Ryan Howard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ryan Howard Baseball pictogram.svg
RH1.jpg
Phillies de Philadelphie - No  6
Joueur de premier but
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
1er septembre 2004
Statistiques de joueur (2004-2011)
Matchs 988
Coups sûrs 1043
Coups de circuit 286
Points 633
Points produits 864
Moyenne au bâton ,275
Équipes

Ryan James Howard, né le 19 novembre 1979 à Saint-Louis (Missouri) aux États-Unis, est un joueur américain de baseball évoluant en Ligue majeure de baseball avec les Phillies de Philadelphie. Ce première but a remporté le trophée de meilleur joueur de Ligue nationale en 2006 grâce à ses 58 coups de circuit. Il est diplômé du lycée de Lafayette en 1998 et a suivi les cours de l'université de l'État du Missouri.
Howard est plus connu pour sa frappe, mais a été critiqué pour sa défense. Comme beaucoup de joueurs de Philadelphie ayant joué au Veterans Stadium avant sa destruction, Howard a un groupe de supporters connu sous le nom des Howard's Homers (en argot du baseball, homers est synonyme de coup de circuit). Ces supporters portent un masque d'Homer Simpson dans les tribunes.

Carrière en ligues mineures[modifier | modifier le code]

Ryan Howard est choisi au 5e tour de la draft 2001 par les Phillies. Il signe son premier contrat professionnel le 2 juillet. Il évolue dans les équipes de ligues mineures de la franchise pendant ses trois premières saisons professionnelles. Il remporte le titre de meilleur joueur de la Florida State League (niveau A+) en 2003. L'année suivante, il remporte un nouveau titre de meilleure joueur, cette fois dans la Eastern League (niveau AA). Impressionnées par ses performances, plusieurs franchises essayent de le récupérer, mais le directeur gérant des Phillies s'oppose au transfert.

Carrière en ligue majeure[modifier | modifier le code]

Saison 2004[modifier | modifier le code]

Ryan Howard est intégré à l'effectif des Phillies pour la fin de la saison 2004. Il débute le 1er septembre lors d'une défaite des Phillies contre les Braves d'Atlanta. Pour sa seule présence à la frappe, il se fait retirer sur prises. Au total, il participe à 19 rencontres, le plus souvent en tant que frappeur d'urgence. Il frappe deux circuits et produit 5 points en 42 présences à la frappe.

Saison 2005[modifier | modifier le code]

Ryan Howard débute sa saison 2005 en ligue mineure avec les Scranton/Wilkes-Barre Red Barons en Ligue internationale. Il rejoint les Phillies au début du mois de mai. Le 15 mai, il frappe pour la première fois trois coups sûrs dans un match (un double et deux simples) contre les Reds de Cincinnati. Il retourne en ligue mineure lors du retour de blessure de Jim Thome, le titulaire au premier but des Phillies depuis 2003.
Le 1er juillet, Howard revient à Philadelphie lorsque Jim Thome est à nouveau placé sur la liste des blessés. Il conservera sa place dans l'équipe jusqu'à la fin de la saison, Thome arrêtant sa saison en raison d'une tendinite à l'épaule. Le 23 août, il frappe pour la première fois quatre coups sûrs lors d'une victoire contre les Giants de San Francisco.
Il termine la saison avec 22 circuits, 63 points produits et une moyenne au bâton de 0,288, le tout en seulement 88 matchs. Ses performances sont récompensées par le titre de recrue de l'année de la Ligue nationale, devenant le 4e joueur à recevoir le trophée dans l'histoire de la franchise.
En fin de saison, les Phillies doivent choisir entre Howard et Thome pour le poste de premier but. Les deux joueurs avaient prouvé leur valeur et Thome avait signé le plus gros contrat d'agent libre de l'histoire de la franchise en 2003. Mais les Phillies préfèrent transférer Thome aux White Sox de Chicago en échange d'Aaron Rowand et de plusieurs lanceurs de ligues mineures.

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Le 23 avril au Citizens Bank Park, Ryan Howard est le premier joueur à frapper un circuit qui atterrit dans Ashburn Alley, la section du stade derrière la clôture du champ extérieur. Sa frappe parcourt 151 mètres, la plus longue distance pour un coup de circuit dans ce stade[1]. Il frappe un deuxième circuit dans le même match, une première en carrière.
Le 20 juin face aux Yankees de New York, il est le premier joueur à frapper un circuit qui atterrit au troisième niveau des tribunes du Citizens Bank Park dans le champ gauche. Il ajoutera un deuxième circuit et un triple pour produire sept points, égalant le total du lanceur Robert Person, obtenu le 2 juin 2002[2].
Ryan Howard est sélectionné pour participer à son premier match des étoiles en tant que remplaçant au poste de premier but lors du vote des joueurs. Il prend part au concours des coups de circuits la veille du match et remporte le concours avec un total de 23 circuits, devançant David Wright, le troisième but des Mets de New York. Howard succède à Bobby Abreu, vainqueur du concours 2005 sous les couleurs des Phillies avec 41 circuits. Du 25 au 29 août, Howard frappe quatre coups de circuits lors de quatre matchs consécutifs. Le dernier de cette série est aussi son 48e de la saison. Il égale alors le record de Mike Schmidt pour le nombre de circuits sur une saison sous l'uniforme des Phillies. Deux jours plus tard, il frappe un circuit dans la tribune supérieure du Robert F. Kennedy Memorial Stadium et dépasse le record de Mike Schmidt. Le 3 septembre, Ryan Howard frappe quatre coups sûrs pour quatre présences à la frappe. Ses trois circuits lui permettent de franchir le cap des 50 circuits en saison, une première pour un joueur des Phillies et la 24e fois dans l'histoire de la Ligue majeure. Avec 52 circuits, il devient le deuxième joueur de l'histoire à frapper plus de 50 circuits lors de sa deuxième saison en ligue majeure, dépassant le record de Ralph Kiner (51 circuits en 1947). Le 5 septembre, Howard est nommé Joueur du mois d'août. Ses 41 points produits en un mois égalent le record de Frank Howard établit en juillet 1962. Avec 14 circuits, il établit deux nouveaux records sur un mois pour la franchise de Philadelphie. Le 22 septembre, Howard devient le 8e joueur de l'histoire à frapper 58 circuits. Le même jour, il reçoit le Trophée Mike Schmidt, décerné par les journalistes de Philadelphie et qui récompense le meilleur joueur des Phillies[3]. Le 2 octobre, il est nommé Joueur du mois de septembre, succédant à Albert Pujols qui avait gagné deux trophées de suite en mai et juin 2003.
Le 10 octobre, il est nommé joueur de l'année par le magazine The Sporting News[4]. Le 25 octobre, il reçoit le Trophée Hank Aaron de meilleur joueur pour la ligue nationale[5]. Le 8 novembre, il est nommé Joueur de l'année et Meilleur joueur de position de Ligue nationale lors du vote des joueurs de Ligue majeure. Il succède à Andrew Jones, le champ extérieur des Braves d'Atlanta, qui avait aussi remporté les deux trophées en 2005[6]. Le même jour, il est nommé meilleur joueur de la série opposant les étoiles de MLB au étoiles du championnat professionnel japonais après cinq rencontres entre les deux équipes. Il termine la série avec une moyenne au bâton de 0,558, 8 points, 3 doubles, 4 circuits et 8 points produits[7].
Le 10 novembre, Ryan Howard reçoit son premier trophée Silver Slugger[8]. Le 20 novembre, il est élu meilleur joueur de la Ligue nationale. Il est le deuxième joueur de l'histoire après Cal Ripken Jr. à remporter les trophées de recrue de l'année et joueur de l'année lors de deux saisons consécutives[9].

Saison 2007[modifier | modifier le code]

Le 2 mars, le contrat de Ryan Howard avec les Phillies est renégocié à hauteur de 900 000 USD pour la saison 2007 (au lieu de 355 000 USD pour 2006), le salaire le plus élevé proposé à un joueur avant sa troisième année en ligue majeure[10]. Le 9 mai, il frappe son quatrième Grand Chelem face aux Diamondbacks de l'Arizona après son entrée en jeu comme frappeur d'urgence à la place de Wes Helms.
Le 12 mai, il est placé sur la liste des blessés pour quinze jours avec une déchirure du quadriceps gauche[11]. Le 25 mai, il revient à Philadelphie après deux rencontres en ligue mineure avec les Blue Claws de Lakewood (New Jersey). Deux jours plus tard, il frappe deux circuits lors d'une victoire contre les Braves d'Atlanta.

Le 27 juin, Howard frappe un coup de circuit à une distance de 154 mètres[12], et devient le joueur le plus rapide de l’histoire de la ligue majeure à frapper 100 coups de circuit[13]. Il réalise cette performance en seulement 325 rencontres, 60 rencontres de moins que les 385 qu’il a fallu à Ralph Kiner pour atteindre cette marque entre 1946 et 1948.

A la mi-saison Howard ne participe pas au 2007 MLB All-Star Game, mais il a pu prendre part au concours de coups de circuits pour la deuxième année consécutive afin de défendre son titre. Cependant Ryan Howard frappe seulement 3 coups de circuit au premier tour, ne lui permettant pas de défendre se chance par la suite[14].

Après son retour de blessure, Howard remonte rapidement en seconde position dans le classement pour le nombre de coups de circuit de la ligue nationale. Le 25 juillet, Howard scelle d’un coup de circuit dans le bas de la 14e manche la victoire contre les Washington Nationals. Il réalise son 10e vol de base le 21 aout 2007 contre les Los Angeles Dodgers.

Le 17 septembre, il établit un nouveau record de retrait sur des prises pour la ligue majeure avec ses 196 et 197e retraits, battant ainsi l’ancien record de 195 retraits établi par Adam Dunn en 2004[15]. Il finira la saison avec 199 retraits sur des prises[16].

En fin de saison 2007 ses statistiques sont de 0,268 de moyenne au bâton, pour 47 coups de circuit et 136 points produits, aidant ainsi les Phillies à remporter le titre de la ligue nationale Est[17] lors de la dernière journée de la saison régulière. La présence des Phillies en phases finales n’était plus arrivée depuis les séries mondiales de 1993. Éliminés sans remporter un match par les Colorado Rockies dans la série de divisions de la Ligue nationale[18], Howard compte un coup de circuit contre Jeremy Affeldt dans le match 2, mais fut retiré sur des prises 7 fois pendant la série.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Howard au bâton

Le 21 février, Ryan Howard gagne une arbitration salariale contre les Philadelphia Phillies, il recevra 10 millions USD, ce qui représente le montant le plus élevé pour un joueur remportant une arbitration et égale le montant jamais versé. Les Phillies avait pourtant offert à Howard 7 millions USD de salaire[19].

Howard commence la saison 2008 sans réussite, finissant le mois d’avril avec une moyenne au bâton de seulement 0,172. Il fait mieux en mai, réalisant 10 coups de circuit, 30 points produits pour une moyenne de 0,238. Howard frappe son 15e coup de circuit de la saison lors de la defaite 7-3 face aux Florida Marlins le 30 mai, son coéquipier Chase Utley frappe son 15e coup de circuit le 25 mai. Ils deviennent la première paire de joueurs des Phillies à atteindre 15 coups de circuit chacun avant le mois de juin[20].

Le 13 juin, Howard frappe deux coups de circuit et produit 5 points lors de la victoire 20-2 contre les St. Louis Cardinals. En frappant son premier coup de circuit de la rencontre, Howard participe aux trois coups de circuit consécutifs réalisés par les Phillies lors de la première manche[21]. Le 16 juin, Ryan Howard frappe encore deux coups de circuit lors de la victoire 8-2 contre les Boston Red Sox, ainsi réalisant sa 15e rencontre incluant plusieurs coups de circuit[22]. Howard produit sont 100e point de la saison le 1er aout contre les Los Angeles Dodgers, réalisant ainsi sa troisième saison consécutive avec au moins 100 points produits[23].

Il finit la saison avec 146 points produits pour une moyenne au bâton de 0,251. Historiquement parlant, cela représente une aberration statistique, puisque cette moyenne est de loin la plus faible pour un joueur ayant produit plus de 130 points dans la saison[24].

Pendant les phases finales, au premier tour contre Milwaukee, ses performances sont timides avec une moyenne au bâton de 0,182 pour un point produit. En revanche, lors des NLCS contre les Dodgers sa moyenne grimpe pour atteindre 0,300 mais seulement 2 points produits, sans coup de circuit[25]. Finalement, c’est pendant les séries mondiales que sa ligne statistique prend du volume, avec 6 points produits, 0,286 de moyenne au bâton et surtout 3 coups de circuit (égalant le record de Donn Clendenon pour le plus grand nombre de coups de circuit dans une série de 5 matchs[26]). Les Phillies remportent leur première victoire dans les séries mondiales depuis 1980[27], et Philadelphie leur première victoire dans un sport majeur depuis 1983[28]. Howard finit second à l’élection du meilleur joueur des ligues majeures derrière Albert Pujols des Cardinals de Saint Louis[29].

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Howard ajoute une cinquième saison de suite avec plus de 100 points produits. Il fait marquer 108 points et frappe 31 coups de circuit en 143 parties. À 31 ans, sa puissance au bâton connaît une baisse marquée, comme en font foi ses 14 longues balles de moins que la saison précédente, et sa plus faible moyenne de puissance (,505) en carrière.

À la mi-saison, il est invité à son troisième match d'étoiles.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, Howard atteint 33 circuits et produit 116 points, deux sommets chez les Phillies[30]. Il éprouve beaucoup de difficulté en éliminatoires avec seulement deux coups sûrs en 19 présences au bâton (moyenne de ,105) contre les Cards de Saint-Louis en Série de divisions. Les Phillies subissent l'élimination contre Saint-Louis et Howard est le dernier joueur retiré. Mais dès qu'il amorce sa course vers le premier but après avoir frappé la balle sur ce dernier jeu, il trébuche après s'être rompu le tendon d'Achille. Cette blessure pourrait lui faire rater le début de la saison 2012[31].

Après la saison, Howard termine 10e au vote du meilleur joueur de la saison[32].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Suite à sa blessure au tendon d'achille survenue la saison passée, Ryan Howard va sans doute manquer les premiers mois de compétition[33]. Lors de l'entrainement de printemps, il en profite pour recevoir les conseils de Mike Schmidt membre du temple de la renommée[34] afin d'améliorer sa frappe de balle. Après la première moitié de saison passée en rééducation suite à sa blessure, il a participé à son premier match de la saison le 28 juin avec les Lakewood Blue Claws en tant que frappeur désigné. Il réalisa 2 coups sûrs pour 4 apparitions au baton. L'équipe des phillies espère son retour après le match des étoiles[35].

Records et Performances[modifier | modifier le code]

Record Total Saison(s) Précédent Date
Buts sur balles pendant un match de 9 manches (NL) 5 2006 ex-aequo, de nombreux batteurs 30 juillet 2006[36]
Coup de circuit par un batteur des Phillies en une saison 58 2006 Mike Schmidt, 48 (1980) 49e, le 31 aout 2006
Buts sur balles pour un batteur des Phillies 37 2006 Jim Thome, 26 (2004) 27e, le 13 sept. 2006
Le plus rapide à 100 coups de circuit (matchs) 325 20042007 Ralph Kiner, 385 (19461948) 100e, le 27 juin 2007
Nombre de coups de circuit pour les 1000 premières présences au bâton 85 20042007 Cecil Fielder, 76 (19851990) 77e, le 24 sept. 2007
Le plus rapide à 150 coups de circuit (matchs) 495 20042008 Eddie Mathews, 569 (19521955) 150e, le 2 juillet 2008
Retraits sur prises par un batteur des Phillies 199 2008 égale son proper record (2007) 199e, le 27 sept. 2008
Nombre de grands chelems par un batteur des phillies 10 20042011 Mike Schmidt, 7 (19721989) 8e, le 30 mai 2009
Le plus rapide à 200 coups de circuit (matchs) 658 20042009 Ralph Kiner, 706 (19461950) 200e, le 16 juillet 2009
Matchs consécutifs de phase finale avec un point produit (la même année) 7 2009 Iván Rodríguez (2003)
Bernie Williams (1999) (6)
Carlton Fisk (1975)
Le 18 octobre 2009[37]
Matchs consécutifs de phase finale avec un point produit 8 2009 ex-aequo, Lou Gehrig (1928 et 1932) Le 19 octobre 2009[38]
Le plus de retraits sur prises en series finales 13 2009 Willie Wilson, 12 (1980) Le 4 novembre 2009
Le plus rapide à 250 coups de circuit (matchs) 855 2010 Ralph Kiner, 871 (19461951) 250e, le 8 sept. 2010[39]


Carrière d'acteur[modifier | modifier le code]

The Office (série télévisée, 2005) : Saison 9 - épisode 18 : Lui-même


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) MLB.com, Howard makes a memory, Joseph Santoliquito, 23 avril 2007
  2. (en) MLB.com, Howard drives in seven, but Phils fall, Ken Mandel, 21 juin 2006
  3. (en) MLB.com, Howard receives honor, Ken Mandel, 22 septembre 2006
  4. (en) MLB.com, Howard named TSN Player of the Year, Ken Mandel, 10 octobre 2006
  5. (en) MLB.com, Howard garners NL Hank Aaron Award, Ken Mandel, 25 octobre 2006
  6. (en) MLB.com, dual Players Choice winner, Ken Mandel, 8 novembre 2006
  7. (en) MLB.com, Howard named MVP of All-Star Series, Ian Browne, 8 novembre 2006
  8. (en) MLB.com, Phillies duo wins Silver Slugger Awards, Ken Mandel, 10 novembre 2006
  9. (en) MLB.com, Howard's huge year nets him NL MVP, Ken Mandel, 21 novembre 2006
  10. (en) MLB.com, Phillies renew Howard's contract, Ken Mandel, 2 mars 2007
  11. (en) MLB.com, Howard placed on disabled list, Ken Mandel, 12 mai 2007
  12. HitTracker :: Player and Field Detail
  13. (en) PHILADELPHIA (AP), « Reds beat Phillies to end three-game losing streak », ESPN.com,‎ June 27, 2007 (consulté le 18 septembre 2009)
  14. (en) Home Run Derby 2007
  15. (en) Andy Jasner, « Howard sets single-season whiff mark », MLB.com,‎ September 27, 2007 (consulté le 11 septembre 2009)
  16. (en) Major League Leaderboards » 2007 » Batters » Advanced Statistics | FanGraphs Baseball
  17. (en) Classement Ligue nationale 2007
  18. (en) Phillies vs Rockies NLDS 2007
  19. (en) Ryan Howard beats Phillies in arbitration and will earn $10 million
  20. (en) Utley and Howard Power the Phils
  21. (en) Phillies hit three straight homers in first inning
  22. (en) Ryan Howard hits two home runs to lead Phillies over Red Sox 8–2
  23. (en) Ken Mandel, « Howard reaches 100-RBI mark again », Philadelphia Phillies,‎ August 12, 2008 (consulté le 12 août 2008)
  24. (en) Ryan Howard Defying Baseball History As We Speak
  25. (en) Statistiques NCLS 2008
  26. (en) Records pendant les phases finales
  27. (en) Victoire des Phillies en séries mondiales de 1980
  28. (en) Octoberphest! Phillies win World Series
  29. (en) Matthew Leach, « Crowning achievement: Pujols NL MVP », Major League Baseball,‎ November 17, 2008 (consulté le 17 novembre 2008)
  30. (en) 2011 Philadelphia Phillies Batting, Pitching, & Fielding Statistics, baseball-reference.com.
  31. (en) Ryan Howard has torn Achilles, Associated Press, 10 octobre 2011.
  32. (en) 2011 Awards Voting, baseball-reference.com.
  33. (en) Howard to have checkup early next week,mlb.com
  34. (en) Schmidt's goal is to help Phils hitters adjust,mlb.com
  35. (en) First rehab game a success for Ryan Howard,cbssports.com
  36. (en) Florida v. Philadelphia, 2006-07-30
  37. (en) Mark Bowman, « Howard's RBI streak sets playoff mark », MLB.com, MLB.com,‎ October 19, 2009 (lire en ligne)
  38. (en) « Howard ties Gehrig's RBI streak », The Associated Press, ESPN.com,‎ October 19, 2009 (lire en ligne)
  39. (en) Ryan Howard fastest to 250 HR

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :