Mafia (île)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mafia (homonymie).
Mafia
Chole Shamba (sw)
Géographie
Pays Tanzanie Tanzanie
Archipel Zanzibar
Localisation Océan Indien
Coordonnées 7° 51′ 00″ S 39° 47′ 00″ E / -7.85, 39.7833 ()7° 51′ 00″ S 39° 47′ 00″ E / -7.85, 39.7833 ()  
Superficie 394 km2
Géologie Île continentale
Administration
Région Pwani
Démographie
Population 40 000 hab. (2002[1])
Densité 101,52 hab./km2
Plus grande ville Kilindoni
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+3

Géolocalisation sur la carte : Tanzanie

(Voir situation sur carte : Tanzanie)
Mafia
Mafia
Îles de Tanzanie
Carte de la côte tanzanienne avec l'archipel de Zanzibar dont l'île de Mafia au sud

Mafia, en kiswahili Chole Shamba, est une île de Tanzanie situé dans l'océan Indien et faisant partie de l'archipel de Zanzibar dont elle est la grande île la plus au sud. Mafia n'est toutefois pas administrée par le Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar qui administre les deux autres îles principales de l'archipel, Unguja et Pemba, mais fait partie de la région de Pwani dont elle constitue l'un des six districts.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de la Tanzanie.

Contrairement au reste de l'archipel dont elle fait partie, l'île de Mafia n'a jamais été administrée par les différentes entités qui se sont succédé sur les autres îles de l'archipel de Zanzibar comme le sultanat, le protectorat et l'État indépendant.

À partir du VIIIe siècle, Mafia constitue une étape pour les navires perses et une ville construite sur l'île de Chole sert de point de départ pour l'exploration du continent africain, l'exploitation de ressources (argent du Zimbabwe) et leur exportation. L'île est alors soumise peu à peu aux influences arabes, perses et swahilies. Le nom Mafia viendrait d'ailleurs de l'arabe morfiyeh qui signifie groupe ou archipel ou du kiswahili mahali pa afya signifiant endroit sain.

Au milieu des années 1820, la ville de Kua située sur l'île de Juani est attaquée par des Sakalava de Madagascar débarquant de 80 canots. Ce peuple, aucunement anthropophage mais pratiquant l'esclavage, aurait selon la légende mangé une partie de la population et réduit les autres en esclavage.

Un traité signé en 1890, stipulant l'achat de Mafia et d'une partie de la côte sur le continent pour quatre millions de Deutsche Mark au sultan Sayyid Ali bin Said al-Said de Mascate et Oman, permet à l'Allemagne de prendre possession de l'île qu'elle intègre à son protectorat de l'Afrique orientale allemande tandis que le reste de l'archipel constitue un sultanat sous influence britannique. Mais en , les Britanniques envahissent et occupent l'île dans le cadre de leur conquête du protectorat allemand. En 1919, ces derniers érigent une partie de l'ancienne possession allemande en protectorat sous le nom de Tanganyika et dont Mafia fait depuis partie. Le , le Tanganyika devient indépendant et fusionne avec le Zanzibar le pour former la Tanzanie actuelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île de Mafia est une île tanzanienne faisant partie de l'archipel de Zanzibar et située dans l'océan Indien, en face du delta du Rufiji. L'île principale de Mafia mesure 394 km2 de superficie et compte environ 40 000 habitants mais le district de Mafia atteint 424 km2. Plusieurs autres petites îles et îlots se situent non loin des côtes de Mafia et certains sont habités comme Chole qui compte 800 habitants. Au total, la population de l'île de Mafia et des petites îles environnantes atteint 40 801 habitants au recensement de 2002[1].

Mafia est une île de forme allongée orientée sud-ouest-nord-est. Sa côte Est, orientée vers le large, est relativement rectiligne tandis que la côte Ouest, orientée vers le canal de Mafia qui sépare Mafia du continent, est plus découpée en péninsules (Ras Mbisi, Ras Kisimani), baies, îles (Mbarakuni, Sungi-Mbili, Bwejuu) et ports naturels et abrite la majorité de la population. Le cap le plus au nord de Mafia est le Ras Mkundi.

Au sud-est de l'île, entre les îles de Mafia et de Juani, se trouve la baie de Chole, un port naturel communiquant avec le large par la passe de Kinasi et tirant son nom de la petite île de Chole qui s'y trouve. Le sud et l'ouest des côtes de l'île de Mafia sont occupées par des récifs coralliens et des bancs de sable propices à la plongée sous-marine.

Le sud de la côte Est, la côte sud, la baie de Chole et les îles, îlots et récifs du sud de l'île de Mafia constitue un parc marin créé en 1995 et couvrant 822 km2. Cette zone protégée englobe des écosystèmes tropicaux variés comme des mangroves, savanes, récifs coralliens, forêts côtières, lagons et zones de marnage.

Économie[modifier | modifier le code]

L'aérodrome de l'île Mafia à Kilindoni

La majorité des habitants sont des pêcheurs, d'autres sont des agriculteurs.

L'île constitue aussi un site de plongée sous-marine.

Il existe un aérodrome à Kilindoni (en), sur la côte ouest de l'île. 7° 54′ 41″ S 39° 39′ 55″ E / -7.911513, 39.665236 ()

Population[modifier | modifier le code]

Selon le recensement officiel de 2002, la population totale du district de Mafia (l'île de Mafia et les petites îles environnantes) est de 40 801 habitants[1], principalement des pêcheurs et quelques agriculteurs. L'île de Chole compte 800 habitants et quelques autres petites îles sont aussi habitées ce qui portent à environ 40 000 habitants la population de l'île de Mafia en elle-même.

La ville côtière de Kilindoni est la plus grande ville de Mafia.

L'île est découpée en sept divisions administratives (wards)[2]

Administrative map
Ward Area
km²
Population
2002
Villages
Baleni 132,1 9137 Baleni, Kungwi, Ndagoni, Chunguruma
Jibondo 21,9 3405 Jibondo, Chole, Juani
Kanga 52,7 3317 Kanga, Bweni
Kilindoni 36,8 11696 Kilindoni, Dongo
Kirongwe 77,0 5260 Kirongwe, Jimbo, Banja, Jojo
Kiegeani 40,3 3379 Kiegani, Marimbani
Mibulani 52,3 4363 Miburani, Mlongo, Chemchem
Mafia Island 413 40801 20 villages

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gouvernement de Tanzanie - Recensement de 2002
  2. [1]