Pepe Jeans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pepe Jeans London, LLC

Description de l'image  Pepejeans logo.png.
Création Portobello Road Market, Londres (1973)
Personnages clés Nitin Shah, Arun Shah et Milan Shah, fondateurs de la marque
Carlos Ortega, CEO
Vicente Castellano, DG
Forme juridique Société à responsabilité limitée (SARL)
Slogan Strength With Age
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne Londres, Angleterre[1] (Royaume-Uni)
Activité Industrie textile
Produits Vêtements et accessoires
Site web www.PepeJeans.com

Pepe Jeans London, ou simplement Pepe Jeans, est une marque de vêtements anglaise qui a su en très peu de temps s'imposer sur le marché du jeans. Aujourd'hui, c'est une marque de denim vendue partout dans le monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un magasin Pepe Jeans à Vigo en Espagne

En 1973, trois frères Nitin Shah, Arun Shah et Milan Shah, ouvrent une petite « jeanerie » sur le marché de Portobello Road, à l'ouest de Londres, afin de vendre leurs créations. Les frères Shah rencontrent un franc succès, si bien qu'en 1975 ils possèdent quatre boutiques à travers la capitale londonnienne[2]. L'accroissement rapide de leur nouvelle société, PEPE (UK) Ltd., leur permet d'ouvrir un magasin sur Kings Road ainsi qu'un atelier et des bureaux. L'entreprise Pepe Jeans a ensuite été rachetée par l'espagnol Vicente Castellano en 1989. Les années 1980 seront des années de développement pour l'entreprise. De célèbres groupes tels que les Smiths entrent sous contrat avec la marque pour des campagnes de pub.

En 1992 Pepe Jeans introduit son logo actuel.

Mannequins pour la marque[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Times of India, « Like pants on fire », 26 septembre 2001, (page consultée le 26 juillet 2007), <http://timesofindia.indiatimes.com/articleshow/579936999.cms>
  2. Histoire de Pepe Jeans sur Puretrend.
  3. Marta Represa, Alice Pfeiffer, « Pepe Jeans fête ses 40 ans », Style, sur lexpress.fr, L'Express,‎ 17 septembre 2013 (consulté le 26 octobre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]