Real Oviedo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Real Oviedo

Logo du Real Oviedo
Généralités
Nom complet Real Oviedo Club de Fútbol
Surnoms Carbayones
Azules
Fondation 1926
Couleurs bleu
Stade Nuevo Carlos Tartiere
(30 500 places)
Siège Avd. Ricardo Vázquez Prada s/n
Oviedo
Championnat actuel Segunda División B
Président Flag of Spain.svg Jorge Menéndez Vallina
Entraîneur Drapeau : Argentine Sergio Egea
Site web Site officiel du club

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Le Real Oviedo (Real Uviéu en Asturien) est un club de football espagnol basé à Oviedo. Il est né en 1926, de la fusion du Real Stadium Club Ovetense et du Real Club Deportivo de Oviedo. Il a évolué 38 saisons en Division 1, où il a terminé trois fois troisième[1] et s'est qualifié pour la Coupe UEFA en 1991[2]. Sa dernière saison en Liga fut lors de la saison 2000-2001[1].

Histoire récente[modifier | modifier le code]

À l'été 2003, le Real Oviedo a réussi à survivre à une double rétrogradation, d'abord sportive en Seconde Division B puis administrative en troisième division (le quatrième niveau du championnat espagnol) suite aux dénonciations des joueurs pour non-paiements des salaires, plaintes qu'ils n'ont pas voulu retirer malgré les garanties de paiement apportées par le club; et à survivre à l'opposition de la Mairie à la gestion du club et à la lutte qui s'ensuivit pour son contrôle. Cette situation aboutit à la refondation, avec le soutien de la Mairie, du Club Astur (un club de quartier), appelé aujourd'hui Oviedo ACF, qui a eu pour but de supplanter le club historique. Heureusement, sans succès. Le Real Oviedo a survécu grâce au dévouement de ses supporters, qui ont travaillé gratuitement quand il le fallait, par exemple, enlever de la neige du centre d'entraînement ou vendre du matériel sportif pour payer l'électricité. La fidélité de ses supporters est également remarquable par le nombre très élevé d'abonnements (12 759[réf. nécessaire]) en troisième division (la ville compte environ 200 000 habitants et en Ligue 1, il y avait, au maximum, 19 000 abonnements) ou par le nombre de spectateurs (27 000 spectateurs lors d'un match de niveau 4[réf. nécessaire]).

En tout cas, les Bleus ont été marqués ces dernières années par une accumulation de revers sportifs et extrasportifs. Il faut se souvenir des décès accidentels de deux joueurs de l'équipe première, Peter Dubovsky et Armando Barbón, ou de l'échec, en juin 2004, du Real Oviedo face au Atlético Arteixo en finale de la phase d'accession à la Seconde Division B. Une accession qui aurait signifié un pas en avant énorme vers la normalisation de la situation du club.

Le Real Oviedo est monté en Seconde Division B en 2005 en gagnant face au Coruxo FC, puis contre le Real Avila par 1-5 et 2-0, lors de la phase d'accession.

En mai 2007, le Real Oviedo est relégué de nouveau en troisième division. En août, le club chercha à récupérer la place de Grenade 74 en Seconde Division B, club rétrogradé par la FIFA et l'UEFA. Finalement, le TAS confirma la place de Grenade 74 en Seconde Division B. Et le Real Oviedo démarra bien la saison 2007-2008 en troisième division.

En mai 2009, le club accéda à la Seconde Division B, suite à sa victoire face à la réserve du RCD Majorque (1-0, 0-1 et 6-5 aux penaltys). Sa première saison en Seconde Division B a été une réussite puisque le club a terminé 2e de son groupe[3] et a participé aux play-offs d'accession en seconde division.

En 2012, le club connait des difficultés financières, trois joueurs ayant été formés au club ont achetés des actions du club, afin de l'aider financièrement : Juan Mata, Santi Cazorla et Miguel Pérez Cuesta. On ne connait pas la somme. Le Real Madrid CF également aide financièrement ce club historique. Le 16 novembre 2012, l'homme d'affaires mexicain Carlos Slim Helú devient le principal actionnaire du club en investissant 2 millions d'euros [4]. Ainsi, l'homme le plus riche du monde sauve le club de la liquidation. C'est par l’intermédiaire d'une entreprise de son groupe (Immobiliaria Carso) que Carlos Slim annonce cette décision et ajoute: La singulière et difficile période que traverse actuellement le club, son histoire au sein du football professionnel espagnol et surtout le soutien de son extraordinaire public ont amené notre groupe à se décider en faveur de ce projet.

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 1926-27 : Drapeau : Angleterre Fred Pentland
  • 1927-28 : Drapeau : Angleterre Frank Burton
  • 1928-30 : Drapeau : Tchécoslovaquie Anton Fibver
  • 1930-31 : Drapeau : Irlande Patrick O'Connell
  • 1931-33 : Vicente Tonijuán
  • 1933-35 : Emilio Sanpere
  • 1935-36 : José María Peña
  • 1940-41 : Cristóbal Martí Batalla
  • 1941-42 : Óscar Álvarez González
  • 1942-47 : Manuel Meana Vallina
  • 1947-48 : Francisco Gamborenea Hernandonea
  • 1948-50 : Juan Urquizu Sustaeta
  • 1950-51 : Patricio Caicedo Liciaga
  • 1951-54 : Luis Urquiri Urain
  • 1954-55 : Domingo Balmaya Parera
  • 1955 : Óscar Álvarez González
  • 1955-56 : Luis Casas Pasarín
  • 1956-57 : Eduardo Toba Muiño
  • 1957 : Fernando Argila Pazzaglia
  • 1957-59 : Abel Picabea Allero
  • 1959 : Luis Casas Pasarín
  • 1959-60 : Fernando Argila Pazzaglia
  • 1960-61 : Sabino Barinaga
  • 1961-62 : Álvaro Pérez Vázquez
  • 1962 : Antón Sánchez Valdés
  • 1962-63 : Juan Ochoantesana Milicua
  • 1963-64 : Enrique Orizaola Velázquez
  • 1964 : Eduardo Toba Muiño
  • 1964-65 : Enrique Martín Navarro
  • 1965 : Luis Diestro Saiz
  • 1965-66 : Francisco Antúñez Espada
  • 1966 : Antón Sánchez Valdés
  • 1966-67 : Juan Aretio
  • 1967-68 : Juan Ochoantesana Milicua
  • 1968 : Toni Cuervo Fernández
  • 1968-69 : Ramón Cobo Antoranz
  • 1969 : Pedro Eguiluz Lamarca
  • 1969-70 : Enrique Casas Cabo
  • 1970 : Horacio de Leiva Río
  • 1970-71 : José María García de Andoain
  • 1971 : Toni Cuervo Fernández
  • 1971-73 : Eduardo Toba Muiño
  • 1973-74 : Sabino Barinaga Alberdi
  • 1974-76 : Vicente Miera Campos
  • 1977-78 : Manuel Ruiz-Sosa
  • 1978 : Sabino Barinaga Alberdi
  • 1978-79 : Eduardo Gómez García Barbón, "Lalo"
  • 1979 : Luis Diestro Saiz/José María García Lavilla
  • 1979-81 : Fernando Trío Zabala, "Nando Yosu"
  • 1981-82 : José Victor Rodríguez de Miguel
  • 1982-83 : José María García Lavilla
  • 1983-84 : Luis Costa Juan
  • 1984-86 : José Luis Romero Robledo
  • 1986 : Antonio Ruiz Cervilla
  • 1986-87 : José Carrete Julián
  • 1987-89 : Vicente Miera Campos
  • 1989-93 : Javier Irureta
  • 1993-95 : Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Radomir Antic
  • 1995-96 : Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Ivan Brzic
  • 1996-97 : Juan Manuel Lillo
  • 1997 : José Antonio Novo
  • 1997-98 : Drapeau : Uruguay Oscar Washington Tabárez
  • 1998-99 : Fernando Vázquez
  • 1999-00 : Luis Aragonés
  • 2000-01 : Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Radomir Antic
  • 2001-03 : Enrique "Quique" Marigil
  • 2003 : Vicente González Villamil
  • 2003 : Miguel Sánchez
  • 2003-06 : Antonio Rivas Martínez
  • 2006-07 : Toño Velázquez
  • 2007 : Ramiro Solís; 2007: Ismael Díaz Galán
  • 2007-08 : Francisco José Carrasco
  • 2008 : Fermín Álvarez
  • 2008-09 : Julio Raúl González
  • 2009-10 : Pichi Lucas
  • 2010 : José Manuel Martínez
  • 2010-12 : José Rojo Martín "Pacheta"
  • 2012-13 : Félix Sarriugarte
  • 2013-14 : José Carlos Granero
  • 2014 : Roberto Robles
  • 2014- : Sergio Egea

Présidents[modifier | modifier le code]

  • 1926-50 : Carlos Tartiere
  • 1950-52 : Pedro Miñor Rivas
  • 1952-54 : José Díaz Sánchez
  • 1954-61 : Francisco Silvela López
  • 1961-67 : José María Velasco Álvarez
  • 1967-71 : Enrique Rubio Sañudo
  • 1972-77 : José María Velasco Álvarez
  • 1977 : Jaime Estrada Pérez
  • 1977-79 : Jesús Riesco Morán
  • 1979-84 : Daniel Garcia Yagüe
  • 1984-88 : José Manuel Bango Fuente
  • 1988-02 : Eugenio Prieto Álvarez
  • 2002-05 : Manuel Lafuente Robledo
  • 2005-2007 : Juan Mesa Gil
  • 2007 : Toni Fidalgo
  • 2007 : Miguel Cano Mier
  • 2007-10 : Dámaso Bances
  • 2011-12 : Alberto González
  • 2012-13 : Toni Fidalgo
  • 2013-14 : Sabino López
  • 2014- : Jorge Menéndez Vallina

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]