Série de championnat de la Ligue nationale de baseball 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Phillies célèbrent le 21 octobre un deuxième titre consécutif de la Ligue nationale.

La Série de championnat de la Ligue nationale de baseball 2009 est la série finale de la Ligue nationale de baseball, dont l'issue déterminera le représentant de cette ligue à la Série mondiale 2009, la grande finale des Ligues majeures de baseball.

En 2009, cette série quatre de sept débute le jeudi 15 octobre et prend fin le mercredi 21 octobre[1] par une victoire des Phillies de Philadelphie, quatre parties à une sur les Dodgers de Los Angeles.

Équipes en présence[modifier | modifier le code]

Champions de la division Est de la Ligue nationale pour une troisième année consécutive, avec une fiche en saison régulière de 93 victoires et 69 défaites, les Phillies de Philadelphie ont éliminé les Rockies du Colorado trois parties à une lors du premier tour éliminatoire.

Les Dodgers de Los Angeles ont présenté un dossier de 95-67, le meilleur de la Nationale, et décroché pour une deuxième année de file le championnat de la division Ouest. En première ronde des séries, ils ont balayé en trois matchs les meneurs de la section Centrale, les Cardinals de Saint-Louis.

Les Phillies et les Dodgers s'affrontent en Série de championnat pour la deuxième saison consécutive, à la différence qu'en 2008, Philadelphie avait l'avantage du terrain. Les Phillies l'avaient alors emporté 4 victoires à une, en route vers la conquête du titre mondial.

En saison régulière 2009, les deux clubs ont joué l'un contre l'autre en 7 occasions, Los Angeles l'emportant à 4 reprises[2].

Déroulement de la série[modifier | modifier le code]

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 15 octobre Phillies de Philadelphie Dodgers de Los Angeles 8 - 6
2 16 octobre Phillies de Philadelphie Dodgers de Los Angeles 1 - 2
3 18 octobre Dodgers de Los Angeles Phillies de Philadelphie 0 - 11
4 19 octobre Dodgers de Los Angeles Phillies de Philadelphie 4 - 5
5 21 octobre Dodgers de Los Angeles Phillies de Philadelphie 4 - 10

Match 1[modifier | modifier le code]

Jeudi 15 octobre 2009 au Dodger Stadium, Los Angeles, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Phillies de Philadelphie 0 0 0 0 5 0 0 3 0 8 8 1
Dodgers de Los Angeles 0 1 0 0 3 0 0 2 0 6 14 0
Lanceurs partants : PHI : Cole Hamels  LA : Clayton Kershaw  
Vic. : Cole Hamels (1-0)  Déf. : Clayton Kershaw (0-1)  Sauv. : Brad Lidge (1)  
HRs :   PHI : Carlos Ruiz (1), Raul Ibanez (1)  LA : James Loney (1), Manny Ramirez (1)

Match 2[modifier | modifier le code]

Vendredi 16 octobre 2009 au Dodger Stadium, Los Angeles, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Phillies de Philadelphie 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 4 1
Dodgers de Los Angeles 0 0 0 0 0 0 0 2 X 2 5 0
Lanceurs partants : PHI : Pedro Martinez  LA : Vicente Padilla  
Vic. : Hong-Chih Kuo (1-0)  Déf. : Chan Ho Park (0-1)  Sauv. : Jonathan Broxton (1)  
HRs :   PHI : Ryan Howard (1)

Les Phillies prennent les devants en 4e manche sur un circuit de Ryan Howard. Le score demeure 1-0 Philadelphie jusqu'en fin de 8e manche, alors que Chan Ho Park relève Pedro Martinez, qui n'avait accordé que deux coups sûrs aux Dodgers dans le match. Dans une demi-manche où les Phillies envoient cinq lanceurs au monticule, Los Angeles marque deux fois. Un premier point est marqué sur un jeu forcé, puis Andre Ethier soutire à la recrue J.A. Happ un but-sur-balles alors que les coussins sont tous occupés. Russell Martin vient marquer le point de la victoire pour les Dodgers, et Jonathan Broxton enregistre le sauvetage en lançant une 9e manche parfaite[3].

Match 3[modifier | modifier le code]

Dimanche 18 octobre 2009 au Citizens Bank Park, Philadelphie, Pennsylvanie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Dodgers de Los Angeles 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 0
Phillies de Philadelphie 4 2 0 0 2 0 0 3 X 11 11 0
Lanceurs partants : LA : Cliff Lee  PHI : Hiroki Kuroda  
Vic. : Cliff Lee (1-0)  Déf. : Hiroki Kuroda (0-1)  
HRs:  PHI : Jayson Werth (1), Shane Victorino (1)

Les Phillies ont marqué six points en seulement une manche et un tiers contre le lanceur perdant Hiroki Kuroda[4], en route vers un gain de 11-0. Il s'agissait de la victoire par la marge la plus importante en séries éliminatoires dans l'histoire de la franchise, surpassant le gain par 8 points (10 à 2) remporté sur Tampa Bay en Série mondiale 2008. Le lanceur gagnant, Cliff Lee, a retiré 10 frappeurs sur des prises et blanchi les Dodgers en 8 manches. Pour Philadelphie, Ryan Howard a connu une 7e partie éliminatoire consécutive avec au moins un point produit, ce qui constituait une nouvelle marque des majeures pour une même année[5].

Les joueurs des Phillies après leur victoire sur les Dodgers dans le troisième match.

Match 4[modifier | modifier le code]

Lundi 19 octobre 2009 au Citizens Bank Park, Philadelphie, Pennsylvanie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Dodgers de Los Angeles 0 0 0 2 1 1 0 0 0 4 8 0
Phillies de Philadelphie 2 0 0 0 0 1 0 0 2 5 5 0
Lanceurs partants : LA : Randy Wolf  PHI : Joe Blanton  
Vic. : Brad Lidge (1-0)  Déf. : Jonathan Broxton (0-1)  
HRs :   LA : Matt Kemp (1)  PHI : Ryan Howard (2)

Un double de deux points de Jimmy Rollins aux dépens de Jonathan Broxton après deux retraits en fin de 9e manche[6] a permis aux Phillies de transformer un retard d'un point en victoire de 5-4. Avec un circuit de deux points en première manche, Ryan Howard a égalé le record des majeures de Lou Gehrig en produisant au moins un point dans 8 parties éliminatoires consécutives[7].

Match 5[modifier | modifier le code]

Mercredi 21 octobre 2009 au Citizens Bank Park, Philadelphie, Pennsylvanie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Dodgers de Los Angeles 1 1 0 0 1 0 0 1 0 4 8 0
Phillies de Philadelphie 3 1 0 2 0 2 1 1 X 10 8 0
Lanceurs partants : LA : Vicente Padilla  PHI : Cole Hamels  
Vic. : Chad Durbin (1-0)  Déf. : Vicente Padilla (0-1)  
HRs :   LA : Andre Ethier (1), James Loney (2), Orlando Hudson (1)  PHI : Jayson Werth (2, 3), Pedro Feliz (1), Shane Victorino (1)

Joueur par excellence[modifier | modifier le code]

Le joueur de premier but des Phillies de Philadelphie, Ryan Howard, a été nommé joueur par excellence[8] de la Série de championnat de la Ligue nationale 2009. Durant les cinq parties de la série contre Los Angeles, il a frappé 5 coups sûrs en 15, pour une moyenne au bâton de ,333. Il a claqué deux circuits et produit 8 points. Le 5e match contre les Dodgers fut le premier des séries éliminatoires 2009 dans lequel Howard ne frappait aucun coup sûr ou ne produisait aucun point. Il avait précédemment égalé un record de Lou Gehrig vieux de 77 ans en produisant au moins un point dans 8 matchs éliminatoires consécutifs. Cette séquence est un nouveau record pour le plus grand nombre de matchs éliminatoires de suite avec au moins un point produit lors des séries d'après-saison d'une même année.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 2009 Postseason schedule, MLB.com. Consulté le 15 septembre 2009.
  2. 2009 Los Angeles Dodgers sortable schedule, MLB.com. Consulté le 13 octobre 2009.
  3. Philadelphie vs. LA Dodgers - 16 octobre 2009, MLB.com.
  4. Sommaire du match Los Angeles-Philadelphie, MLB.com, 18 octobre 2009.
  5. Phillies back Lee's gem in Game 3 rout, Todd Zolecki / MLB.com, 19 octobre 2009.
  6. Rollins' walk-off has Phils win from Series, Todd Zolecki / MLB.com, 20 octobre 2009.
  7. Non-strike call benefits Howard, Phils, Mark Bowman / MLB.com, 20 octobre 2009.
  8. Howard's end: Slugger NLCS MVP, T.R. Sullivan / MLB.com, 22 octobre 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]