Subdivisions de la Libye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les subdivisions de la Libye ont régulièrement été modifiées au cours du dernier siècle[1]. Initialement divisée en trois provinces, la Libye a été subdivisée en trois puis dix gouvernorats (muhafazat) de 1951 à 1975/1983. Elle est ensuite subdivisée en districts appelés baladiyat (1983-1995) puis, depuis 1995, en quartiers appelés chabiyat. La dernière réorganisation administrative définit 22 chabiyat (2007). Par ailleurs, à un échelon inférieur, des congrès populaires constituent le découpage de base.

Histoire du découpage administratif de la Libye[modifier | modifier le code]

Les provinces libyennes[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité, sous la domination romaine, le territoire de l'actuelle Libye est partagé en trois provinces : la Tripolitaine, autour de Tripoli, la Cyrénaïque (ou Barca), autour de Cyrène, et la Marmarique. Ces trois provinces se retrouvent plus tard sous la Régence de Tripoli mise en place par l'Empire ottoman, avec le Fezzan, au sud, et toujours la Tripolitaine et la Cyrénaïque, sur les côtes méditerranéennes. Si la Tripolitaine reste « indépendante » de fait, la Cyrénaïque est sous influence égyptienne jusqu'en 1798. À partir de 1835, les Turcs assoient à nouveau leur autorité en Tripolitaine : il s'agit de faire face aux Français établis en Algérie. Vers 1900, le vilayet de Tripoli, subdivision de l'empire ottoman, couvre alors l'équivalent du pays libyen actuel.

Les subdivisions de la colonie italienne[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, après l'invasion italienne de 1911, le traité de Lausanne (1912)[2] donne les trois provinces libyennes à l'Italie. La nouvelle puissance tutélaire maintient tout d'abord l'administration tripartite ottomane, puis crée officiellement, le 17 mai 1919, les deux colonies de Tripolitaine et de Cyrénaïque. Entre 1919[3] et 1926[4], leurs frontières sont clairement délimitées avec les Français, à l'ouest, les Anglais (au Soudan) et les Égyptiens, à l'est. Assez rapidement, les Italiens unifient le pays pour finalement ne former qu'un seul ensemble, la colonie de Libye (1934), rattachée à l'Italie en 1939.

Après la disparition des dernières résistances autochtones, au milieu des années trente, le pays est alors subdivisé en quatre provinces toutes situées dans le nord : Tripoli, Misurata, Benghazi et Derna. Le sud, lui, est dénommé « Territoire du Sahara libyen » et comprend administrativement une part de chacune des quatre provinces ; il est sous l'autorité des militaires. En 1943, avec l'occupation anglaise et française lors de la guerre du désert, le pays est à nouveau divisé en trois provinces. On retrouve la Tripolitaine, au nord-ouest, la Cyrénaïque, au nord-est, et le « Fezzan-Ghadamès », au sud-ouest. Ce dernier territoire est occupé par les forces françaises libres, puis administré par la France de 1943 à 1951 tandis que les Anglais restent provisoirement dans le nord.

Article connexe : Libye italienne.

Les gouvernorats (ou muhafazat)[modifier | modifier le code]

les trois provinces traditionnelles de Libye.

Après l'indépendance du 24 décembre 1951, la Libye, à laquelle est officiellement rattaché le Fezzan, est subdivisée en trois gouvernorats, ou muhafazat (arabe : محافظة muhafazah, pluriel محافظات muhafazat) ; ils correspondent aux trois provinces antérieures de Tripolitaine, Cyrénaïque et Fezzan. L'article 176 de la Constitution prévoit en effet la division du royaume en unités administratives ainsi que la possible formation de conseils locaux et régionaux.

محافظة Muhafazah Population
(en 1954)
Superficie
(en km2)
طرابلس Tripolitaine 738 338 353 000
برقه Cyrénaïque 291 236 855 370
فزان Fezzan 59 315 551 170
Total 1 088 889 1 759 540

La réorganisation de 1963 (10 muhafazat)[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 1963, le système du gouvernorat est confirmé et le pays est divisé en dix muhafazat[5]. En 1970, après le coup d'État du 1er septembre 1969, une réorganisation administrative donne plus de pouvoir aux autorités locales afin de mettre en œuvre la nouvelle politique nationale. Des noms de gouvernorats sont modifiés, ainsi les muhafazat d'Al Jabal al Akhdar et d'Al Jabal al Gharbi prennent les noms d'Al Bayda' et de Gharyan. En 1973, les limites de certains gouvernorats sont redessinées ; le muhafazah d'Al Khalij est créé tandis que celui d'Awbari disparaît. Par la loi de février 1975, les muhafazat sont supprimés ainsi que la direction de ces gouvernorats. Ils continuent cependant à fonctionner un certain temps jusqu'en 1983, date de l'introduction du nouveau système.

محافظة Muhafazah Chef-lieu Population
(en 1973)
Remarques
درنة Darnah Darnah 122 984
الجبل الاخضر Al Jabal al Akhdar El Beïda (Al Bayda') 131 940 En 1970, le nom du gouvernorat devient Al Bayda', en remplacement d'Al Jabal al Akhdar.
بنغازي Benghazi Benghazi 337 423 En 1973, le gouvernorat de Benghazi est réduit à la région périphérique de la ville.
مصراتة Misratah Misratah 177 939 En 1973, le gouvernorat de Misratah, amputé de sa partie orientale, est agrandi à l'ouest avec des parties des gouvernorats de Gharyan et de Sabha.
الخمس Al Khums Al Khums 162 126
طرابلس Tarabulus Tripoli 735 083
الزاوية Az Zawiyah Az Zaouiyah 247 628
الجبل الغربي Al Jabal al Gharbi Gharyan 155 958 En 1970, le nom du gouvernorat devient Gharyan, en remplacement d'Al Jabal al Gharbi.
سبها Sabha Sebha 113 006
أوباري Awbari Awbari 106 647 En 1973, le gouvernorat d'Awbari disparaît en étant intégré à celui de Sabha.
Al Khalij Ajdabiyah En 1973, le gouvernorat d'Al Khalij est créé à partir de la partie sud du gouvernorat de Benghazi et de la partie est de celui de Misratah.
Total 2 290 734

Du baladiyah au chabiyah[modifier | modifier le code]

La loi de février 1975 supprime les muhafazat ainsi que la direction de ces gouvernorats. Ils continuent cependant à fonctionner jusqu'en 1983, date de l'introduction d'un nouveau système. Celui-ci divise le pays en 46 districts, ou baladiyat (arabe : بلدية baladiyah, pluriel بلديات baladiyat). Quatre ans plus tard, la subdivision est ramenée à 25 districts (1987). Ce système des districts est a nouveau modifié au milieu des années 1990. Le 2 août 1995, la Libye est ainsi réorganisée en 13 districts, parfois dénommés « municipalités » ou « quartiers » dans la littérature spécialisée occidentale, plus souvent appelés du nom arabe de chabiyat (arabe : شعبية chabiyah, pluriel شعبيات chabiyat). Ce terme de chabiyah (au singulier) est un néologisme qui signifie à la fois « populaire » et « relatif au peuple ». Il s'agit alors du plus haut niveau administratif du pays. En 1998, on double le nombre de quartiers avec 26 chabiyat. La subdivision est ensuite portée à 32 quartiers, plus trois régions administratives, en 2001. Enfin, en 2007, ce nombre est ramené à 22 quartiers.

La réorganisation de 1983-1987 (46 puis 25 baladiyat)[modifier | modifier le code]

La loi de février 1975 supprime les muhafazat ainsi que la direction de ces gouvernorats bien qu'ils continuent à fonctionner encore un certain temps. En 1983, un nouveau système est introduit. Il divise le pays en 46 districts, ou baladiyat (arabe : بلدية baladiyah, pluriel بلديات baladiyat).

Carte des 25 districts (baladiyat) de Libye (1987)

Quatre ans plus tard, en 1987, la subdivision est ramenée à 25 districts :

بلدية Baladiyah Chef-lieu Population
(en 1984)
Numéro
(sur la carte)
طبرق Tobrouk Tobrouk 94 006 23
درنة Darnah Darnah 105 031 13
الجبل الاخضر Al Jabal al Akhdar El Beïda (Al Bayda') 120 662 4
المرج Al Fatih Al Marj 102 763 3
بنغازي Benghazi Benghazi 485 386 12
إجدابيا Ajdabiyah Ajdabiyah 100 547 1
الكفرة Al Koufrah Al-Jaouf 25 139 7
سرت Syrte Syrte 110 996 20
مصراتة Misratah Misratah 178 295 16
Khoms Al Khums 149 642 6
طرابلس Tripoli (Tarabulus) Tripoli 990 697 21
العزيزيه Al 'Aziziyah El Azizia (Al 'Aziziyah) 85 068 2
الزاوية Az Zawiyah Az Zaouiyah 220 075 11
النقاط الخمس An Nouqat al Khams Zuwarah 181 584 8
الجبل الغربي Gharyan Gharyan 117 073 15
Zlitan Zlitan 101 107 25
الجفرة Al Jufrah Waddan  ? 5
الشاطئ Ash Shati' Birak 46 749 9
سبها Sabha Sebha 76 171 18
أوباري Awbari Awbari 48 701 10
غدامس Ghadamès Ghadamès 52 247 14
Sawfajjin Bani Walid 45 195 19
مرزق Mourzouq Mourzouq 42 294 17
ترهونة Tarhounah Tarhounah 84 640 22
يفرن Yafran Yefren 73 420 24
Total 3 637 488

La réorganisation de 1995 (13 shabiyat)[modifier | modifier le code]

Le 2 août 1995, le système des baladiyat est remplacé par la subdivision en quartiers, dénommés shabiyat. Treize chabiyat constituent le nouveau maillage administratif du pays à cette date. Parmi ces nouveaux « quartiers », on compte : Al Butnan (l'ancien Tobrouk), Al Jabal al Akhdar, Al Jabal al Gharbi, Al Jufrah, Az Zawiyah, Benghazi et Tripoli.

La réorganisation de 1998 (26 shabiyat)[modifier | modifier le code]

En 1998, la Libye est réorganisée en 26 districts, ou quartiers, toujours appelés chabiyat parmi lesquels : Al-Batan, Al-Jafarah, Al-Jofra, Al-Kofra, Al-Marj, Al-Morqib, Al-Qoba, Al-Wahad, Ben Walid, Benghazi, Derna, Gharyan, Jabal Al-Akhdar, Murzaq, Musrata, Nalout, Nikat Al-Khams, Sabah, Sabrata/Sorman, Syrte, Tarhounah/Msallata, Tripoli, Wadi Al-Hait, Wadi Al-Shaati, Yefrin et Zawiyah.

La réorganisation de 2001 (32 shabiyat)[modifier | modifier le code]

Carte des 32 municipalités (chabiyat) de Libye (de 2001 à 2007)

De 2001 à 2007, la Libye est divisée en 32 chabiyat auxquels s'ajoutent trois régions administratives (absentes de la carte) : Al-Qatrun, Maradah et Al-Jaghbub.

شعبية
Shabiyah
Chef-lieu
Population
(en 1995)
Superficie
(en km2)
Numéro
(sur carte)
إجدابيا Ajdabiyah Ajdabiyah 108 139 91 620 1
البطنان Al Butnan Tobrouk 116 106 83 860 2
الحزام الاخضر Al Hizam Al Akhdar Al Abyar 85 898 12 800 3
الجبل الاخضر Al Jabal al Akhdar El Beïda
(Al Bayda')
152 232 7 800 4
الجفارة Al Jfara El Azizia
(Al 'Aziziyah)
221 789 1 940 5
الجفرة Al Jufrah Hun 34 576 117 410 6
الكفرة Al Koufrah Koufra 35 091 483 510 7
المرج Al Marj Al Marj 93 171 10 000 8
المرقب Al Murgub Al Khums 251 377 3 000 9
النقاط الخمس An Nuqat al Khams Zuwarah 166 067 5 250 10
القبة Al Qubah Al Qubah 58 810 14 722 11
الواحات Al Wahat Djalo (Jalo) 22 222 108 670 12
الزاوية Az Zawiyah Az Zaouiyah 156 248 1 520 13
بنغازي Benghazi Benghazi 500 120 800 14
بنى وليد Bani Walid Beni Oualid (Bani Walid) 56 890 19 710 15
درنة Darnah Darnah 68 936 4 908 16
غات Ghat Ghat 16 392 72 700 17
غدامس Ghadamès Ghadamès 15 280 51 750 18
غريان Gharyan Gharyan 127 401 4 660 19
مرزق Mourzouq Mourzouk 52 368 349 790 20
مزدة Mizdah Mizdah 29 580 72 180 21
مصراتة Misrata Misratah 220 926 2 770 22
نالوت Nalut Nalout 59 583 13 300 23
تاجوراء والنواحي الأربع Tajura An Nawahi Al Arba' Tajura  ? 1 430 24
ترهونة و مسلاته Tarhounah Msalatah Tarhounah 229 593 5 840 25
طرابلس Tripoli Tripoli 987 713 400 26
سبها Sebha Sebha 93 688 15 330 27
سرت Syrte Syrte 102 885 77 660 28
صبراته و صرمان Sabratha Surman Sabratha 123 591 1 370 29
وادي الحياة Wadi Al Hayaa Awbari 51 602 31 890 30
وادي الشاطئ Wadi Al Shatii Adri 59 997 97 160 31
يفرن Yafran Yefren 91 468 9 310 32
Total 1 759 540

Les subdivisions de rang inférieur[modifier | modifier le code]

Les quartiers (chabiyat) sont eux-mêmes divisés en congrès populaires de base (arabe : مؤتمر شعبي أساسي mu'tamar shaʿbi asāsi), plus petites subdivisions administratives libyennes qui agissent comme des communes ou des municipalités. Dans les régions désertiques, ces congrès couvrent de vastes zones malgré une faible population et sont centrés sur des oasis. Les comités et les élections sont effectuées à ce niveau. Les congrès envoient des représentants dans les shabiyat.

Découpage administratif actuel de la Libye (les 22 chabiyat de 2007)[modifier | modifier le code]

Carte des 22 quartiers (chabiyat) de Libye (2007)

Depuis 2007, la Libye est divisée en 22 chabiyat.

شعبية
Chabiyah Chef-lieu Population
(en 2006)[6]
Numéro
(sur la carte)
البطنان Al Boutnan Tobrouk 159 536 1
درنة Darnah Derna 163 351 2
الجبل الاخضر Al Djabal al Akhdar El Beïda (Al Bayda') 203 156 3
المرج Al Marj Al Marj 185 848 4
بنغازي Benghazi Benghazi 670 797 5
الواحات Al Wahat Ajdabiyah 177 047 6
الكفرة Al Koufrah Al-Jaouf 50 104 7
سرت Syrte Syrte 141 378 8
مصراتة Misratah Misratah 550 938 9
المرقب Al Mourqoub Khoms 432 202 10
طرابلس Tripoli Tripoli 1 065 405 11
الجفارة Al Djfara El Azizia (Al 'Aziziyah) 453 198 12
الزاوية Az Zaouiyah Az Zaouiyah 290 993 13
النقاط الخمس An Nouqat al Khams Zouwarah 287 662 14
الجبل الغربي Al Djabal al Gharbi Gharyan 304 159 15
نالوت Nalout Nalout 93 224 16
الجفرة Al Djoufrah Houn 52 342 17
وادي الشاطئ Wadi ach Chatii Adri 78 532 18
سبها Sebha Sebha 134 162 19
وادي الحياة Wadi al Hayaat Awbari 76 858 20
غات Ghat Ghat 23 518 21
مرزق Mourzouq Mourzouq 78 621 22
Total 5 673 031

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Les districts de Libye
  2. Le Traité de Lausanne (1912) est aussi appelé traité d'Ouchy, du nom du quartier de Lausanne où fut signé le traité.
  3. Le 12 septembre 1919, les Francais cèdent des territoires algériens aux Italiens qui les intègrent à la Tripolitaine. La même année, l'Égypte et le Soudan anglo-égyptien leur cèdent aussi des territoires qui sont intégrés à la Cyrénaïque.
  4. En 1926, l'Égypte cède à nouveau des territoires à la Cyrénaïque afin de tracer la frontière moderne qui suit le 25e méridien est.
  5. (en) Carte des dix muhafazat de Libye (1963)
  6. (en) Libyan General Information Authority accès le 22 juillet 2009