Pierre Bottero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Bottero

Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Bottero lors du Salon du livre le 15 mars 2008 (Paris, France)

Activités Romancier
Naissance 13 février 1964
Barcelonnette, Drapeau de la France France
Décès 8 novembre 2009 (à 45 ans)
entre Lambesc et Rognes, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Littérature d'enfance et de jeunesse, fantasy

Œuvres principales

Pierre Bottero (né le 13 février 1964 à Barcelonnette, dans les Alpes, et mort le 8 novembre 2009) est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le 13 février 1964 à Barcelonnette.

Très jeune, il est venu habiter en Provence, une région qu'il n'a plus quittée. Il disait d'ailleurs qu'il serait incapable de se passer du soleil, du mistral et des cigales.

Marié et père de famille, il a exercé pendant longtemps la profession d'instituteur avant de se consacrer entièrement à l'écriture. Grand amateur de littérature française, convaincu du pouvoir de l'imagination et des mots, il a toujours rêvé d'univers différents, de dragons et de magie.

Il a publié ses premiers textes chez Flammarion, dont Amies à vie, son premier livre, avant d'éditer chez Rageot la saga d'Ewilan, une double trilogie, Le Pacte des Marchombres, une trilogie et L'Autre, là encore une trilogie, d'heroic fantasy, genre qu'il affectionnait particulièrement. Cet amour de la littérature fantastique remonte à une lointaine époque (il portait encore des culottes courtes) et une intense (il n'en a pas dormi durant une semaine) rencontre avec l'œuvre de J. R. R. Tolkien, suivie de plongées profondes et fréquentes dans les univers de Farmer, Zelazny, Howard, Bradley, Moorcock, Leiber, et bien d'autres grands maîtres magiciens. Lorsqu'on lui demandait d'ailleurs d'où vient son inspiration, il citait volontiers l'impact de ces lectures sur son imagination, voire sur sa personnalité, avant d'ajouter qu'il n'avait pas l'impression d'inventer quoi que ce soit : « J'ouvre simplement la porte et l'histoire passe de ma tête à mon ordinateur ».

D'autres projets d'écriture ont vu le jour, principalement chez Rageot, ou bien étaient en gestation puisque Bottero, lorsqu'il n'était pas en tournée aux quatre coins de la France pour des animations ou des salons, passait l'essentiel de son temps à écrire.

Pierre Bottero a remporté le prix Ados Rennes/Ille-et-Vilaine 2008 pour le premier tome de L'autre, le souffle de la hyène, paru chez Rageot. Ce prix est décerné chaque année par les collégiens du département d'Ille-et-Vilaine qui doivent voter parmi dix livres en compétition. Il a de même reçu le prix départemental des collégiens de l'Hérault en 2007 décernés par les 6e/5e pour son livre Le Pacte des Marchombres (trilogie dédiée à la vie d'Ellana, l'un des personnages principaux de la double trilogie La Quete d'Ewilan et Les Mondes d'Ewilan). Il a aussi reçu le Prix Imaginales des collégiens 2011 (Épinal) pour son livre Les Âmes croisées.

Le 4 décembre 2008, Pierre Bottero se voit décerner le prix du Paille en queue, à l'occasion du troisième salon du livre de jeunesse de l'océan Indien au Port à la Réunion.

« Enfant, disait-il, je rêvais d'étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n'arrivais pas à trouver la porte d'entrée vers un monde parallèle ! J'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. J'ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d'un monde classique… jusqu'au jour où j'ai commencé à écrire des romans. Un parfum d'aventure s'est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d'étonnantes créatures, des villes étranges… J'avais trouvé la porte. »

Pierre Bottero est décédé à l'âge de quarante-cinq ans d'un accident de moto, le dimanche 8 novembre 2009, aux alentours de sept heures du soir. Il a perdu le contrôle de son véhicule dans un virage entre Lambesc et Rognes[1],[2],[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres liés à l'univers de Gwendalavir (de près ou de loin)
Autres œuvres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « L'écrivain Pierre Bottero s'est tué à moto... Il avait 45 ans... », sur purepeople.com,‎ 9 novembre 2009 (consulté le 9 novembre 2009)
  2. (fr) « Pierre Bottero nous a quittés », sur fantasy.fr,‎ 9 novembre 2009 (consulté le 9 novembre 2009)
  3. « Littérature : Pierre Bottéro est décédé » (consulté le 9 novembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :