Proposition incise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une proposition incise est une proposition indépendante ou principale, la plupart du temps, courte, qui coupe ou se joint à une autre proposition pour indiquer une sorte de parenthèse.

Elle est couramment utilisée dans le discours rapporté[1], on parle parfois d'incise de narration[2], et selon sa longueur le scripteur[3] sera amené à fermer ou non les guillemets délimitant la citation[4] :

  • « Mais, madame, demanda Charlotte, de quelle façon une Italienne est-elle jalouse ? », Alexandre Dumas, La Reine Margot, Tome I[5].
  • « Oui, tout serait dit », s'écria Caderousse, qui par un dernier effort d'intelligence avait suivi la lecture, et qui comprenait d'instinct tout ce qu'une pareille dénonciation pourrait entraîner de malheur ; « oui, tout serait dit : seulement, ce serait une infamie. », Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, Tome I[6].

Cependant, l'incise s'utilise également dans des situations sortant du cadre du discours direct :

  • Leurs chats, et ils en avaient beaucoup, avaient chacun leur panier[7].

En raison de l'influence de l'ancien français, l'incise composte une inversion verbe-sujet. Toutefois, les usages du français récent répugnant à l'emploi de cette inversion, des ajouts dans le langage oral courant, dit « populaire » permettent de l'éviter, comme dans cette phrase extraite d'un roman de Balzac : « Pauvre petit ! Nous allons mourir ensemble, qu'elle dit en regardant son enfant ». Cette utilisation de la forme sujet-verbe sans inversion est caractéristique de l'œuvre de Céline, qui bien que tenant compte du locuteur, l'utilise avec une grande fréquence[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir également, dans l'article sur la phrase, l'incise du discours direct.
  2. (fr) « Virgule et incise », Banque de Dépannage Linguistique
  3. Voir l'article sur l'énonciation
  4. (fr) « Citation avec incise », Banque de Dépannage Linguistique
  5. (fr) « La Reine Margot, Tome I », Projet Gutenberg
  6. (fr) « Le Comte de Monte-Cristo, Tome I », Projet Gutenberg
  7. cf. wiktionnaire.
  8. Bastide 1994

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Danielle Forget, « Les insertions parenthétiques », Revue québécoise de linguistique, Université du Québec à Montréal, vol. 28, no 2,‎ 1995, p. 15-28 (ISSN 1705-4591, DOI 10.7202/603196ar, résumé, lire en ligne)
  • Mario Bastide, « Notes sur les incises en discours rapporté direct dans Céline », L'Information Grammaticale, Persée, vol. 60, no 1,‎ 1994, p. 26-29 (DOI 10.3406/igram.1994.3124, lire en ligne)
  • « L’incise, la classe des verbes parenthétiques et le signe mimique », Cahier de linguistique, no 8,‎ 1978, p. 53-95