St. Catharines (circonscription)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 09′ 58″ N 79° 13′ 59″ O / 43.166, -79.233 () St. Catharines est une circonscription électorale fédérale et provinciale en Ontario.

Circonscription fédérale[modifier | modifier le code]

La circonscription est située dans le sud de l'Ontario, sur les rives du lac Ontario. La circonscription est limitée à la seule ville de St. Catharines.

Les circonscriptions limitrophes sont Niagara Falls, Niagara-Ouest—Glanbrook et Welland.

Elle possède une population de 112 869 habitants, dont 82 963 électeurs, sur un territoire de 77 km².

L'actuel député fédéral est le conservateur Rick Dykstra.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix  % des voix
     (x) Rick Dykstra Conservateur 25 571 50,86 %
     Andrew Gill Libéral 10 358 20,6 %
     Mike Williams NPD 11 973 23,82 %
     Jennifer Mooradian Vert 1 924 3,83 %
     Saleh Waziruddin Communiste 91 0,18 %
     Dave Bylsma Héritage 357 0,71 %
Total 50 274 100 %
Source : Élections Canada


Élection fédérale de 2008
Candidat Parti # de voix  % des voix
     (x) Rick Dykstra Conservateur 23 474 46,17 %
     Walt Lastewka Libéral 14 352 28,23 %
     George Addision NPD 9 428 18,54 %
     Jim Fannon Vert 3 477 6,84 %
     Sam Hammond Communiste 113 0,22 %
Total 50 844 100 %

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription de St. Catharines a été créée en 1966 d'une partie de la circonscription de Lincoln.

  1. 1968-1972James C. McNulty, PLC
  2. 1972-1974Trevor Morgan, PC
  3. 1974-1979Gilbert Parent, PLC
  4. 1979-1988Joe Reid, PC
  5. 1988-1993Ken Atkinson, PC
  6. 1993-2006Walt Lastewka, PLC
  7. 2006-....... – Rick Dykstra, PCC

Circonscription provinciale[modifier | modifier le code]

Depuis les élections provinciales ontariennes du 4 octobre 2007, l'ensemble des circonscriptions provinciales et des circonscriptions fédérales sont identiques.

L'actuel député provincial est le libéral James J. Bradley.