Tic de langage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TIC.

En linguistique, un tic de langage se dit de certaines habitudes de langage machinales ou inconscientes, contraires à la grammaire et plus ou moins ridicules, que l'on a contractées sans s'en apercevoir. Manière de s'exprimer, qui relève du procédé ou de la manie.

Les professionnels de la communication appellent généralement ces tics des « mots béquilles » ou « mots tuteurs ». Ils semblent avoir plusieurs fonctions[réf. souhaitée] :

  • permettre la respiration du parleur (il peut ainsi réfléchir, se détacher de son propre discours tout en le maintenant) ;
  • éviter de se mettre en avant en utilisant des phrases sans contenus (« c'est clair ») ;
  • montrer l'appartenance à un groupe sociologique référant (« nonobstant »).