Requiem for a Dream

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Requiem for a Dream

Réalisation Darren Aronofsky
Scénario Darren Aronofsky
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Sortie 2000
Durée 102 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Requiem for a Dream ou Retour à Brooklyn au Québec (Requiem for a Dream) est un film américain de Darren Aronofsky, adapté du roman éponyme d'Hubert Selby et sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Harold Goldfarb (dit Harry), son meilleur ami Tyron et sa petite amie Marianne (Marion dans la version originale) sont 3 consommateurs d'héroïne. Ils passent leurs journées à se droguer, et s'inventent un paradis artificiel, où ils se sentent invulnérables et heureux. Harry connaît avec Marianne l'harmonie et le plaisir des sens.

La mère d'Harry, Sara Goldfarb, une femme âgée et dépendante à la télévision, passe sa vie à récupérer chez le prêteur sur gage le téléviseur qu'Harry y dépose régulièrement afin de se fournir ses doses. Malgré tout, elle aime profondément son fils unique, et celui-ci aime également sa mère.

Harry et Tyron se lancent dans le trafic de drogue afin de pouvoir se fournir eux-mêmes à bon compte. Leur commerce est une réussite et les trois amis consomment de plus en plus.

Sara, la mère d'Harry, pense être bientôt invitée à son émission favorite. Afin de rentrer dans son ancienne robe rouge quand le grand jour sera venu, elle décide de commencer un "régime". Elle consulte un médecin qui lui prescrit des pilules amaigrissantes qui sont en fait des amphétamines, et lui apporteront dans un premier temps euphorie, désinhibition et bien-être.

Sarah devient dépendante aux amphétamines. Harry s'en aperçoit et tente brièvement de raisonner sa mère. Une guerre de gang asséchant brutalement le marché local de la drogue, il doit rapidement faire face à son propre manque et à celui de Marianne.

On assiste alors à la descente aux enfers de ces quatre personnages :

Harry incite Marianne, en manque comme lui, à renouer avec un ancien amant pour se procurer de l'argent. Ne parvenant pas malgré tout à obtenir de quoi satisfaire leur addiction, et réagissant par une sorte de défi aux récriminations de Marianne, il lui laisse l'adresse d'un dealer uniquement intéressé par le sexe avant de partir, avec Tyron, chercher de l'héroïne en Floride. Harry et Tyron seront arrêtés par la police et Marianne se retrouvera livrée à elle-même.

Sarah, victime d'hallucinations et de crises de paranoïa, finira aux urgences psychiatriques où elle recevra des électrochocs. Marianne tombera dans la prostitution afin de se procurer ses doses. Harry, en prison, sera amputé d’un bras suite à une infection due à ses injections répétées d’héroïne. Tyron aura la chance de ne finir qu'aux travaux forcés en prison, avec ses souvenirs d'enfants où il vivait avec sa mère.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[1]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Chicago Film Critics Association Awards 2001
  • Chlotrudis Awards 2001
  • Florida Film Critics Circle Awards 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Independent Spirit Awards 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Kansas City Film Critics Circle Awards 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Online Film Critics Society Awards 2001 :
    • Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
    • Meilleure réalisation pour Darren Aronofsky
    • Meilleur montage pour Jay Rabinowitz
    • Meilleure musique originale pour Clint Mansell
  • Phoenix Film Critics Society Awards 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn et Meilleur montage pour Jay Rabinowitz
  • Satellite Awards 2001 : Meilleure actrice Ellen Burstyn
  • Southeastern Film Critics Association Awards 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Golden Trailer Award 2001

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Festival international du film de Stockholm : Cheval de bronze pour Darren Aronofsky
  • Oscars 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Golden Globes 2001 : Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Saturn Awards 2001 : Meilleur film d'horreur et Meilleure actrice pour Ellen Burstyn
  • Bram Stoker Awards 2001
  • International Horror Guild 2001  : Meilleur film
  • Online Film Critics Society Awards 2001 : 4 nominations
  • Phoenix Film Critics Society Awards 2001 : 5 nominations
  • Golden Reel Award 2001 : Meilleur montage
  • Screen Actors Guild Awards 2001 : Ellen Burstyn
  • Black Reel Awards 2001 : Marlon Wayans

Box-office[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le père de Darren Aronofsky, Abraham Aronofsky, joue le rôle de l'homme au journal dans le métro, Charlotte Aronofsky celui de Mme Miles, et Patty Aronofsky fait également partie de l'équipe du film.
  • Le garde hilare, qui se moque de Tyrone, est Hubert Selby, auteur du livre.
  • Sean Gullette, l'acteur principal de Pi, premier long métrage de Darren Aronofsky, joue ici le rôle d'Arnold.
  • La musique de Clint Mansell et du Kronos Quartet participe grandement à l'atmosphère du film.
  • L'affiche occidentale présente dans sa partie haute un œil et l'image de Marion Silver de dos, face à la mer : l'accent est mis sur l'hallucination d'Harry Goldfarb due à la drogue. L'affiche coréenne quant à elle propose deux images : Harry Goldfarb à gauche, Marion Silver à droite, insistant plus sur la relation amoureuse entre les deux personnages.
  • La MPAA a classé le film NC-17 (interdit aux -17 ans) à cause des scènes de sexe, ce qui a limité le nombre de salles de diffusion.
  • Le personnage interprété par Jennifer Connelly est appelé Marianne en version française, alors que le nom original du personnage est Marion.
  • L'acteur Marlon Wayans, qui joue ici le rôle du toxicomane Tyrone, joue aussi le rôle du toxicomane Shorty dans Scary Movie, mais cette fois dans un registre comique. Les deux films sont sortis quasiment en même temps, en 2000.
  • Ce film est aussi devenu un objet d'étude dans certaines facultés de psychologie, plus précisément dans l'étude des comportements des toxicomanes. Il est aussi projeté dans certains lycées afin de sensibiliser la jeunesse quant aux thématiques sociétales relatives aux drogues.
  • Un morceau de la BO du film est samplé sur la chanson Throw it up de Lil' Jon sur son album Kings of Crunk.
  • Le morceau En mode pause du rappeur français Mystik est également samplé sur la musique principale du film.
  • Le morceau Chérubin issu de l'album Rock (2004) du groupe Pleymo fait référence au film.
  • Un clin d'œil au film Dark City (1998) est présent : dans les deux films se trouve une scène où Jennifer Connelly est seule sur le ponton de Brighton Beach, scrutant l'océan.
  • La scène où Jared Leto est sur la route, deux motos passant à chacun de ses cotés est également un clin d’œil au film La Revanche de Pinocchio sorti en 1996, où la même scène se passe avec Zoé, la petite fille, personnage principal. Nous pouvons également noter que cette scène se passe aussi dans M.. Nobody.
  • Certaines scènes du film sont tournées à Coney Island et à Brooklyn. [2]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]