Marcos Alonso Peña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcos Alonso
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Marcos Alonso Peña
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance 1er octobre 1959 (55 ans)
Lieu Santander (Espagne)
Taille 1,76 m
Période pro. 1977-1991
Poste Milieu droit
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1977-1979 Drapeau : Espagne Racing de Santander 51 (5)
1979-1982 Drapeau : Espagne Atlético Madrid 90 (10)
1982-1987 Drapeau : Espagne FC Barcelone 124 (28)
1987-1989 Drapeau : Espagne Atlético Madrid 29 (2)
1989-1990 Drapeau : Espagne CD Logroñés 8 (1)
1990-1991 Drapeau : Espagne Racing de Santander
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1981-1985 Drapeau : Espagne Espagne 22 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1995-1996 Drapeau : Espagne Rayo Vallecano
1996-1998 Drapeau : Espagne Racing de Santander
1998-2000 Drapeau : Espagne Séville FC
2000-2001 Drapeau : Espagne Atlético Madrid
2002 Drapeau : Espagne Real Saragosse
2005-2006 Drapeau : Espagne Real Valladolid
2006 Drapeau : Espagne Málaga CF
2008 Drapeau : Espagne Granada 74 CF
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Marcos Alonso Peña, dit Marcos Alonso (né le 1er octobre 1959 à Santander) est un footballeur espagnol qui occupait le poste de milieu de terrain. Il occupe maintenant le poste d'entraîneur. Il est le fils de Marquitos, célèbre joueur du Real Madrid dans les années 1950.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Après être passé dans les équipes de jeunes du Real Madrid CF, Marcos Alonso Peña rejoint en 1977 le Racing de Santander et dispute son premier match alors qu'il n'a pas encore 18 ans. Il devient titulaire l'année suivante. Sa renommée croit à l'Atlético Madrid. Il est ensuite transféré au FC Barcelone. Au sein du club Blaugrana, il inscrit six buts en championnat pour sa première saison mais surtout il permet au club catalan de remporter la finale de la Coupe du Roi. Il marque en effet le but de la victoire à la dernière minute de la finale gagnée contre le Real Madrid CF (2-1)[1]. En 1986, il dispute la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions contre le Steaua Bucarest. La finale se termine aux tirs-aux-buts et ce sont les Roumains qui s'imposent, les tireurs catalans, dont fait partie Marcos Alonso, ne transformant pas un seul des penaltys[2]. Il retourne ensuite à l'Atletico avant de terminer sa carrière à Santander qu'il aide à remonter en deuxième division.

En sélection[modifier | modifier le code]

Sa première sélection en équipe nationale a eu lieu le 25 mars 1981 contre l'Angleterre à Londres. Il a joué 22 fois pour la La Roja et a marqué un but contre l'Islande en juin 1985[3]. Il fait partie de la sélection pour l'Euro 1984 mais il ne joue pas lors de la finale perdue contre la France. Sa dernière sélection en équipe nationale a lieu le 25 septembre 1985 par une victoire contre l'Islande.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière d'entraîneur en 1995 en rejoignant le Rayo Vallecano. Il entraîne ensuite les équipes du Racing de Santander, Séville FC, Atlético Madrid, Real Saragosse, Real Valladolid, Málaga CF et Granada 74 CF.

Consultant sportif[modifier | modifier le code]

Marcos Alonso commente les matchs du championnat d'Espagne sur la chaîne de radio RNE.

Famille[modifier | modifier le code]

Son père, Marcos Alonso Imaz, surnommé Marquitos a été footballeur professionnel au Real Madrid CF avec lequel il a remporté à cinq reprises la Coupe d'Europe des clubs champions. Son fils, Marcos Alonso Mendoza, a joué dans les équipes de jeunes du Real Madrid[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es)« « Que gol »! », El Mundo Deportivo,‎ 6 juin 1983 (lire en ligne)
  2. (es)« « Final desoladora » », El Mundo Deportivo,‎ 8 mai 1986 (lire en ligne)
  3. (es) « Islandia-España », sur futbol.sportec.es (consulté le 2 octobre 2010)
  4. (en) « Spain unveil provisional party », sur uefa.com,‎ 30 juin 2009 (consulté le 2 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]