Saint-Jean-de-Matha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.
Saint-Jean-de-Matha
La rivière l'Assomption à la hauteur de Saint-Jean-de-Matha, au parc des Chutes Monte-à-Peine.
La rivière l'Assomption à la hauteur de Saint-Jean-de-Matha, au parc des Chutes Monte-à-Peine.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Lanaudière
Comté ou équivalent Matawinie
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Normand Champagne
2009 - 2013
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Mathalois, oise
Population 4 335 hab. (2011)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 14′ 00″ N 73° 32′ 00″ O / 46.233338, -73.533338 ()46° 14′ 00″ Nord 73° 32′ 00″ Ouest / 46.233338, -73.533338 ()  
Superficie 10 924 ha = 109,24 km2
Divers
Code géographique 62015
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Matha

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Matha

Saint-Jean-de-Matha est une municipalité du Québec située dans la MRC de la Matawinie dans Lanaudière[1].

Toponyme[modifier | modifier le code]

Elle est nommée en l'honneur de Jean de Matha, fondateur des trinitaires.

«  Colonisé vers 1850, l'endroit est d'abord établi comme paroisse en 1852, par détachement de Saint-Félix-de-Valois et comme municipalité de paroisse en 1855, statut modifié en celui de municipalité en 1993. Le territoire primitif relevait de la seigneurie de Ramezay, composée des concessions de Sainte-Louise, Saint-Guillaume, Saint-Léon, Saint-Pierre et Sainte-Julie, ainsi que du canton de Brandon. Le nom choisi, qui identifie également le bureau de poste créé en 1858, tient compte de la proximité de Saint-Félix-de-Valois. En effet, saint Jean de Matha (vers 1160-1213) est considéré comme cofondateur, avec saint Félix de Valois, de l'ordre de la Trinité (1198)[2]. »

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2011 y dénombre 4 335 habitants, soit 4,4 % de plus que celui de 2006.

  • 2011 : 4335 (+ 4,4 %)[3]
  • 2006 : 4152 (+ 15,3 %)[4]
  • 2001 : 3602
  • 1996 : 3624
  • 1991 : 3260

Personnalité[modifier | modifier le code]

C'est le lieu où, finalement, Louis Cyr, l'homme le plus fort au monde du XIXe et du début du XXe siècle, s'en ira vivre, de 1906, jusqu'à sa mort en 1912. Son fils décédé en bas age le 10 novembre 1912 à Montréal y fut inhumé également le 14 novembre 1912.

Attrait[modifier | modifier le code]

Construite entre 2007 et 2009, l'Abbaye Val Notre-Dame (pères trappistes, anciennement installés à Oka) est située est située au pied de la Montagne-Coupée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Saint-Jean-de-Matha », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Commission de toponymie du Québec : Saint-Jean-de-Matha
  3. Recensement 2011
  4. Recensement 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Émélie-de-l'Énergie Saint-Damien Rose des vents
Sainte-Béatrix N Saint-Gabriel-de-Brandon
O    Saint-Jean-de-Matha    E
S
Sainte-Mélanie Saint-Félix-de-Valois