux tablettes de pierre et Dieu écrit les paroles présentes sur les premières (les 10 commandements). Les paroles indiquées en exode 34-27 que Moïse doit écrire sur ordre de Dieu sont les paroles de l'alliance que Dieu fait avec Moise et qui sont détaillées de Exode 34-10 à 34-28. Moïse redescend du Mont Sinaï avec les tables qui seront conservées dans l'arche de l'Alliance dès la construction de celle-ci.

Cet épisode est rappelé dans le Deutéronome[10] qui reprend la version des secondes tables écrites aussi de la main de Dieu[11].

L'arche de l'Alliance, contenant les tables, devient par la suite, un instrument puissant dans la conquête par Israël de son territoire.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Tables de la loi sur la synagogue de Tata (Hongrie)

Dans l'ancien Orient, lors d'une alliance entre deux puissances, on disposait, dans le temple des partenaires, un document écrit devant être lu périodiquement[12], il n'est donc pas surprenant que les Tables de la Loi soit le témoignage concret de l'Alliance entre Dieu et son peuple. C'est la raison pour laquelle, les images des tables sont souvent présentes sur le fronton des synagogues.

L'iconographie chrétienne représente Moïse recevant les Tables de la Loi, les portant comme un livre ouvert ou les brisant sur le sol.

Dans les temples protestants, une représentation des Tables de la Loi remplaçait, jusqu'au XVIIe siècle, la croix des églises catholiques[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Talmud Baba Batra 14a, et Chla (1698): hrticle.ttp://mendelsamama.blogspot.fr/2011/02/des-tables-arrondies-et-une-tete-carree.htmlA
  2. Exode 19,1
  3. Exode 24,4
  4. Exode 24,12
  5. Exode 31,18
  6. Exode 32,13
  7. Exode 32,19
  8. Exode 34,1
  9. Exode 34,27/28
  10. Deutéronome 9/10
  11. Deutéronome 10, 4
  12. T.O.B., note Exode 24,4
  13. Tables de la loi dans musée protestant .org

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]