Organisation mondiale du mouvement scout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emblème de l'Organisation mondiale du mouvement scout

L'Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS) est une organisation indépendante, non lucrative et non partisane, comptant plus de 30 millions de membres, actifs à travers un réseau international de groupes locaux soutenus par des organisations scoutes nationales réparties dans 160 pays et territoires. Son instance gouvernante est la Conférence mondiale, qui se réunit tous les trois ans, et son Conseil exécutif est le Comité mondial, composé de volontaires élus.

Peuvent devenir membres de l’OMMS, toutes les organisations scoutes nationales qui remplissent les conditions requises, sur les bases de la définition, des principes et de la méthode reconnus par sa constitution. Le pouvoir de conférer ladite qualité est dévolu à la Conférence mondiale du scoutisme.

Définition et principes du Mouvement scout[modifier | modifier le code]

Le Mouvement scout est un mouvement éducatif mondial pour les jeunes, fondé sur le volontariat ; c’est un mouvement à caractère non politique, ouvert à tous sans distinction de genre, d’origine, de race ni de croyance, conformément aux buts, principes et méthode tels qu’ils ont été conçus par Sir Robert Baden-Powell, fondateur du mouvement et formulés ci-dessous.

Le Mouvement scout a pour but de contribuer au développement des jeunes en les aidant à réaliser pleinement leurs possibilités physiques, intellectuelles, affectives, sociales et spirituelles, en tant que personnes, que citoyens responsables et que membres des communautés locales, nationales et internationales.

Le scoutisme a pour mission - en partant de valeurs énoncées dans la Promesse et la Loi scoute - de contribuer à l'éducation des jeunes afin de participer à la construction d'un monde meilleur peuplé de personnes épanouies, prêtes à jouer un rôle constructif dans la société.

La Méthode scoute[modifier | modifier le code]

La méthode scoute est un système d’autoéducation progressive fondé sur :

  • Une promesse et une loi ;
  • Une éducation par l’action ;
  • Une vie en petits groupes (par exemple la patrouille), comprenant, avec l’aide d’adultes qui les conseillent, la découverte et l’acceptation progressives par les jeunes des responsabilités et la formation à l’autogestion tendant au développement du caractère, à l’accès à la compétence, à la confiance en soi, au sens du service et à l’aptitude aussi bien à coopérer qu’à diriger ;
  • Des programmes progressifs et attrayants d’activités variées fondées sur les centres d’intérêt des participants et comportant des jeux, des techniques utiles et la prise en charge de services à la communauté ; ces activités se déroulent principalement en plein air, en contact avec la nature.

Emblème du Scoutisme mondial[modifier | modifier le code]

L'emblème du Scoutisme mondial est le symbole d’appartenance au Mouvement scout. Il est constitué d’une fleur-de-lys blanche stylisée entourée d'une corde de même couleur disposée en cercle et nouée à sa partie inférieure par un nœud plat, le tout sur fond violet.

Il a été créé par Baden-Powell. Sur les anciennes cartes géographiques, la fleur-de-lys indiquait le Nord. L'emblème rappelle aux Scouts qu'ils doivent être aussi fiables qu'une boussole, respecter les idéaux du Scoutisme afin de trouver leur chemin dans la vie. Les trois pointes symbolisent les trois devoirs : envers Dieu, envers soi-même et envers les autres. Les deux étoiles représentent la vérité et la connaissance, et leurs dix branches les dix articles de la Loi scoute. Le tout entouré d'une corde fermé par un nœud plat symbolisant l'unité et la fraternité du mouvement et l'impossibilité de défaire un nœud plat en tirant dessus.Cet emblème est protégé[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1920, 33 organisations scoutes nationales sont représentées à la première Conférence internationale du scoutisme. Le bureau international du scoutisme est créé à Londres.

En juillet 1922, les représentants accrédités de 30 associations scoutes nationales, qui avaient adopté et pratiqué le Mouvement scout fondé par Robert Baden-Powell en 1907, se sont réunis à Paris lors de la 2e Conférence internationale du scoutisme en vue de coordonner le Mouvement scout à travers le monde, ils élisent le premier Comité International et organisent le Mouvement avec un comité exécutif et un secrétariat. un premier recensement mondial fait état de 1 019 205 scouts présents dans 31 pays.

En 1924, 34 organisations scoutes nationales sont représentées à la 3e Conférence internationale à Copenhague au Danemark.

La 4e Conférence mondiale du scoutisme rassemble 29 organisations scoutes nationales au Chalet Scout International de Kandersteg (Suisse), centre scout créé l'année précédente.

En 1957, le Bureau mondial du scoutisme déménage à Ottawa, Canada.

Puis en 1969, après l'adoption du rapport de Laszlo Nagy, qui deviendra Secrétaire général, et à la faveur du déménagement du Bureau mondial du scoutisme à Genève (1968), se met en place la nouvelle OMMS, avec ses nouveaux organes.

En 1981, l'OMMS reçoit le prix UNESCO de l'éducation pour la paix.

En 2013 une projet très controversé de déménagement du siège de l'OMMS de Genève à Kuala Lumpur provoque la démission de la plus grande partie du personnel du siège et de nombreux remous[réf. nécessaire].

Année Conférence Lieu Nombre d'organisations nationales représentées[2]
1920 1re CIS Londres (Angleterre) 33
1922 2e CIS Paris (France) 30
1924 3e CMS Copenhague (Danemark) 34
1926 4e CMS Kandersteg (Suisse) 29
1929 5e CMS Birkenhead (Angleterre) 33
1931 6e CMS Vienne-Baden (Autriche) 44
1933 7e CMS Gödöllö(Hongrie) 31
1935 8e CMS Stockholm (Suède) 28
1937 9e CMS La Haye (Pays-Bas) 34
1939 10e CMS Edimbourg (Écosse) 27
1947 11e CMS Château de Rosny (France) 32
1949 12e CMS Elvesaeter (Norvège) 25
1951 13e CMS Salzbourg (Autriche) 34
1952 14e CMS Vaduz (Lichtenstein) 35
1955 15e CMS Niagara falls (Canada) 44
1957 16e CMS Cambridge (Angleterre) 52
1959 17e CMS New Delhi (Inde) 35
1961 18e CMS Lisbonne (Portugal) 50
1963 19e CMS Rhodes (Grèce) 52
1965 20e CMS Mexico (Mexique) 59
1967 21e CMS Seattle (États-Unis) 70
1969 22e CMS Otaniemi (Finlande) 60
1971 23e CMS Tokyo (Japon) 71
1973 24e CMS Nairobi (Kenya) 77
1975 25e CMS Lundtofte (Danemark) 87
1977 26e CMS Montréal (Canada) 81
1979 27e CMS Birmingham (Angleterre) 81
1981 28e CMS Dakar (Sénégal) 84
1983 29e CMS Dearborn (États-Unis) 90
1985 30e CMS Munich (Allemagne) 90
1987 31e CMS Melbourne (Australie) 77
1990 32e CMS Paris (France) 100 (+7 pays invités)
1993 33e CMS Bangkok (Thailande) 99
1996 34e CMS Oslo (Norvège) 108
1999 35e CMS Durban (Afrique du Sud) 116
2002 36e CMS Thessalonique (Grèce) 125
2005 37e CMS Yasmine Hammamet (Tunisie) 122
2008 38e CMS île de Jeju (Corée du Sud) -
2011 39e CMS Curitiba (Brésil) 138

Gouvernance[modifier | modifier le code]

L’organisation est composée de trois institutions distinctes : la Conférence mondiale du scoutisme, le Comité mondial du scoutisme et le Bureau mondial du scoutisme.

La Conférence mondiale du scoutisme est l’organe suprême de l’Organisation mondiale, et elle se compose de tous les Membres de cette Organisation. Ses fonctions sont de :

  1. Examiner la politique et les normes du Mouvement scout à travers le monde et prendre toutes mesures propres à servir le but de l’Organisation mondiale.
  2. Déterminer la politique d’ensemble de l’Organisation mondiale.
  3. Examiner les demandes d’admission et décider des cas d’expulsion.
  4. Procéder aux élections stipulées dans le Règlement additionnel.
  5. Examiner les rapports et les recommandations présentés par le Comité mondial du scoutisme.
  6. Examiner les recommandations présentées par les Organisations membres.
  7. Examiner les propositions d’amendement à la présente Constitution et au règlement additionnel.
  8. Exercer les autres fonctions résultant de la présente Constitution et du règlement additionnel.

Le Comité mondial du scoutisme est l’organe exécutif de l’Organisation mondiale. Les fonctions du Comité mondial du scoutisme sont :

  1. Agir au nom de la Conférence mondiale du scoutisme dans l’intervalle entre ses réunions ; mettre en exécution ses décisions, ses recommandations et ses directives ; et la représenter dans les manifestations et réunions internationales et nationales.
  2. Promouvoir le Mouvement scout partout dans le monde au moyen de visites, d’échanges de correspondance, de stages de formation et autres activités appropriées.
  3. Conseiller et aider les Organisations membres en vue d’atteindre le but et de mettre en pratique les principes et la méthode du Scoutisme.
  4. Recommander l’admission d’Organisations scoutes nationales demandant à être admises comme membres et suspendre provisoirement la qualité de membre d’une Organisation scoute nationale.
  5. Préparer l’ordre du jour et les règles de procédure internedes réunions de la Conférence mondiale du scoutisme, en tenant compte des suggestions faites par les organisations membres, et nommer le président et les vice-présidents de la Conférence mondiale du scoutisme.
  6. Nommer le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale et nommer son adjoint ou ses adjoints sur la recommandation du Secrétaire Général ; et contrôler la gestion du Bureau Mondial du Scoutisme.
  7. Approuver le budget annuel et les états financiers du Bureau Mondial du Scoutisme.
  8. Assumer la responsabilité de la collecte de fonds supplémentaires.
  9. Approuver les constitutions et autres règlements régissantles organisations régionales du scoutisme.
  10. Nommer le trésorier.
  11. Accorder un statut consultatif à telles organisations en mesure d’aider le Mouvement scout.
  12. Décider de l’attribution de décorations pour services rendus au Mouvement scout mondial.
  13. Exercer les autres fonctions résultant de la présente Constitution et du règlement additionnel.

Le Bureau mondial du scoutisme[modifier | modifier le code]

Le secrétariat de l'Organisation est le Bureau mondial du scoutisme, qui a son siège à Genève et des bureaux dans six régions : Afrique (Nairobi, Dakar et Le Cap), Arabe (Le Caire), Asie-Pacifique (Manille), Eurasie (Yalta-Gourzouf, Kiev), Europe (Genève, Bruxelles) et Inter-Amérique (Panama).

Financement[modifier | modifier le code]

L'Organisation est financée par les cotisations des organisations scoutes nationales, basées sur leurs effectifs suivant le revenu per capita de chaque pays. La Fondation du scoutisme mondial sollicite activement et reçoit des contributions qui sont investies dans un fonds de placement de manière à produire un revenu régulier pour le scoutisme mondial. le président honoraire de la Fondation du scoutisme mondial est S.M. le Roi de Suède. La Fraternité mondiale de Baden-Powell est composée de personnes individuelles et de donateurs privés, qui s'engagent à soutenir le développement du scoutisme dans le monde.

Structures régionales[modifier | modifier le code]

En plus de ces organes décisionnels, 6 régions[3] : Asie-Pacifique, Afrique, Amérique, Eurasie, Europe et zone Arabe regroupent les organisations scoutes nationales. Les régions servent de réseau de service et de communication pour favoriser la mise en œuvre des décisions prise par la Conférence mondiale tout en l'adaptant aux réalités régionales et apportent un appui aux organisations nationales. Chaque région a en charge cinq fonctions :

  1. organiser des réunions internationales traitant de sujets d’intérêt général pour les associations ;
  2. créer des groupes de travail sur une question importante pour le scoutisme ;
  3. préparer les réunions régionales régulières pour les responsables nationaux ;
  4. collaborer à une manifestation, camp etc organisée par un membre ;
  5. aider les associations sur des thèmes spécifiques.

Partenariats et relations avec l'ONU[modifier | modifier le code]

Depuis 1947, l'OMMS jouit du statut consultatif auprès du Conseil économique et social de l'ONU. Elle a signé des protocoles d'accord avec la plupart des agences et des commissariats des Nations-unies (UNICEF, UNESCO, UNEP, UNHCR et BIT)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1]
  2. [2] - Fiche d'information Etapes
  3. Autour du Monde / Accueil - World Organization of the Scout Movement
  4. [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]