Siuntio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siuntio - Sjundeå
Héraldique
Héraldique
Le village  Degerby de la municipalité de Siuntio
Le village Degerby de la municipalité de Siuntio
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Uusimaa
Langue(s) parlée(s) bilingue finnois (63,4 %) - suédois (34,9 %)
Démographie
Population 6 213 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 08′ 00″ N 24° 13′ 00″ E / 60.133333, 24.216667 ()60° 08′ 00″ Nord 24° 13′ 00″ Est / 60.133333, 24.216667 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 90 m
Superficie 26 612 ha = 266,12 km2 [2]
· dont terre 241,16 km2 (90,62 %)
· dont eau 24,96 km2 (9,38 %)
Rang superficie (283e / 336)
Rang population (163e / 336)
Histoire
Province historique Uusimaa
Province Finlande méridionale
Fondation 1417
Droits de Cité depuis non
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Siuntio - Sjundeå

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Siuntio - Sjundeå

Siuntio (Sjundeå en suédois) est une commune du sud de la Finlande, dans la région d'Uusimaa (Nyland en suédois) et la province de Finlande méridionale, Etelä-Suomen lääni en finnois (Södra Finlands län en suédois).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune dispose d’une petite ouverture sur le Golfe de Finlande. Le sud est largement agricole, le nord étant plutôt constitué de forêts, moraines et eskers avec quelques petits lacs.

Elle est aujourd’hui en limite ouest de l’agglomération d’Helsinki. Le centre de la capitale est distant de moins de 40 minutes en voiture (51 km) ce qui tend à accroître l’urbanisation, notamment au sud du village principal.

La commune est bordée par les municipalités d’Ingå à l’ouest, Lohja au nord, Vihti au nord-est et Kirkkonummi à l’est.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a connu une histoire parallèle à sa voisine Kirkkonummi. Un manoir royal y est fondé en 1417, puis une petite église y est construite en 1480. Ensuite, Sjundeå devient une paisible commune rurale à majorité suédophone. Le sud de la commune est loué à l’URSS en 1944, rattaché à la base militaire de Porkkala. Les habitants sont chassés, et ne peuvent revenir qu’après le départ des soviétiques en 1956.

Située un peu plus loin que Kirkkonummi de la capitale, la population ne remonte que lentement, ne dépassant son niveau d’avant guerre qu’au début des années 1990. Elle connaît un engouement depuis tout juste 10 ans, faisant maintenant partie d’une agglomération d’Helsinki qui repousse toujours plus loin ses limites. Elle croit actuellement de 2 à 3 % par an, ces nouveaux habitants parlant en majorité finnois ce qui a fait basculer le rapport linguistique (comme à Sipoo par exemple). La commune est à majorité finnoise depuis 1985.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]