Marion Zimmer Bradley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zimmer et Bradley.

Marion Zimmer Bradley

Nom de naissance Marion Eleanor Zimmer Bradley
Autres noms John Dexter
Lee Chapman
Miriam Gardner
Morgan Ives
Activités Romancière, nouvelliste
Naissance 3 juin 1930
Albany, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 25 septembre 1999 (à 69 ans)
Berkeley, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Science-fiction, fantasy
Distinctions Prix Locus

Œuvres principales

Marion Zimmer Bradley, née le 3 juin 1930 à Albany dans l'État de New York et morte le 25 septembre 1999 (à 69 ans) à Berkeley en Californie, est un écrivain prolifique de fantasy et de science-fiction, son œuvre se situant souvent à la limite des deux genres. Ses romans sont empreints d'un féminisme plus ou moins modéré. Elle a aussi encouragé, à travers l'anthologie Sword and sorceress qu'elle dirigeait, l'émergence de nouveaux auteurs tels que Mercedes Lackey. Encourageant plus particulièrement de jeunes auteurs féminins, elle inclut aussi des hommes dans ses anthologies.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marion Zimmer Bradley naît à Albany (État de New York) en 1930 et commence à écrire très jeune, dès 1949. Elle vend sa première nouvelle en 1952 au magazine Vortex. En 1949, elle épouse Robert Alden Bradley, dont elle divorce en 1964. Moins d'un mois après cet événement, elle se marie avec un numismate renommé, Walter Breen (en), connu pour ses penchants pédophiles (Walter Breen est mort en prison en 1993). Le couple se sépare en 1979, mais ne divorce officiellement qu'en 1990.

Après avoir souffert de problèmes de santé pendant plusieurs années, Marion Zimmer Bradley s'est éteinte le 25 septembre 1999 des suites d'un infarctus du myocarde.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Marion Zimmer Bradley a eu une grande influence sur toute une génération d'auteurs et de lecteurs aussi bien dans le domaine de la Fantasy que de la science-fiction. Ses romans sont souvent construits autour de portraits d'héroïnes non conformistes eu égard aux standards de la société dans laquelle elles vivent.

Une de ses créations les plus connues est le cycle de Ténébreuse (Darkover). Ce cycle se rattache à la fantasy tout en incluant toutefois de nombreux éléments typiques de la science-fiction. Le cycle reçut un accueil très positif qui conduisit à la création de l'association des Amis de Ténébreuse (The friends of Darkover) dans les années 1970. Ce groupe publia à partir de 1975 une lettre d'information (The Darkover Newsletter) qui se transforma en 1977 en un fanzine intitulé Starstone. Marion Zimmer Bradley encouragea la publication dans ce fanzine de nouvelles se déroulant sur Ténébreuse écrites par des fans, le plus souvent novices en la matière. À l'initiative du fondateur des éditions DAW, Donald Wollheim, elle rassembla les meilleures nouvelles dans une anthologie intitulée The Keeper's Price, parue en 1980. Le succès de ce premier volume motiva la réalisation de 11 autres anthologies sur le même thème. En 1992, Marion Zimmer Bradley décida cependant d'interdire formellement l'écriture d'œuvres de fiction dans l'univers de Ténébreuse, à la suite d'un désaccord avec l'auteur d'une nouvelle inédite. Depuis cette reprise en main de l'univers de Ténébreuse, celui-ci a eu une vie mouvementée. Marion Zimmer Bradley a d'abord écrit en 1994, dans la préface de Snows of Darkover, la dernière anthologie sur Ténébreuse, que Mercedes Lackey était l'héritière de Ténébreuse, officialisant la situation créée par la publication en 1993 de Redécouverte, œuvre écrite à deux mains. Les trois romans suivants furent cependant coécrits avec Adrienne Martine-Barnes. La situation en 2005 semble clarifiée, puisque les trois derniers romans se déroulant sur Ténébreuse ont été écrits par Deborah J. Ross d'après les ébauches et les notes de Marion Zimmer Bradley. Une nouvelle trilogie est en cours d'écriture par Deborah J. Ross qui semble donc l'héritière officielle de l'univers de Ténébreuse.

Marion Zimmer Bradley est aussi très connue pour le Cycle d'Avalon, réécriture du mythe de Camelot du point de vue de la fée Morgane et de la reine Guenièvre.

Marion Zimmer Bradley a utilisé plusieurs noms de plume tels Morgan Ives, Miriam Gardner, John Dexter et Lee Chapman, pour écrire des romans ayant pour personnages centraux des homosexuels ou des lesbiennes et qui bien qu'apparaissant relativement anodins de nos jours étaient considérés comme de la pornographie dans les années 1960.

En 1966 Marion Zimmer Bradley fonde la Society for Creative Anachronism.

Depuis sa mort, les droits de l'œuvre complète de Marion Zimmer Bradley sont gérés par une fondation créée à cet effet, le Marion Zimmer Bradley Literary Works Trust.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ténébreuse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ténébreuse.

Un vaisseau terrien perdu s'écrase sur une planète au climat très rude et hostile où habitent quelques mystérieuses créatures. L'équipage s'installe et fonde ce qui deviendra, plusieurs millénaires plus tard, une société féodale dirigée par les Comyn aux cheveux roux, ensemble de familles se prétendant issues d'un ancêtre commun et ayant hérité de pouvoirs télépathiques développés par les matrices, des cristaux locaux. Le peuple de Ténebreuse, ainsi nommée par les premiers colons, a oublié ses origines terriennes… Mais le passé les rattrape sous la forme d'une puissance galactique terrienne qui redécouvre la planète et doit cohabiter avec les habitants.

Par ordre chronologique de l'histoire contée :

Cycle d'Avalon[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle d'Avalon.

Le cycle d'Avalon est né avec le roman The Mists of Avalon, une réécriture du mythe arthurien du point de vue des femmes qui jouent un rôle majeur dans la légende et plus particulièrement de celui de la fée Morgane. Le succès de l'œuvre fondatrice incita Marion Zimmer Bradley à étoffer l'univers d'Avalon dans d'autres romans, série reprise à la mort de l'auteur par sa collaboratrice Diana L. Paxson. The Mists of Avalon a aussi été adapté en 2001 pour la télévision sous la forme d'une mini-série pour la chaîne américaine TNT.

Malheureusement pour le lecteur francophone, The Mists of Avalon a été adapté en français, plutôt que traduit. Les 2 tomes de l'adaptation comptent moins de 850 pages au format poche, contre plus de 1000 en version originale, dans une fonte de corps plus petit. De grosses parties du texte d'origine ont disparu de la version française. On constate par exemple que la dernière partie du chapitre 2 de la version anglaise n'apparaît pas à la fin du chapitre correspondant de l'édition française (chapitre 1 des Dames du lac). Ce morceau manquant s'étale sur une page et apporte de nombreux compléments sur l'aspect politique de l'intrigue. Ce schéma se répète régulièrement, alors que certains passages sont complètement réécrits en français, plutôt que traduits.
Il en va de même pour The Forest House. Cela est très regrettable car l'adaptation fait fi de nombres détails permettant de cerner la personnalité des personnages principaux.
Le Cycle d'Avalon gagne donc dans son ensemble à être lu dans sa version originale… en attendant une traduction du texte intégral.

Par ordre chronologique des événements :

Les deux premières parties du Secret d'Avalon se déroulent avant les évènements de La Prêtresse d'Avalon, alors que la troisième partie leur est postérieure.

Trillium[modifier | modifier le code]

  • Les Trois Amazones ((en) Black Trillium, 1990)
    Coécrit avec Andre Norton et Julian May.
  • Le Talisman écarlate ((en) Blood Trillium, 1992)
    Coécrit avec Julian May.
  • Le Trillium d'or ((en) Golden Trillium, 1994)
    Coécrit avec Andre Norton.
  • La Dame du trillium ((en) Lady of the Trillium, 1995)
  • Le Trillium céleste ((en) Sky Trillium, 1995)
    Coécrit avec Julian May.

Unité[modifier | modifier le code]

  • Chasse sur la lune rouge ((en) Hunters of the Red Moon, 1973)
  • Les Survivants ((en) The S, 1979)
    Coécrit avec Paul Zimmer.
  • Les Ruines d'Isis ((en) The Ruins of Isis, 1979)

Les Pouvoirs perdus[modifier | modifier le code]

  • En Glenraven ((en) Glenraven, 1995)
    Coécrit avec Holly Lisle. aussi publié sous le titre de Glenravenne
  • La Faille entre les mondes ((en) The Rift, 1998)
    Coécrit avec Holly Lisle.

Romans de lumière[modifier | modifier le code]

Ce cycle fantastique doit son unité au retour des personnages de magiciens comme Colin McLaren (qui n'a le rôle principal que dans le dernier roman, lequel unifie l'ensemble) ou Vérité Jourdemayne.

  • Adagio pour une ombre ((en) The Inheritor, 1984)
  • Sara ((en) Witch Hill, 1990)
  • Fantôme de lumière ((en) Ghostlight, 1995)
  • Sorcière de lumière ((en) Witchlight, 1996)
  • Tombe de lumière ((en) Gravelight, 1997)
  • Cœur de lumière ((en) Heartlight, 1998)
    Coécrit avec Rosemary Edghill.

Romans divers[modifier | modifier le code]

  • Le château des tempêtes ((en) Castle Terror, 1965)
  • Souvenir de Monique ((en) Souvenir of Monique, 1967)
  • Adieu planètes ! - Futurama N°23, 1979 ((en) Endless Voyage, 1975)
  • (en) Catch Trap, 1979
  • La Gladiatrice ((en) Warrior Woman, 1985)
  • La Trahison des dieux ((en) The Firebrand, 1987)
  • Tigre, Feu et Flamme ((en) Tiger Burning Bright, 1995)
    Coécrit avec Mercedes Lackley et Andre Norton.
  • La Maison entre les mondes ((en) The House Between the Worlds, 1981)
  • La Princesse de la nuit ((en) Night's Daughter, 1985)
  • La Princesse au Dragon ((en) The Gratitude of Kings, 1997)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Marée montante, 1987
  • Les Voix de l'espace, 1994

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Docteur es crimes ((en) The Crime Therapist)
  • La Ru'had ((en) Centaurus Changeling, 1954)
  • La Vague montante ((en) The Climbing Wave, 1955)
  • Oiseaux de proie ((en) Birds of Prey, 1957)
  • Tu engendreras dans la douleur ((en) Another Rib, 1963)
  • Le Joyau d'Arwen ((en) The Jewel of Arwen, 1974)
  • Main verte ((en) Green Thumb, 1978)
  • Espace vital ((en) Elbow Room, 1980)
  • Le Fils du maître fauconnier ((en) The Hawk-Master's Son, 1980)
  • Le Prix de la gardienne ((en) The Keeper's Price, 1980)
    Coécrit avec Elisabeth Waters. dans L'empire débarque
  • L'Épée du Chaos ((en) A Sword of Chaos, 1982)
  • La Leçon de l'auberge ((en) The Lesson of the Inn, 1982)
    dans L'empire débarque
  • Hurle ma sirène ((en) Sea Wrack, 1985)
  • Couteaux ((en) Knives, 1985)
  • La Légende de Dame Bruna ((en) The Legend of Lady Bruna, 1985)
  • Le parjure ((en) Oathbreaker, 1987)
    dans L'Alliance
  • L'ombre ((en) The Shadow, 1987)
    dans L'Alliance
  • Les Chiens ((en) Bitch, 1987)
  • La Fiancée vendue ((en) Bride Price, 1987)
    dans Les Amazones libres
  • Tout, sauf la liberté ((en) Everything But Freedom, 1987)
    dans Les Amazones libres
  • La Ballade d'Hastur et de Cassilda ((en) The Ballad of Hastur and Cassilda, 1987)
    dans Le Cycle des légendes
  • Un homme impulsif ((en) Man of Impulse, 1988)
    dans L'Alliance
  • Règlement intérieur ((en) House Tules, 1988)
    dans Les Amazones libres
  • Piège de feu ((en) Firetrap, 1990)
    Coécrit avec Elisabeth Waters. dans Les Amazones libres
  • La Querelle ((en) Amazon Fragment, 1991)
    dans Les Amazones Libres
  • Respecter le serment ((en) To Keep the Oath, 1993)
    dans Les Amazones libres
  • Le Retour d'Hilary ((en) Hilary's Homecoming, 1993)
    dans L'empire débarque
  • Le Mariage d'Hilary ((en) Hilary's Wedding, 1993)
    dans L'empire débarque
  • Parole d'Hastur ((en) The Word of a Hastur, 1994)
    dans Les Cent Royaumes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]