Combava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le combava (ou combawa, cumbava, cumbaba, makrut, citron combera, lime kaffir) est un agrume dont le nom provient des anciennes cartes maritimes où une île indonésienne à l’est de Bali, dans l'archipel de la Sonde dans la mer des Moluques, est dénommée « Sumbawa ». Il est originaire de ces îles. C'est le nom de l'arbre (Citrus hystrix) et de son fruit. Il appartient à la famille des Rutacées. Il a été introduit dans l'océan Indien, à l'île Maurice, par Pierre Poivre à la fin du XVIIIe siècle. C'est tardivement qu'il apparaît dans les textes occidentaux, 2e moitié du XXe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

L'arbre de petite taille possède des feuilles rétrécies au centre et des épines sur les branches. Les fleurs blanches donnent naissance à de petits fruits ronds ne dépassant pas 5 à 6 cm de diamètre. L'écorce du fruit à la texture grumeleuse est d'une teinte vert profond qui devient jaune à maturité. Il est plus petit et plus acide que le citron. On le greffe sur les porte-greffes des citrus.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le combava a un arôme très intense, rappelant la citronnelle. On utilise le fruit ou la feuille principalement à la Réunion, aux Comores, à Madagascar et en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Cambodge, Viêt Nam, etc.). Généralement on utilise surtout son zeste ou ses feuilles. Il relève le goût de nombreux plats, comme les rougails de tomates ou les sauces de piment. On utilise le jus pour préparer une boisson désaltérante.

Valeur nutritive[modifier | modifier le code]

Excellente source de vitamine C, il joue un rôle antioxydant et améliore l'absorption du fer par l'organisme. Valeur énergétique : 22 kcal/100 g.

Production[modifier | modifier le code]

Le combava est produit dans les pays consommateurs ; la Thaïlande et l'Inde exportent des fruits et des feuilles. Il est peu produit dans l'Union européenne (petite production à la Réunion) où il existe pourtant un marché, notamment à Londres. Son acclimatation est en cours dans le sud portugais à l'initiative de producteurs britanniques. Cette plante est aussi cultivable en pot, à condition de le rentrer pendant la saison froide (rusticité -5°C)[1], des particuliers cultivent ainsi cette plante dans des zones de rusticité plus basse.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :