Onofre Marimón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Onofre Marimón

Surnom Pinocho
Date de naissance 19 décembre 1923
Lieu de naissance Zárate
Date de décès 31 juillet 1954 (à 30 ans)
Lieu de décès Nürburgring
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Années d'activité 1951 - 1954
Qualité Scuderia Milano-Maserati
Officine Alfieri Maserati
Nombre de courses 12 (11 départs)
Pole positions 0
Podiums 2
Victoires 0
Champion du monde 0

Onofre Agustín Marimón, surnommé Pinocho, est un pilote automobile argentin né le 19 décembre 1923 à Zárate (Province de Buenos Aires) et mort le 31 juillet 1954 au Nürburgring (Allemagne) à 30 ans durant les essais du GP d'Allemagne. Il a disputé 11 Grands Prix de Formule 1, entre 1951 et 1954, signé 1 meilleur tour en course, inscrit 8 points et s'est classé 11e du championnat du monde 1953.

Carrière[modifier | modifier le code]

Onofre débute en compétition automobile en Argentine. En 1950, il remporte la course de Mar del Plata. L'année suivante, comme la plupart des pilotes sud-américains, il poursuit sa carrière en Europe et dispute sa première course de Formule 1 lors du GP de France 1951, au volant d'une Maserati Milano 4CLT/50. Il est contraint à l'abandon à la suite d'une rupture mécanique. Il court occasionnellement en Formule 2. En 1953, il dispute les 24 Heures du Mans avec son compatriote José Froilán González, puis remplace Juan Manuel Fangio, dont il était le protégé, dans l'écurie Maserati de Formule 1 lors de certaines courses hors-championnat avant d'être titularisé en championnat du monde.

Lors de la première épreuve, en Belgique, Onofre décroche la troisième place, sur Maserati A6GCM, en profitant de l'abandon de Fangio sur casse moteur dans le dernier tour. En six Grands Prix, il se qualifie toujours dans les huit premiers, mais il ne peut réitérer sa performance de Spa, abandonnant à quatre reprises. En fin de saison, le pilote argentin dispute l'épreuve de Formule 2 de Modène, et termine second derrière Fangio.

En 1954, il dispute de nombreuses courses hors-championnat (victoire au Grand Prix de Rome) puis, lorsque Fangio signe chez Mercedes-Benz, se retrouve leader de l'équipe Maserati. Lors des Grands Prix d'Argentine, de Belgique et de France, Onofre se qualifie en 6e, 4e et 5e place mais il ne voit jamais le drapeau à damiers. En Grande-Bretagne, il rate sa qualification et doit s'élancer en 28e position. Onofre réalise le meilleur tour en course et termine à une magnifique troisième place derrière José Froilán González et Mike Hawthorn.

Malheureusement, le 31 juillet 1954, durant les essais du Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring, Onofre Marimón rate un virage dans la descente vers Adenau, passe par-dessus une haie et s'écrase au bas d'un talus. Le pilote argentin décède sur le coup. Il est le premier pilote à se tuer au volant d'une Formule 1 dans le cadre d'une épreuve du championnat du monde.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Meilleurs tours Points inscrits Classement
1951 Scuderia Milano Maserati Milano 4CLT/50 Maserati 4 en ligne compressé Pirelli 1 0 0 n.c.
1953 Officine Alfieri Maserati Maserati A6GCM Maserati 6 en ligne Pirelli 6 0 4 11e
1954 Officine Alfieri Maserati Maserati 250F Maserati 6 en ligne Pirelli 4 1 4,14 14e


  • 1951 : GP de France, abandon casse moteur
  • 1953 : GP de Belgique, 3e
  • 1953 : GP de France, 9 e
  • 1953 : GP de Grande Bretagne, abandon casse moteur
  • 1953 : GP d'Allemagne, abandon problème de suspension
  • 1953 : GP de Suisse, abandon fuite d'huile
  • 1953 : GP d'Italie, abandon sur accrochage
  • 1954 : GP d'Argentine, abandon sur accident
  • 1954 : GP de Belgique, abandon sur bris de soupape
  • 1954 : GP de France, abandon problème de boîte de vitesses
  • 1954 : GP de Grande-Bretagne, 3e

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipier Résultat
1951 Talbot-Lago T26 GS Henri Louveau José Froilán González Abandon
1953 Alfa Romeo 6C Alfa Romeo Juan Manuel Fangio Abandon

Voir aussi[modifier | modifier le code]