Rosa moyesii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rosa moyesii est une espèce de rosier classée dans la section des Cinnamomeae, originaire de Chine occidentale (Shaanxi, Sichuan, Yunnan) découvert en 1890, importé en 1894.

Il en existe deux variétés :

  • Rosa moyesii var. moyesii,
  • Rosa moyesii var. pubescens T. T. Yü & H. T. Tsai.

Synonymes : Rosa holodonta Stapf, Rosa moyesii var. fargesii Rolfe.

L'adjectif spécifique, moyesii, rappelle que cette espèce a été dédiée par E. H. Wilson à un missionnaire britannique, le père J. Moyes.

Description[modifier | modifier le code]

Les fruits sont des cynorrhodons de couleur orangé à maturité, à la forme particulière «  en bouteille », longs de 5 à 6 cm. La plupart sont stériles.

C'est un arbuste pouvant atteindre deux mètres de haut, aux fleurs simples rouges, solitaires ou en petits groupes de deux ou trois, fleurissant en été (non remontant). Les fruits sont des cynorrhodons de couleur orangé à maturité, à la forme particulière «  en bouteille », longs de 5 à 6 cm. La plupart sont stériles[1].

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Cette espèce est parfois cultivée comme plante ornementale. Elle a également été utilisée pour la production de variétés de rosiers améliorées.

Elle présente plusieurs variantes [2]:

  • Rosa moyesii 'Fargesii' une forme tétraploïque alors que le type est hexaploïque,
  • Rosa moyesii 'Inermis',
  • Rosa moyesii 'Superba' à port lus compact,
  • Rosa holodonta Stapf, Rosa moyesii f.rosea (Rehd.&E.H.Wils.), tétraploïque, se distingue par la couleur rose de ses fleurs.

Cultivars [3][modifier | modifier le code]

Floraison de 'Nevada' (Pedro Dot)
  • 'Nevada', Dot 1927, blanc crème,
  • 'Marguerite Hilling', Hilling 1959, rose clair, sport de 'Nevada',
  • 'Highdownensis', Stern 1928, rouge carmin,
  • 'Geranium', Royal Horticultur Society 1939, à fleurs simples rouges,
  • 'Eos', Ruys 1959, rouge au centre clair ( Rosa Moyesii × 'Magnifica'),
  • 'Eddie's Crimson', H Moy 1956, rouge foncé (hybride de Rosa Moyesii × 'Donald Prior').

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Roses, Peter Beales, éd. du Chêne, ISBN 2-85108-589-1 p231
  2. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 110.
  3. Roses, Peter Beales, éd. du Chêne, ISBN 2-85108-589-1 p 232

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]