Clément Grenier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grenier (homonymie).
Clément Grenier
Said Ennjimi + Clément Grenier.JPG
Clément Grenier, en bleu, contre Brest en 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique lyonnais
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 7 janvier 1991 (1991-01-07) (23 ans)
Lieu Annonay (Ardèche)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. Depuis 2009
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1997-2002 Drapeau : France FC Annonay
2002-2009 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2009- Drapeau : France Olympique lyonnais 116 (15)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2007 Drapeau : France France -16 ans 06 (1)
2007-2008 Drapeau : France France -17 ans 16 (8)
2008-2009 Drapeau : France France -18 ans 07 (0)
2009-2010 Drapeau : France France -19 ans 13 (1)
2010-2011 Drapeau : France France -20 ans 11 (2)
2012 Drapeau : France France espoirs 05 (0)
2013- Drapeau : France France 03 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 décembre 2013

Clément Grenier, né le 7 janvier 1991 à Annonay (Ardèche), est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu offensif à l'Olympique lyonnais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clément Grenier commence le football dans le club près de sa ville natale le FC Annonay en Ardèche. Il est rapidement repéré par l'Olympique lyonnais.

En club[modifier | modifier le code]

Olympique Lyonnais[modifier | modifier le code]

En mai 2008, âgé de 17 ans, il signe son premier contrat professionnel d'une durée de trois ans[1]. Le 26 septembre 2009, il dispute son premier match en professionnel en rentrant à 5 minutes de la fin contre le Toulouse FC, lors de la 7e journée du Championnat 2009-2010, pour une victoire (2-1).

En janvier 2010, pendant le stage de préparation de l'OL en Tunisie, Clément Grenier entre en jeu à la mi-temps lors d'un match amical face au Club africain. Grenier ne marque pas et la rencontre se termine sur le score de un but partout grâce à une réalisation de Bafétimbi Gomis en première mi-temps.

Le 17 avril 2010, Clément Grenier entre en jeu face aux Girondins de Bordeaux lors de la 33e journée de Ligue 1. Il remplace alors Ederson à la 81e minute. La rencontre se termine sur le score nul de 2-2.

Grenier est champion d'Europe des moins de 19 ans avec l'Équipe de France en 2010.

Clément Grenier fête sa première titularisation en équipe première le 27 octobre 2010 lors du 1/8e de finale de Coupe de la Ligue perdu 1-2 face au PSG. Trois jours plus tard, le 30 octobre, Claude Puel décide de l'aligner pour la seconde fois consécutive, cette fois en Ligue 1 face à Sochaux. Clément Grenier, intéressant sur ces deux rencontres[réf. nécessaire], est retenu par l'entraîneur rhodanien[Qui ?] pour le déplacement à Benfica en Ligue des champions (défaite 3-4, Grenier ne joue pas).

L'arrivée de Rémi Garde, ancien directeur du centre de formation de l'OL devenu entraîneur du club, lui laisse espérer franchir un nouveau palier dans sa progression. En pleine réflexion, il s'interroge sur le meilleur poste auquel évoluer et pourrait s'orienter vers un rôle de milieu relayeur[2].

Le 10 avril 2012 à l'occasion de la demi-finale de Coupe de France face au Gazélec Football Club Olympique Ajaccio, il marque son premier but pro sous le maillot lyonnais. À l'issue du match, il revend son maillot au profit d'une association caritative dont il est le parrain ("Les footballeurs de cœur") lors de la foire d'Ajaccio, héritant ainsi du surnom du « Brocanteur »[3]. Il marque son premier but en Ligue 1 contre Valenciennes le 1er septembre 2012. Le match se solde par une victoire 3-2 de l'OL. Grenier est le remplaçant attitré de Yoann Gourcuff, lorsque ce dernier se blesse contre Troyes, Clément Grenier est impliqué sur les 4 buts marqués au cours du match. Contre Valenciennes, il est également à l'origine des 3 buts lyonnais (2 passes et 1 but). Ces performances le mettent en lumière et lui permettent de s'affirmer dans l'équipe.[réf. nécessaire]

Le 17 février 2013, Grenier inscrit un doublé contre Bordeaux, son premier en Ligue 1, l'Olympique lyonnais l'emporte 4-0.

Au printemps 2013, il aide son équipe à décrocher la troisième place de Ligue 1, qui offre une place en Ligue des Champions pour la quatorzième fois en quinze ans pour l'Olympique lyonnais. Auteur d'un magnifique but en toute fin de match (93e) à Montpellier, il permet à l'OL de décrocher une précieuse victoire (2-1) à la Mosson. Par la suite, il s'illustre à Nice en inscrivant un coup franc « juninhesque », trouvant la lucarne du gardien de l'OGC Nice David Ospina à plus de 34 m des buts. Ce but permet à son équipe – alors réduite à 10 - de ramener un point (1-1) face à un concurrent direct à la course à la ligue des champions en cette avant-dernière journée de Ligue 1. Enfin, lors de l'ultime journée, il libéra tout Gerland sur un maître coup franc[style à revoir], son deuxième consécutif, exploit plus vu à Lyon depuis Juninho Pernambucano, qui permet alors à l'Olympique Lyonnais d'assurer la victoire, et ainsi de conserver sa troisième place après son succès obtenu face à Rennes (2-0). Clément Grenier boucle ainsi un exercice 2012-2013 réussi à titre personnel[réf. nécessaire], qui lui vaut une première convocation avec l'équipe de France pour le stage en Amérique du Sud.

Le 11 juillet 2013, Clément Grenier prolonge son contrat avec l'Olympique lyonnais jusqu'en 2016.

Le 24 juillet 2013, Grenier marque d'une reprise de volée lors d'un match amical face au Real Madrid, score final 2-2. Ce but est qualifié de plus beau but de l'été 2013 et d'un des plus beaux buts de l'année 2013, ainsi que du plus beau but de la carrière de Clément Grenier à ce jour.[Par qui ?]

Le 6 août 2013, lors du match retour pour la qualification de la Ligue des champions de l'UEFA face à Grasshopper Zurich, Grenier marque le but décisif du match sur une passe de Lisandro López.

Le 10 août 2013, Grenier inscrit un but de la tête et délivre une passe décisive lors de la première journée de la Ligue 1 contre l'OGC Nice, victoire de l'Olympique lyonnais 4-0 (match durant lequel Grenier était capitaine). Le 24 octobre 2013, il inscrit un but face au HNK Rijeka en Ligue Europa et mène son équipe à la victoire (1-0).

Le 12 janvier 2014, Grenier ouvre le score sur coup-franc contre Sochaux, victoire 2-0 de l'Olympique lyonnais.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Équipe de France des - de 19 ans[modifier | modifier le code]

Grenier est champion d'Europe des moins de 19 ans avec l'Équipe de France en 2010.

Équipe de France espoirs[modifier | modifier le code]

Grâce à ses bonnes prestations avec l'OL, il est sélectionné avec les espoirs français pour le match face à l'Italie le 28 février 2012, il est titularisé et sort à la 75e minute, remplacé par son coéquipier de club, Gueida Fofana score final 1-1.

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Il est appelé pour la première fois par le sélectionneur Didier Deschamps suite à l'état de santé incertain[style à revoir] de Samir Nasri[4]. Le 5 juin 2013, il honore sa première sélection face l'Uruguay. Il jouera 20 minutes pendant le match Belgique-France, il récoltera un carton jaune à peine rentré en jeu.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Clément Grenier au 10 janvier 2014[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 3 0 0 0 0 0 0 0 0 C1 0 0 0 - - - 3 0 0
2010-2011 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 7 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 0 0 0 - - - 9 0 0
2011-2012 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 21 0 2 4 1 0 3 0 1 C1 2 0 1 - - - 30 1 4
2012-2013 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 28 7 5 0 0 0 0 0 0 C3 5 0 3 2 0 0 35 7 8
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 25 4 4 2 1 0 2 0 0 C1+C3 4+5 1+1 1+1 1 0 0 39 7 6
Total sur la carrière 84 11 11 7 2 0 6 0 1 - 16 2 6 3 0 0 116 15 18

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :