Subdivisions du Cambodge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Depuis décembre 2008[1], le Cambodge est constitué de 23 provinces (khmer ខេត្ត, khet[2]) et de la capitale Phnom Penh. Les provinces sont divisées en districts (ស្រុក, srŏk) et en municipalités (ក្រុង, krong).

Les districts sont divisés en communes (ឃុំ, khum) et en quartiers (សង្កាត់, sangkat), eux-mêmes divisés en villages (ភូមិ, phum[3]).

Les municipalités sont divisées en quartiers (សង្កាត់, sangkat), eux-mêmes divisés en villages (ភូមិ, phum), eux-mêmes divisés en groupes (krom).

La capitale est divisée en sections (ខ័ណ្ឌ, khan[4]), elles-mêmes divisées en quartiers (សង្កាត់, sangkat), eux-mêmes divisés en villages (ភូមិ, phum).

Divisions de premier niveau : provinces et capitale[modifier | modifier le code]

Localisation des provinces.
  1. Province de Banteay Mean Chey
  2. Province de Battambang
  3. Province de Kampong Cham
  4. Province de Kampong Chhnang
  5. Province de Kampong Spoe
  6. Province de Kampong Thum
  7. Province de Kampot
  8. Province de Kandal
  9. Province de Kaoh Kong
  10. Province de Kratie
  11. Kep (depuis décembre 2008)
  12. Province de Mondol Kiri
  13. Province d'Otdar Mean Cheay
  14. Pailin (depuis décembre 2008)
  15. Province de Pouthisat
  16. Province de Preah Vihear
  17. Province de Prey Veng
  18. Province de Rotanah Kiri
  19. Province de Siem Reap
  20. Sihanoukville (depuis décembre 2008)
  21. Province de Stoeng Treng
  22. Province de Svay Rieng
  23. Province de Takeo
Capitale
  1. Phnom Penh

Classements[modifier | modifier le code]

Subdivision Type Capitale Superficie (km²) Population (2008) Densité (hab./km²)
Banteay Mean Chey Province Sisophon 6 679 678 033 101,5
Battambang Province Battambang 11 702 1 024 663 87,6
Kampong Cham Province Kampong Cham 9 799 1 680 694 171,5
Kampong Chhnang Province Kampong Chhnang 5 521 471 616 85,4
Kampong Spoe Province Kampong Spoe 7 017 716 517 102,1
Kampong Thum Province Kampong Thum 13 814 630 803 45,7
Kampot Province Kampot 4 873 585 110 120,1
Kandal Province Ta Khmau 3 568 1 265 085 354,6
Kaoh Kong Province Krong Kaoh Kong 11 160 139 722 12,5
Kep Province 336 35 753 106,4
Kratie Province Kratie 11 094 318 523 28,7
Mondol Kiri Province Senmonorom 14 288 60 811 4,3
Otdar Mean Cheay Province Phumi Samraong 6 158 185 443 30,1
Pailin Province 803 70 482 87,8
Phnom Penh Capitale 290 2 000 064 6 896,8
Pouthisat Province Pouthisat 12 692 397 107 31,3
Preah Vihear Province Phnum Tbeng Meanchey 13 788 170 852 12,4
Prey Veng Province Prey Veng 4 883 947 357 194,0
Rotanah Kiri Province Banlung 10 782 149 997 13,9
Siem Reap Province Siem Reap 10 299 896 309 87,0
Sihanoukville (Preah Sihanuk) Province 868 199 902 230,3
Stoeng Treng Province Stoeng Treng 11 092 111 734 10,1
Svay Rieng Province Svay Rieng 2 966 482 785 162,8
Takeo Province Takeo 3 563 843 931 236,9

Divisions de second niveau : districts, municipalités et sections[modifier | modifier le code]

La hiérarchie des différentes entités administratives cambodgiennes

Les districts (srŏk) sont des subdivisions des provinces ; ils sont formés de plusieurs communes (khum) et quartiers (sangkat). Les municipalités (krong) sont des subdivisions des provinces formées de plusieurs quartiers (sangkat).

Les sections (khan) sont des subdivisions de la capital formées de plusieurs quartiers (sangkat).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1975, le gouvernement Khmer rouge avait supprimé toutes les divisions administratives traditionnelles. Il avait remplacé les provinces par sept zones géographiques : Nord-Ouest, Nord, Nord-Est, Est Sud-Ouest, Ouest et Centre.

Ces zones étaient dérivées de divisions militaires établies par les Khmers rouges lors de leur lutte contre la République khmère du général Lon Nol[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 22 décembre 2008, le roi Norodom Sihamoni a signé un Décret royal transformant les municipalités de Kep, Pailin et Sihanoukville en provinces et modifiant certaines limites de provinces. (en) « Decree Creates Three New Provinces », khmerization.blogspot.com,‎ décembre 2008
  2. sanskrit kṣetra, pâli khetta : "domaine"
  3. sanskrit bhūmi : "terrain"
  4. sanskrit khaṇḍa : "section"
  5. James A. Tyner, The Killing of Cambodia

Article connexe[modifier | modifier le code]