Bima (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bima (homonymie).
Bima
Pays Indonésie
Région Sumbawa
Nombre de locuteurs 500 000 (en 1989)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bhp
IETF bhp

Le bima (ou bimanais) est une langue austronésienne parlée en Indonésie, dans l'Est de l'île de Sumbawa par 500 000 personnes. La langue appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Classification[modifier | modifier le code]

Le bima est classé traditionnellement dans un sous-groupe bima-sumba, créé par J. S. Esser, un employé de l'administration coloniale néérlandaise, au début du XXe siècle. Le linguiste Robert Blust[2] conteste l'existence de ce sous-groupe, sur la base d'une comparaison lexicale et phonétique des langues.

Les langues bima-sumba sont un des sous-groupes du malayo-polynésien central.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte a [a]
  • Allophones :
    • [a] varie librement avec son allophone [ə]: kaʔudu ~ kəʔudu, empiler.

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Dentales Alvéol. Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Éjectives ɓ [ɓ] ɗ [ɗ]
Fricative f [f] s [s] h [h]
Affriquée Sourde c [t͡ʃ]
Sonore j [d͡ʒ]
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w]
  • Les occlusives sonores:
    • [b] et [g] se trouvent essentiellement dans des emprunts, notamment à l'indonésien: gamba, image (de l'indonésien gambar), bara vent fort (de angin barat, mousson d'Ouest).
  • Le cas des consonnes prénasales:
    • Elles existent mais en alternance, dans des processus morphologiques, avec les occlusives et les affriquées :
      • saŋa, fourche d'arbre et ncaŋa, bifurquer ; raʔa, sang et ndaʔa, saigner ; haju kaʔa, feu de bois et ŋgaʔa, brûler.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Blust, 2008, p.46.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Blust, Robert, Is there a Bima-Sumba Subgroup?, Oceanic Linguistics, 47:1, pp. 45-113, 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]