Bacchus (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bacchus (homonymie).

Bacchus est un opéra en quatre actes de Jules Massenet sur un livret en français de Catulle Mendès. Cet opéra est créé au Palais Garnier à Paris le 5 mai 1909.

L'histoire se base sur les aventures mythologiques de Bacchus et d'Arianne. Les dieux, dont le demi-dieu Bacchus, apparaissent sous forme humaine en Inde pour tenter de persuader les habitants de se détourner du bouddhisme. Ariane les suit, persuadée que Bacchus est en fait l'objet de son amour non partagé, Thésée. À la fin, Ariane se sacrifie pour sauver l'humanité, et Bacchus devient ainsi un dieu.

Bien que cela ne soit pas une suite, car Ariane meurt dans les deux pièces, Bacchus est associé à l'opéra Ariane, plus ancien, de Massenet. Des vingt-cinq opéras de Massenet, Bacchus est probablement le moins connu, car il n'y a eu aucune représentation et aucun enregistrement récent de cet opéra.

La page de ballet figurant au troisième acte a néanmoins été enregistrée récemment par la firme Naxos, sous la direction du flûtiste et chef d'orchestre Patrick Gallois.



Personnages[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Création[1]
chef d'orchestre : Henri Rabaud
Bacchus ténor Lucien Pierre Muratore
Ariane soprano Lucienne Bréval
Reine Amahelli mezzo-soprano Lucy Arbell (en)
Révérend Ramavacon basse André Gresse
Kéléyi soprano Antoinette Laute-Brun
Silène baryton Marcelin Duclos
Mahouda baryton Triadou
Pourna ténor Nansen
Ananda baryton Cerdan
Manthra, un mime muet Blanche Kerval
Clotho parlé Brille
Perséphone parlé Renée Parny
Andéros parlé de Max
Chœur : Suivants de Perséphone, nonnes, moines, guerries, prêtres, Bassarides, faunes, vacchantes, voix divines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) amadeusonline.net

Voir aussi[modifier | modifier le code]