Parti national de Nouvelle-Zélande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti national.
New Zealand National Party
Présentation
Leader John Key
Fondation 13-14 mai 1936
Siège
59 / 121
Président Peter Goodfellow
Idéologie Libéralisme classique
Conservatisme
Affiliation internationale Union démocrate internationale
Couleurs Bleu
Site web www.national.org.nz

Le New Zealand National Party (NZNP), National ou Nats (Parti national de Nouvelle-Zélande), en Maori Rōpū Nāhinara, est un parti politique néo-zélandais fondé en 1936, membre de l'Union démocratique internationale et de l'Union démocrate d'Asie et du Pacifique. Depuis 2008, le National est le plus grand parti du parlement néo-zélandais.

Il est, avec le Parti travailliste néo-zélandais, le parti dominant de la vie politique néo-zélandaise.

Le parti a appliqué, lorsque Ruth Richardson était ministre des Finances, de 1990 à 1993, une politique de réformes, poursuivant l'œuvre réformatrice du travailliste Roger Douglas. Après trois victoires consécutives des travaillistes, le Parti national remporte une importante victoire lors des élections législatives néo-zélandaises de 2008 avec son leader John Key qui devient premier-ministre.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Selon le site officiel du National, le parti cherche une « Nouvelle-Zélande sûre, solide et prospère et un développement qui profiterait à tous les néo-zélandais afin d'atteindre leurs objectifs et leurs rêves ». Le parti promet un doublement de la croissance économique, des prestations sociales pour « ceux qui en ont vraiment besoin », et la résolution des conflits liés aux Traité de Waitangi.

Le parti National défend une politique de réduction des taxes et des impôts, de réduction des prestations sociales, de libre-échange, du maintien des alliances traditionnelles de défense avec l'Occident.

L'ensemble des mesures du parti sur les taxes vise à la mise en place d'une politique de réduction des impôts sur les particuliers.

Le National souhaite préserver la main d'œuvre qualifiée de Nouvelle-Zélande et permettre le retour des Néo-zélandais ayant émigré. Il souhaite aussi prendre en compte les qualifications des étrangers dans le processus d'immigration.

Électorat[modifier | modifier le code]

Le National fait principalement appel aux électeurs des zones rurales et de la classe moyenne supérieure. Aux élections générales de 2005, le parti National obtint sensiblement plus de voix que le Labour (Parti travailliste) à Auckland, plus grande ville du pays, et au nord du pays. Il remporta la quasi-totalité des circonscriptions rurales et provinciales. Le Labour, rival du National, remporta plus de circonscriptions à Christchurch et Dunedin, ce qui permit à Helen Clark d'obtenir son deuxième mandat.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le parti a, comme son rival travailliste, une structure pour les jeunes militants : the Young Nationals. Deux idéologies principales existent au sein du National. The Bluegreens est un groupe au sein du parti axé sur la politique écologique. The Blue Liberals défendent l'économie de marché et le libre-échange.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le National, s'il est formé officiellement en mai 1936, est issu de la fusion de deux partis : Liberal Party (Parti Libéral) et le Reform Party (Parti réformiste). Ce premier s'appuyait sur les classes moyennes et ce dernier sur les zones rurales. La fusion de ces deux partis créa alors une meilleure couverture des différentes classes sociales.

Gouvernement John Key (2008 - présent)[modifier | modifier le code]

Le 8 novembre 2008, le National, avec John Key pour leader, gagne 58 sièges aux élections générales, vainquant Helen Clark, trois fois Premier Ministre, de 1999 à 2008. Le parti National créa une coalition de centre-droit avec ACT New Zealand, le Parti maori et United Future. Il s'en fit de même aux élections de 2011.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article traduit depuis New Zealand National Party (en)