Saint-Sulpice (Neuchâtel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Sulpice.
Saint-Sulpice
Localité suisse
Blason de Saint-Sulpice
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Neuchâtel
District Val-de-Travers
Commune Val-de-Travers
NPA 2123
N° OFS 6509
Démographie
Gentilé Les Saint-Sulpisans
Population 616 hab. (1er janvier 2007[1])
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 34″ N 6° 33′ 37″ E / 46.909417, 6.56022246° 54′ 34″ Nord 6° 33′ 37″ Est / 46.909417, 6.560222  
Altitude 754 m
Superficie 1 309 ha = 13,09 km2
Divers
Nom officiel Saint-Sulpice (NE)
Langue français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel

Voir sur la carte administrative du Canton de Neuchâtel
City locator 14.svg
Saint-Sulpice

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Sulpice

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Sulpice
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Saint-Sulpice est une localité de la commune de Val-de-Travers et une ancienne commune suisse du canton de Neuchâtel, située dans le district du Val-de-Travers.

Elle a fusionné le 1er janvier 2009 avec Boveresse, Buttes, Couvet, Fleurier, Les Bayards, Môtiers, Noiraigue et Travers pour former la commune de Val-de-Travers.

Saint-Sulpice est une localité suisse traversée par la Route de l'absinthe, itinéraire culturel et touristique reliant Pontarlier à Noiraigue dans le Val-de-Travers.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Les roues de l'Areuse
  • Source de l'Areuse
  • Montagne du Chapeau de Napoléon et restaurant avec vue sur le Val-de-Travers
  • Dépôt du vapeur Val-de-Travers (trains historiques)
  • Musée et bar Oldtimer Volkswagen

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Population résidante moyenne selon les communes », Office fédéral de la statistique,‎ 2007 (consulté le 1er mars 2008)
  2. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2013 », sur Office fédéral de la Statistique.
  3. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)