Etobicoke—Lakeshore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Etobicoke—Lakeshore (précédemment connue sous les noms de Lakeshore et de Toronto–Lakeshore) est une circonscription électorale fédérale et provinciale de l'Ontario.

Circonscription fédérale[modifier | modifier le code]

La circonscription est située dans la région du grand Toronto.

Les circonscriptions limitrophes sont Etobicoke-Centre, Mississauga-Est—Cooksville, Mississauga-Sud et Parkdale—High Park.

Elle possède une population de 114 641, dont 85 292 électeurs, sur un territoire de 44 km².

L'actuel député fédéral est le conservateur Bernard Trottier.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix  % des voix
     Bernard Trottier Conservateur 21 997 40,35 %
     (x) Michael Ignatieff Libéral 19 128 35,08 %
     Michael Erickson NPD 11 046 20,26 %
     Dave Corail Vert 2 159 3,96 %
     Janice Murray Marxiste-léniniste 190 0,35 %
Total 54 520 100 %
Source : Élections Canada


Élection fédérale de 2008
Candidat Parti # de voix  % des voix
     Patrick Boyer Conservateur 17 793 34,87 %
     (x) Michael Ignatieff Libéral 23 536 46,13 %
     Liam McHugh-Russell NPD 5 950 11,66 %
     David Corail Vert 3 562 6,98 %
     Janice Murray Marxiste-léniniste 181 0,35 %
Total 51 022 100 %

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription de Lakeshore a été créée en 1968 d'une partie de York—Humber. La circonscription devint Toronto—Lakeshore en 1971 et Etobicoke—Lakeshore en 1976.

  1. 1968-1972Ken Robinson, PLC
  2. 1972-1974Terry Grier, NPD
  3. 1974-1984Ken Robinson, PLC (2)
  4. 1984-1993Patrick Boyer, PC
  5. 1993-2006Jean Augustine, PLC
  6. 2006-2011Michael Ignatieff, PLC
  7. 2011-....... - Bernard Trottier, PCC

Circonscription provinciale[modifier | modifier le code]

Depuis les élections provinciales ontariennes du 4 octobre 2007, l'ensemble des circonscriptions provinciales et des circonscriptions fédérales sont identiques.

Le siège est présentement détenu par le conservateur Doug Holyday, élu dans une élection partielle le 1er août 2013, à la suite de la démission de la libérale Laurel Broten.