Setter irlandais rouge et blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Setter irlandais rouge et blanc
{{#if:
Setter irlandais rouge et blanc présenté en exposition canine à Talinn.
Setter irlandais rouge et blanc présenté en exposition canine à Talinn.

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Région d’origine
Région Drapeau de l'Irlande Irlande
Caractéristiques
Silhouette Chien d'arrêt d'aspect athlétique et puissant.
Taille 62 à 66 cm (M), 57 à 61 cm (F)
Poil Long, lisse et plat sur l'arrière des membres, l'oreille, le flanc et la poitrine. Court ailleurs.
Robe Blanche et rouge.
Tête Crâne bombé, stop évident.
Yeux De forme ovale, couleur marron foncé.
Oreilles Tombantes, placées en retrait.
Queue Forte à la base, elle s'affine progressivement à l'extrémité. Bien frangée.
Caractère Amical, docile, courageux et déterminé.
Autre
Utilisation Chien de chasse, Chien de compagnie
Nomenclature FCI
  • groupe 7
    • section 2
      • no 330

Le setter irlandais rouge et blanc est une race de chien originaire d'Irlande. C'est un chien d'arrêt avec une robe soyeuse de couleur blanche nettement tachée de rouge. D'origine similaire au setter irlandais rouge, c'est un chien de chasse en plaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le setter irlandais rouge et blanc est un chien de chasse utilisé en Irlande depuis au moins le XVIIe siècle. Existant bien avant le setter irlandais rouge, le rouge et blanc est rapidement éclipsé par la popularité de son cousin unicolore[1]. Le setter irlandais rouge et blanc est introduit en France à la fin du XIXe siècle et le premier standard est rédigé vers 1885[2]. Au bord de l’extinction, l'élevage reprend finalement dans les années 1920[1].

Standard[modifier | modifier le code]

Portrait d'un setter irlandais rouge et blanc. Les truitures sont admises sur la face.

Le setter irlandais rouge et blanc est un chien d'arrêt de grande taille, de constitution puissante et musclée. Le dos est fort et musclé, la poitrine bien descendue avec les côtes cintrées[3] : elle est plus arrondie que celle du setter irlandais rouge[2]. La queue ne descend pas plus bas que le jarret. Forte à l'attache, elle va en s'amenuisant progressivement en une pointe fine. Elle est portée horizontale ou plus bas. La tête est large en proportion du corps avec un crâne en dôme sans protubérance occipitale et un stop bien visible. Le museau est carré. Les yeux ovales sont légèrement proéminents, de couleur noisette foncé ou brun foncé. Les oreilles tombantes sont attachées au niveau des yeux[3].

Le poil est long et soyeux à l'arrière des membres et sur la partie externe l'oreille. Le flanc et la poitrine sont bien fournis en poil. Il forme des franges droites, plates. Une légère ondulation est permise. La queue est bien frangée. Le poil es court, plat et exempt de boucles sur toutes les autres parties du corps. La robe est blanche nettement marquée de taches de rouge uni. Les couleur doivent être aussi éclatantes que possible. Les truitures sont admises sur la face, les pieds, les membres antérieurs jusqu'à la hauteur du coude et les membres postérieurs jusqu'à la hauteur du jarret[3].

Caractère[modifier | modifier le code]

Le setter irlandais rouge et blanc est décrit dans le standard FCI comme un chien vif et éveillé, gentil et amical et cependant déterminé et courageux[3].

Utilité[modifier | modifier le code]

Le setter irlandais rouge et blanc est un chien d'arrêt pour la chasse en plaine[3],[2],[1]. Il est considéré comme plus sérieux et appliqué que le setter irlandais rouge[2]. En Irlande, il est préféré au rouge car son caractère est plus calme et que sa robe est plus visible en automne[1].

Le setter irlandais rouge et blanc est également un chien de compagnie très agréable du fait de son tempérament doux, mais il doit pouvoir bénéficier de sorties régulières et si possible à la campagne[2].

Entretien[modifier | modifier le code]

Le setter irlandais rouge et blanc est sujet au retournement de l'estomac et il est donc conseillé de fractionner la ration journalière en deux repas[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Isabelle Collin, Marie-Paule Daniels-Moulin, Florence Desachy, Claire Dupuis, Giovanni Falsina et Valetta Rossi, L'encyclopédie mondiale des chiens, De Vecchi,‎ 2008 (ISBN 978-2-7328-9223-8)
  2. a, b, c, d, e et f « Setter irlandais rouge et blanc », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté en 18 décembre 2013)
  3. a, b, c, d et e « Standard n°330 de la FCI », Fédération cynologique internationale,‎ 19 avril 2005 (consulté en 18 décembre 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]