Sebha (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sebha
سبها
Le centre de Sebha : avenue principale et immeuble de la Banque centrale
Le centre de Sebha : avenue principale et immeuble de la Banque centrale
Administration
Pays Drapeau de la Libye Libye
District Sebha
Démographie
Population 138 231 hab. (2008)
Géographie
Coordonnées 27° 02′ 00″ N 14° 26′ 00″ E / 27.0333, 14.4333 ()27° 02′ 00″ Nord 14° 26′ 00″ Est / 27.0333, 14.4333 ()  
Altitude 463 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Libye

Voir sur la carte Libye administrative
City locator 13.svg
Sebha

Sebha, ou Sabha, (en arabe : سبها) est une ville de Libye, capitale de la région historique du Fezzan et du district de Sebha. Elle est située à 660 km au sud de Tripoli, au milieu du désert Libyque dans une oasis. Sa population était estimée à 138 000 habitants en 2008.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'oasis de Sebha est connu depuis des siècles pour être un point d'arrêt des caravanes du Sahara, se trouvant à côté du lac Gaberoun. C'est aujourd'hui un lieu de passage des migrants venant principalement du Niger et du Ghana.

Le fort Elena, du nom de la reine d'Italie Hélène de Monténégro épouse de Victor-Emmanuel III (anciennement Fortezza Margherita baptisé également en l'honneur de la mère de Victor-Emmanuel, Marguerite de Savoie épouse du roi Humbert Ier), a été construit à l'époque du protectorat italien et abrite aujourd'hui une caserne.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la colonne Leclerc des Forces françaises libres s'empare de Sebha le 12 janvier 1943. La ville est rebaptisée Fort Leclerc et devient le centre administratif du territoire du Fezzan français (1943-1951)[1].

Sebha est un fief de la tribu Kadhafa de laquelle est issu le colonel Kadhafi. C'est en ce lieu que le leader libyen annonça l'« aube de l'ère des masses ».

Durant la Guerre civile libyenne de 2011, elle resta l'une des principales places fortes fidèles au dictateur, avant d'être conquise par les troupes du CNT le [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]