Tabot (liturgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tabot.
Un prêtre portant sur sa tête un tabot recouvert pendant l'épiphanie à Gondar en Éthiopie.

Tabot (ge'ez : ታቦት), se réfère à une réplique des tables de la Loi, sur laquelle les dix commandements de la Bible sont inscrits utilisé par l'Église éthiopienne orthodoxe. Tabot peut aussi être utilisé pour faire référence à une réplique de l'Arche d'alliance.

D'après Edward Ullendorff, le mot tabot vient de tebuta (tebota) en araméen, qui lui-même vient de l'hébreu tebah[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Edward Ullendorff, Ethiopia and the Bible (Oxford: University Press for the British Academy, 1968), pp. 82, 122