Michael Joseph Savage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Savage.

Michael Joseph Savage (23 mars 187227 mars 1940) était un homme politique néo-zélandais qui accéda à la fonction de Premier ministre.

Savage naquit en Australie et commença une activité politique parallèlement à son travail à Victoria. Il émigra en Nouvelle-Zélande en 1907. Il exerça diverses activités avant d'être impliqué dans le mouvement syndical. Savage était opposé, au début, au parti travailliste, ne le trouvant pas assez socialiste. À la place, il devint président de la New Zealand Federation of Labour (Fédération des travailleurs de Nouvelle-Zélande) dite Red Feds.

Aux élections législatives de 1911, Savage se présenta sans succès comme candidat socialiste pour la circonscription du centre-ville d'Auckland. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'opposa à la conscription, arguant que la conscription des biens devrait précéder celle des hommes. Après la guerre, Savage fut élu au Parlement en tant que candidat du Parti travailliste néo-zélandais. Il fut l'un des huit membres du Labour élus députés et devint le chef du parti après la mort d'Harry Holland. Il participa à l'alliance Labour/Ratana.

Pendant la Grande Dépression, Savage voyagea dans tout le pays et devint une figure emblématique. Excellent orateur, Savage devint le politicien le plus en vue du pays et il mena le Labour à la victoire aux élections de 1935. Le premier gouvernement travailliste s'avéra populaire et remporta aisément les élections de 1938 avec une majorité en augmentation. Savage souffrait d'un cancer à cette époque, mais il en reporta le traitement de recherche pour participer à la campagne électorale. Il devait mourir de ce cancer en 1940.

Célibataire durant toute sa vie, Savage apporta une ferveur quasi religieuse à son action politique. Ceci et son décès au cours d'un office religieux lui a donné une image d'icône au sein de la Gauche. Architecte de l'État-providence, son portrait ornerait nombre de maisons de sympathisants du Labour. Tandis que les jeunes générations sont peu conscientes de ce qu'il fut, il est toujours révéré par une quantité de Néo-zélandais plus âgés.

Savage est enterré à Bastion Point, sur le front de mer d'Auckland, dans le Savage Memorial, un mausolée situé en haut d'une falaise, surmonté d'une grande flèche, devant un vaste jardin du souvenir et une bassin à reflet.

Lien externe[modifier | modifier le code]