Parc national de Tarangire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Tarangire
Image illustrative de l'article Parc national de Tarangire
Catégorie UICN II (parc national)
Pays Drapeau de la Tanzanie Tanzanie
Région Manyara et Dodoma
Ville proche Arusha
Coordonnées 3° 50′ 00″ S 36° 00′ 00″ E / -3.833333, 36 ()3° 50′ 00″ Sud 36° 00′ 00″ Est / -3.833333, 36 ()  
Superficie 2 850 km2
Création 1970
Administration TANAPA

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Parc national de Tarangire

Géolocalisation sur la carte : Tanzanie

(Voir situation sur carte : Tanzanie)
Parc national de Tarangire

Le parc national de Tarangire est un important parc national du nord de la Tanzanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La densité de population dans la région est toujours restée faible, principalement en raison de la présence abondante des mouches tsé-tsé. Une réserve de faune y est créée en 1957. La réserve est transformée en parc national en 1970 et la population résiduelle est déplacée vers des villages environnants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Tangarire

Le parc entoure la vallée de la rivière Tarangire. Il présente une forme allongée, près de 100 km de long et en moyenne 30 de large. Son altitude moyenne est de 1 100 mètres, et le relief est globalement peu marqué à l'exception de la vallée creusée par la rivière. Il est bordé à l'ouest par l'extrémité orientale du rift africain.

Climat[modifier | modifier le code]

La moyenne annuelle des précipitations est de 750 mm. La quasi-totalité des pluies tombent cependant en novembre-décembre, puis entre mars et mai. Le mois le plus sec est octobre, lorsque l'humidité moyenne descend à 35 % et que la rivière n'est plus qu'une succession de trous d'eau. À l'inverse, en pleine saison des pluies, la rivière inonde largement la plaine environnante.

La moyenne des températures maximales est de 27 °C, la moyenne des minimales de 16 °C. Les records historiques sont respectivement 4 °C en juillet et 40 °C en janvier[1].

Flore[modifier | modifier le code]

Éléphants traversant la rivière Tarangire au coucher du soleil

Les baobabs, arbre inhabituel dans le Nord de la Tanzanie, abondent dans la partie Nord du parc. Le paysage est principalement constitué de savane arborée, et devient plus marécageux au Sud.

Faune[modifier | modifier le code]

Le parc fait partie de l'immense écosystème de la steppe masaï. Lors de la saison des pluies, les grands troupeaux d'herbivores se répartissent sur plus de 20 000 km², mais dès que les pluies cessent, au mois de juin, ils migrent vers le dernier point d'eau permanent de la région : la rivière Tarangire. Ainsi, en fin d'hiver (août-octobre), le parc abrite une très forte concentration d'animaux, en particulier des éléphants.

Entre octobre et avril, le parc est également un important lieu d'hivernage pour les oiseaux migrateurs venus d'Europe.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]