Jonathan Broxton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Jonathan Broxton Baseball pictogram.svg
Jonathan Broxton on May 26, 2012.jpg
Brewers de Milwaukee - No  51
Lanceur de relève
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
29 juillet 2005
Statistiques de joueur (2005-29 août 2014)
Victoires-défaites 35-29
Sauvetages 118
Moyenne de points mérités 3,05
Retraits sur des prises 610
Équipes

Jonathan Roy Broxton, né le 16 juin 1984 à Augusta (Géorgie) aux États-Unis, est un joueur américain de baseball évoluant en Ligue majeure de baseball avec les Brewers de Milwaukee.

Ce lanceur de relève droitier compte deux sélections au match des étoiles (2009 et 2010) comme représentant des Dodgers de Los Angeles, pour qui il réussit 84 sauvetages en sept saisons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Jonathan Broxton a étudié au lycée du comté de Burke à Waynesboro dans l'État de Géorgie. Lors de sa dernière année, son bilan est de 9 victoires et 2 défaites avec une moyenne de 1,21 points mérités et 134 retraits sur prises en 74 manches lancées. Avant la draft 2002, il est classé 62e meilleur prospect par le magazine Baseball America. Le 4 juin, il est sélectionné par les Dodgers de Los Angeles au deuxième tour de la draft (60e choix global)[1] et signe son premier contrat professionnel le 30 juin.

Ligues mineures[modifier | modifier le code]

Il débute en ligues mineures avec l'équipe des Greats Falls Dodgers en Pioneer League (niveau recrue) dès la saison 2002. Il passe ensuite par les South Georgia Waves (South Atlantic League, 2003), les Vero Beach Dodgers (Florida State League, 2004), les Jacksonville Suns (Southern League, 2005) et les Las Vegas 51s (Pacific Coast League, 2006). Au total, il affiche un bilan de 23 victoires pour 11 défaites et 332 retraits sur prises en 303 manches lancées.

En 2005, après un mois en Ligue majeure, il retourne à Jacksonville pour la fin de la saison et les séries éliminatoires de la Southern League, où il participe à 4 rencontres pour un bilan d'une victoire, 3 sauvetages et aucun point mérité en 7 manches de relève. Il est crédité de sa seule victoire le 17 septembre lorsqu'il lance 2 manches lors du quatrième et dernier match de la finale contre les West Tenn Diamond Jaxx et permet aux Suns de décrocher le titre.

Ligue majeure[modifier | modifier le code]

Dodgers de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Broxton évolue 7 saisons avec les Dodgers.

Broxton est appelé deux fois en Ligue majeure pendant la saison 2005. Après un début de saison avec les Jacksonville Suns comme lanceur partant, il est repositionné comme lanceur de relève à la mi-juin et fait ses débuts en Ligue majeure le 29 juillet contre les Cardinals de Saint-Louis. Il accorde deux simples consécutifs avant de retirer Albert Pujols sur prises en 6e manche[2]. Il retourne en ligues mineures à la fin du mois d'août, puis revient pour 6 matchs à Los Angeles en fin de saison. Au total, en 14 apparitions en cours de match, il retire 22 frappeurs en 13.2 manches.

Au début de la saison 2006, Broxton est assigné aux Las Vegas 51s comme stoppeur. En 11 matchs terminés, il accumule 5 sauvetages et 18 retraits sur prises pour 11.1 manches lancées[3]. Il est rappelé par les Dodgers le 1er mai et participe à 68 rencontres comme lanceur de relève avant le stoppeur Takashi Saito ou comme remplaçant de ce dernier. En 76.1 manches lancées, il retire 97 frappeurs, deuxième meilleur total des lanceurs de relève des Dodgers derrière Saito (107).

En 2007, avec le départ d'Éric Gagné, Broxton est confirmé dans son rôle de lanceur de relève et de futur remplaçant de Saito[4]. Il prend part à 83 rencontres, le plus grand nombre parmi les lanceurs de relève avec Joe Beimel, et retire 99 frappeurs en 82 manches lancées. Sa moyenne de points mérités est excellente, à 2,82.

Employé dans 70 rencontres en 2008, Broxton enregistre 14 sauvetages.

En 2009, il est appelé au monticule à 73 reprises, remporte sept décisions sur neuf, conserve une moyenne de points mérités de 2,61 et 36 sauvetages. À la mi-saison, il fait partie pour la première fois des étoiles de la Ligue nationale.

Invité une seconde fois au match des étoiles en 2010, où il protège la victoire des stars de la Ligue nationale, sa saison prend une autre tournure au milieu de l'été. Sa moyenne est très élevée en juillet (7,45) et une sortie pénible face aux Phillies de Philadelphie la deuxième semaine d'août convainc son manager Joe Torre de lui retirer la mission de sauvegarder les victoires[5].

En 2011, il enregistre sept sauvetages en 14 sorties pour les Dodgers, avant qu'une blessure au coude l'envoie sur la liste des joueurs blessés.

Royals de Kansas City[modifier | modifier le code]

Devenu agent libre après sept saisons à Los Angeles, Broxton signe le 29 novembre 2011 un contrat d'un an avec les Royals de Kansas City[6]. Broxton se montre efficace à Kansas City. En 35 parties avec les Royals, il présente une moyenne de points mérités de 2,27 en 35 manches et deux tiers lancées et enregistre 23 sauvetages.

Reds de Cincinnati[modifier | modifier le code]

Le 31 juillet 2012, les Reds de Cincinnati transigent avec Kansas City pour obtenir les services de Broxton. Ils cèdent en retour deux lanceurs des ligues mineures : le droitier J. C. Sulbaran et le gaucher Donnie Joseph[7].

Broxton présente une moyenne de points mérités de 2,82 avec 20 retraits sur des prises en 22 manches et un tiers lancées pour les Reds en 2012. Il remporte trois victoires, subit trois défaites et réussit quatre sauvetages, bien que le rôle de stoppeur soit généralement assigné à Aroldis Chapman. En séries éliminatoires, il lance trois manches en trois matchs et n'accorde qu'un point non mérité, mais celui-ci, provoqué par une erreur d'un coéquipier, permet aux Giants de San Francisco de remporter le troisième match de la Série de divisions entre les deux clubs et Broxton écope de la défaite[8].

En 60 matchs joués au total en 2012 pour les Royals et les Reds, Broxton présente sa meilleure moyenne de points mérités en carrière : 2,48 en 59 manches lancées. Il gagne quatre parties contre cinq défaites avec 27 sauvetages.

Le 28 novembre 2012, il accepte le contrat de trois saisons que lui propose l'équipe de Cincinnati[9].

Brewers de Milwaukee[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2014, les Reds échangent Broxton aux Brewers de Milwaukee[10] contre les lanceurs droitiers des ligues mineures Barrett Astin et Kevin Shackelford[11].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[12]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2005 LA Dodgers 14 0 0 0 1 0 0 13.2 22 5,93
2006 LA Dodgers 68 0 0 0 4 1 3 76.1 97 2,59
2007 LA Dodgers 83 0 0 0 4 4 2 82.0 99 2,85
2008 LA Dodgers 70 0 0 0 3 5 14 69.0 88 3,13
2009 LA Dodgers 73 0 0 0 7 2 36 76.0 114 2,61
2010 LA Dodgers 64 0 0 0 5 6 22 62.1 73 4,04
Totaux 372 0 0 0 24 18 77 379.1 493 3,11
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[12]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2006 LA Dodgers 2 0 0 0 0 1 0 2.0 3 13,50
2008 LA Dodgers 5 0 0 0 0 0 1 5.2 7 1,59
2009 LA Dodgers 6 0 0 0 0 1 2 6.2 5 4,05
Totaux 13 0 0 0 0 2 3 14.1 15 4,40

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2nd Round of the 2002 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) « Feuille de match Dodgers-Cardinals du 29 juillet 2005 », sur Baseball-Reference.com
  3. (en) Ken Gurnick, « Broxton's new split », sur MLB.com,‎ 24 mai 2006
  4. (en) Ken Gurnick, « Around the Horn: Bullpen », sur MLB.com,‎ 7 février 2007
  5. (en) Broxton demoted from closer role, Ken Gurnick / MLB.com, 13 août 2010.
  6. (en) Royals sign Broxton to set up for Soria, Dick Kaegel / MLB.com, 29 novembre 2011.
  7. (en) Reds acquire Broxton from Royals, Mark Sheldon / MLB.com, 31 juillet 2012.
  8. (en) Sommaire du match San Francisco-Cincinnati du 9 octobre 2012, baseball-reference.com.
  9. (en) Broxton happy to remain part of Reds' bullpen, Mark Sheldon / MLB.com, 28 novembre 2012.
  10. (en) Crew acquires Broxton, satisfies setup need, Adam McCalvy / MLB.com, 31 août 2014.
  11. (en) Reds get 2 pitchers in Broxton tradeAssociated Press, 10 septembre 2014.
  12. a et b (en) Statistiques de Jonathan Broxton en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]