Paul Goethals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goethals.
Mgr Paul Goethals, archevêque de Calcutta

Paul Goethals, né le 11 novembre 1832 à Courtrai, Belgique et décédé le 4 juillet 1901 à Calcutta, Inde, était un jésuite belge, missionnaire en Inde et vicaire apostolique puis premier archevêque de Calcutta, de 1877 à sa mort en 1901.

Premières années et formation[modifier | modifier le code]

Né dans une famille bourgeoise et influente (son père, Ferdinand Goethals, fut membre du congrès national fondateur de la Belgique, en 1831) Goethals fit ses humanités au collège de St Servais à Liège. Après son entrée dans la Compagnie de Jésus il fit sa philosophie (1856-57) à Namur et la théologie (1863-67) à Louvain.

Recteur et Provincial[modifier | modifier le code]

Il fut recteur du second Collège Saint-Michel à Bruxelles (1868-1869) et provincial des jésuites belges (1870-1876). Ensuite, de nouveau recteur, cette fois au collège Notre-Dame de la paix à Namur. Tout le semblait destiné à une belle carrière administrative dans les institutions éducatives de Belgique. Son sens du gouvernement et sa connaissance de l’anglais le firent remarquer et il fut nommé vicaire apostolique du diocèse de Calcutta (le Bengale étant une mission confiée aux jésuites belges)

Archevêque de Calcutta[modifier | modifier le code]

Goethals arriva à Calcutta, comme vicaire apostolique, le 4 novembre 1878. Lorsque la hiérarchie catholique fut érigée en Inde (1er septembre 1886) il devint le premier archevêque de Calcutta. Les 23 ans de Goethals à la tête de l’Église au Bengale furent un temps de développement et consolidation de l’Église catholique dans la région, avec la fondation du théologat jésuite à Kurseong près de Darjeeling (en 1889), l’arrivée de nombreuses congrégations religieuse missionnaires qui ouvrirent missions, collèges et écoles. Il est à l’origine également de la première congrégation religieuse autochtone (les Filles de Sainte Anne, en 1899).

Goethals encouragea activement évangélisation et éducation dans la région du Chota Nâgpur (à l’ouest de Calcutta) et fut un soutien indéfectible de Constant Lievens, l’apôtre des Mundas, Ouraons et Kharias du Jharkhand. Du côté de Darjeeling également (dans les contreforts de l’Himalaya) il ouvrit des postes missionnaires et y soutint la fondation du collège jésuite Saint-Joseph (North Point). À Kurseong un internat garde sa mémoire vive: la Goethals Memorial School.

À Calcutta il établit une imprimerie catholique, créa de nombreuses paroisses et rassembla près de 6000 livres sur l’Inde (religions, géographie, voyages, culture et langues) qui furent le noyau de ce qui est connu aujourd’hui comme la Goethals Library and Research center (attaché aux facultés universitaires de St Xavier. à Calcutta. Très ouvert et actif dans la vie de la ville également il fut à un moment le président de lAsiatic Society of Bengal, une société savante (fondée par William Jones) dédiée à une meilleure connaissance des langues et civilisation indienne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • GOETHALS, Paul: A Catalogue of books on India, and Indian subjects, Calcutta, 1894.
  • Anon.: Missions belges de la Compagnie de Jésus, Bruxelles, 1904.
  • D'SA, F.: Crisis in Chotanagpur, Bangalore, 1975.