Roma (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Roma

Roma est un opéra en cinq actes de Jules Massenet sur un livret en français d'Henri Cain basé sur la pièce Rome vaincue d'Alexandre Parodi. Cette pièce est créée à l'Opéra de Monte-Carlo le 17 février 1912.

Roma, que Massenet intitula quelque temps Vesta pendant la composition[1], est le dernier opéra à avoir été créé de son vivant. La pièce n'a guère été jouée dans le répertoire moderne mais elle a été relancée et enregistrée récemment au Teatro la Fenice de Venise.

Personnages[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Création[2], 17 février 1912
(Chef d'orchestre : Léon Jehin)
Lentulus ténor Lucien Pierre Muratore
Fabius Maximus baryton Jean-François Delmas
Fausta soprano Maria Kuznetsova (en)
Lucius Cornélius basse Pierre Clauzure
Posthumia contralto Lucy Arbell (en)
Junia soprano Julia Guiraudon
Vestapor baryton Jean-Baptiste Noté
La Grande Vestale soprano Éliane Peltier
Galla soprano Doussot
Caïus baryton Kozline/Skano
Un vieil homme baryton Gasparini
Chœur : Sénateurs, prêtres, vestales, personnes.

Argument[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans la Rome antique après le triomphe carthaginois de la Bataille de Cannes. Fausta, fille de Fabius, a laissé s'éteindre les feux sacré du Temple de Vesta, profanant le sanctuaire. Après plusieurs tentatives d'échapper à son destin, être enterrée vivante dans un linceul noir, Fausta retourne à Rome pour subir sa punition. Alors qu'elle est menée vers son lieu d'exécution, sa grand-mère aveugle, Posthumia, lui tend la dague de Fabius. Les mains de Fausta sont liées et Posthumia doit tuer sa petite-fille pour lui épargner l'enterrement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Massenet, Jules Massenet en toutes lettres, Paris, Éditions de Fallois, 2001.
  2. (it) www.amadeusonline.net

Voir aussi[modifier | modifier le code]