Robert Herbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Herbert

Sir Robert Wyndam George Herbert, (12 juin, 1831 - 6 mai 1905), fut le premier premier ministre du Queensland, en Australie[1].

Né à Brighton, en Angleterre, il était le seul fils d'Algernon Herbert, le plus jeune fils du premier comte de Carnarvon. Il a fait ses études à Eton et au Balliol College, à Oxford[2].

Lorsque le Queensland devint une colonie indépendante, Sir George Bowen en fut nommé le premier gouverneur. Il arriva à Brisbane le 10 décembre 1859 amenant Herbert avec lui comme son secrétaire particulier. Le jour de leur arrivée, Herbert fut nommé secrétaire colonial et Ratcliffe Pring ministre de la justice. C'est avec eux que le gouverneur forma le premier conseil exécutif auquel il ajouta d'autres membres par la suite. Lors de l'élection qui s'est tenue au début de l'année 1860, il fut élu sans opposition député de Leichhardt et est devenu le premier premier ministre du Queensland. Il s'est montré un bon leader à son poste de décembre 1859 à février 1866.

Pendant la durée de ses fonctions, il fit adopter quatre lois sur la terre et l'éducation a également fait l'objet de premières mesures. Le gouverneur écrivit au Ministre des Colonies, que le parlement du Queensland "avait voté un plus grand nombre de mesures réellement utiles que n'importe quel parlement d'une autre colonie australiennes". Certes, le premier gouvernement du Queensland contrastait avec ceux des autres colonies, dont chacun avait en moyenne une demi-douzaine de ministres pendant la même période. Herbert, cependant, tomba en disgrâce lorsque certaines difficultés financières se produisirent. Il démissionna en février 1866 et fut remplacé par Arthur Macalister qui sera premier ministre jusqu'au 20 juillet 1866. Herbert voulut retourner aussitôt en Angleterre mais, à la demande du gouverneur, après un premier gouvernement Macalister qui dura moins de trois semaines, il dut rediriger un second gouvernement. Herbert put ensuite partir pour l'Angleterre, après avoir acquis une grande expérience qui lui sera très utile dans les années à venir.

Quelques mois après son arrivée en Angleterre, il sera nommé à la Chambre de commerce, puis en 1870, au ministère des colonies. Il a occupé ce poste pendant 21 ans avec une grande distinction. Son attitude a été généralement conciliante et il aura beaucoup de tact avec les personnes qui travailleront avec lui. Il a quitté le bureau colonial en 1892, mais reprendra ses fonctions de nouveau pour quelques mois à la demande spéciale de Joseph Chamberlain. Entre 1893-1896, il est agent général de Tasmanie. En décembre 1903, il est président de la commission tarifaire. Il est décédé à Ickleton en Angleterre, le 6 mai 1905.


Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Aldrich et Wotherspoon, Garry, Who's Who in Contemporary Gay and Lesbian History: From World War II to the Present Day, Londres, Routledge,‎ 2001, 2e éd. (1re éd. 2001) (ISBN 978-0-415-15982-1, LCCN 2002031734, lire en ligne), p. 207
  2. « Dictionary of Australian Biography » (consulté le 01 03 2008)