Nissan Skyline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nissan Skyline V36 (2008)

La Nissan Skyline est une automobile haut de gamme, dont la première génération est apparue en 1952, et fabriquée par le constructeur japonais Nissan. Elle en est aujourd'hui à sa 12e génération. Au début de sa carrière, elle était vendue sous la marque Prince, avant le rachat de cette firme par Nissan. Cette voiture, principalement vendue au Japon, fut rendue célèbre dans le monde entier grâce à sa version GT-R, importée notamment au Royaume-Uni et en Australie. La Skyline est disponible en berline et en coupé. La version actuelle V36 est vendue sous le nom d'Infiniti G37, Infiniti étant la branche haut de gamme de Nissan, en Amérique du Nord, Corée du Sud, à Taïwan, au Moyen-Orient, en Russie, et depuis fin 2008 dans le reste de l'Europe.

Historique[modifier | modifier le code]

ALSI[modifier | modifier le code]

La première Skyline fut commercialisée en 1957 sous la marque Prince en tant que voiture luxueuse. Elle était équipée d'un moteur 1,5 litre (1 482 cm3) de 60 ch (44 kW), pesait environ 1 300 kg et pouvait atteindre 140 km/h. Les Skyline étaient disponibles en berline 4 portes et en break 5 portes.

On la voit apparaître au salon de Paris en 1957 et devient ainsi la première voiture japonaise a être présentée sur le vieux continent [1]. Néanmoins elle ne fût jamais distribuée dans l'Hexagone.

S50[modifier | modifier le code]

La série S50 fut lancée en 1962 et devint l'une des voitures les plus désirées au Japon. Elle utilisait le moteur G-1 de 70 ch (52 kW). Un 1,9 litre (1 863 cm³) délivrant 91 ch était aussi disponible.

En 1954, la version Prince 2000 GT fut commercialisée sur le marché Japonais étant donnée le succès du modèle de course conçue pour participer au second Grand Prix du Japon dans la catégorie GT-II. La version 2000 GT était disponible avec deux motorisations :

  • S54A : 2.0 (1 988 cm3) six-cylindres en ligne, 106 ch (78 kW)
  • S54B : 2.0 (1 988 cm3) six-cylindres en ligne, 127 ch (94 kW)

En 1966 Nissan et Prince fusionnèrent.

En 1967 la Skyline S57 était doté du 1,5 litre (1 487 cm³) DOHC, qui, avec 88 ch (66 kW), était le moteur Japonais le plus performant de sa catégorie.

C10[modifier | modifier le code]

La Skyline C10 de 1968 portait le badge Nissan et utilisait le moteur Nissan 1,5 litre de la S57. Un 1,8 litre était également proposé. Le premier coupé Skyline fut présenté en 1970.

2000 GT[modifier | modifier le code]

La version 2000 GT ( 1969 - 1972 ) était désormais vendue avec un six-cylindres en ligne 2 litres All-Wheels Drive(1 998 cm³) de 160 ch (120 kW)

GT-R[modifier | modifier le code]

Article connexe : Nissan Skyline (R34).

La première Skyline GT-R apparue en février 1969. Elle était dotée du 2 litres (1 998 cm³) porté à 160 ch (119 kW), d'une puissance équivalente à celle des meilleures voitures de sport de l'époque, et qui équipait également la Nissan R380 de course.

C110[modifier | modifier le code]

La génération C110 fut produite de 1972 à 1977. Quatre modèles étaient disponibles :

  • 1600 GT : 1,6 litre quatre cylindres en ligne
  • 1800 GT : 1,8 litre quatre cylindres en ligne
  • 2000 GT-X : 2 litres six cylindres en ligne L20, 130 ch (96 kW)
  • 2000 GT-R : 2 litres six cylindres en ligne S20, 160 ch (118 kW)

C211[modifier | modifier le code]

La génération C211 de 1977 à 1981 proposait uniquement des six cylindres en ligne.
La version GT-EX remplaça la GT-R avec un moteur à turbocompresseur, le L20ET. Ce fut le premier moteur turbo à équiper une voiture japonaise.

Modèles :

  • 1600 TI : 1,6 litre "L16" six cylindres en ligne
  • 1800 TI : 1,8 litre "L18" six cylindres en ligne
  • 2000 GT : 2 litres "L20" six cylindres en ligne, 130 ch (96 kW)
  • 2000 GT-EX : 2 litres "L20ET" turbo six cylindres en ligne, 140 ch (103 kW)

R30[modifier | modifier le code]

Nissan Skyline R30 2000 RS Turbo-C 001.JPG
Nissan Skyline R30 2000 RS Turbo-C 002.JPG

La génération R30 fut produite de 1981 à 1985.

Modèles :

  • 1800TI : 1,8 litre Z18 DOHC six cylindres en ligne, 105 ch (77 kW)
  • 2000GT/EX : 2 litres L20E DOHC six cylindres en ligne
  • 2800GT : 2,8 litres L28E DOHC six cylindres en ligne
  • 2000GT-EX : 2 litres L20ET turbo six cylindres en ligne, 140 ch (103 kW)
  • RS : 2 litres FJ20E DOHC quatre cylindres en ligne, 150 ch (110 kW)
  • RS-X : 2 litres FJ20ET DOHC turbo quatre cylindres en ligne, 190 à 205 ch (140 à 151 kW)
  • 2000GT-ES Paul Newman Version : 2 litres L20ET turbo six cylindres en ligne, 140 ch (103 kW)

R31[modifier | modifier le code]

Nissan Skyline R31 2000 GTS-R 002.jpg

La génération R31, produite de 1985 à 1989, était la première génération de Skyline à être équipée des fameux moteurs RB six cylindres en ligne qui contribueront à faire de la Skyline une voiture de légende dans le monde entier. La R31 fut également produite et vendue en Australie et en Afrique du Sud avec des motorisations spécifiques.

Modèles Japonais :

  • 1800I : 1,8 litre CA18(i) SOHC quatre cylindres en ligne, 100 ch (75 kW)
  • Passage GT : 2 litres RB20DE DOHC six cylindres en ligne
  • Passage GT : 2 litres RB20DET DOHC turbo six cylindres en ligne, 180 ch (132 kW)
  • GTS : 2 litres RB20DET DOHC turbo six cylindres en ligne, 180 ch (132 kW)
  • GTS-X : 2 litres RB20DET DOHC turbo six cylindres en ligne, 190 ch (140 kW)
  • GTS-R : 2 litres RB20DET-R DOHC turbo six cylindres en ligne, 210 ch (154 kW)

Modèles australiens :

  • Pintara : 2 litres CA20E quatre cylindres en ligne, 102 ch (76 kW)
  • GX, Executive, GXE, Silhouette, Ti : 3 litres RB30E DOHC six cylindres en ligne, 155 ch (114 kW)
  • GTS1 : 3 litres RB30E DOHC six cylindres en ligne, 176 ch (130 kW)
  • GTS2 : 3 litres RB30E DOHC six cylindres en ligne, 190 ch (140 kW)

Modèles Sud-africains :

  • 2.0 GL, 2.0 GLE : 2 litres CA20S quatre cylindres en ligne, 106 ch (78 kW)
  • 2.0 SGLi : 2 litres RB20E DOHC six cylindres en ligne, 115 ch (85 kW)
  • 3.0 SGLi : 3 litres RB30E DOHC six cylindres en ligne, 171 ch (126 kW)

R32[modifier | modifier le code]

La génération R32 fut produite de 1989 à 1993 et disponible en version berline 4 portes et coupé 2 portes.

Nissan Skyline R32 GT-R 001.jpg

Modèles :

  • GXi Type-X - 1,8 litre CA18i quatre cylindres en ligne, 91 ch (67 kW)
  • GTE Type-X - 2 litres RB20E six cylindres en ligne, 125 ch (93 kW)
  • GTS Type-X, S, J - 2 litres RB20DE six cylindres en ligne 155 ch (115 kW) (la plus commune)
  • GTS-25 Type-X, S, XG - 2,5 litres RB25DE DOHC six cylindres en ligne, 180 ch (132 kW)
  • GTS-t Type-M - 2 litres RB20DET turbo six cylindres en ligne, 212 ch (156 kW)
  • GTS-4 - 2 litres RB20DET turbo six cylindres en ligne, 212 ch (156 kW) (quatre roues motrices)
  • GT-R - 2,6 litres RB26DETT twin-turbo six cylindres en ligne, 280 ch (206 kW) (versions NISMO, N1, VSPEC et VSPECII)

GT-R[modifier | modifier le code]

La nouvelle Skyline R32 GT-R possédait 4 roues motrices et directrices (Super Hicas). Le moteur RB26DETT est un six cylindres en ligne de 2 600 cm³, il est équipé de deux turbocompresseurs et développe 280 ch (206 kW).

Elle est conçue pour servir de base d'homologation pour la voiture devant courir en JGTC (Japan Gran Touring championship), et se destine aux courses de voitures de tourisme, à la manière des Honda NSX et Mazda RX-7.

Rapidement, sa version course reprend le surnom de ces prédécesseurs (KPGC10) Godzilla pour ses performances impressionnantes sur la piste. La R32 GT-R participa à la 1000 touring car race à Bathurst en Australie pour concourir face aux Holden et Ford V8. Elle remporte plusieurs titres au Japon, en Australie. Elle remporte aussi la Guia Race à Macao en 1990 et les 24h de Spa en 1991.

R33[modifier | modifier le code]

Une R33 berline.
Nissan Skyline R33 Penzoil Nismo de 1998.

La génération R33 fut produite de 1993 à 1999. Il y a eu deux séries de modèles GTS, S1(93 à 94) et S2(95 à 99). Quelques différences comme la grille et le pare-choc les différencies. Pour célébrer le 40e anniversaire de la Skyline, une très rare GT-R 4 portes fut commercialisée.

Modèles :

  • HR33 GTS - 2.0 L RB20E DOHC six cylindres en ligne, 130 ch (96 kW)
  • ER33 GTS25 - 2.5 L RB25DE DOHC six cylindres en ligne, 190 ch (140 kW)
  • ENR33 GTS-4 - 2.5 L RB25DE DOHC six cylindres en ligne, 190 ch (140 kW)
  • ECR33 GTS25T - 2.5 L RB25DET DOHC turbo six cylindres en ligne, 255 ch (188 kW)
  • BCNR33 GT-R - 2.6 L RB26DETT DOHC twin-turbo six cylindres en ligne, 305 ch (224 kW) (annoncée à 280 ch)
  • GT-R LM - 2.6 L RB26DETT DOHC twin-turbo six cylindres en ligne, 305 ch (224 kW)
  • 400R - 2.8 L RBX-GT2 DOHC twin-turbo six cylindres en ligne, 400 ch (294 kW)

GT-R[modifier | modifier le code]

La GTR fut introduite seulement à partir de 1995. En 1996, une série limitée dérivée de la GT-R appelé NISMO 400R fut créée, développant 400 ch (294 kW), d'où son nom.

R34[modifier | modifier le code]

Skyliner34gt-t.jpg

La R34 fut produite de 1998 à 2002.

Modèles :

  • GT '98,'00/GT Special Edition '00 - 2 litres, RB20DE six cylindres en ligne, 140 ch (103 kW) châssis HR34
  • GT Special Edition '01 - 2 litres, RB20DE [NEO straight 6] six cylindres en ligne, 140 ch (103 kW) châssis HR34
  • 25GT '98,'00/25GT-X '98,'00 - 2,5 litres, RB25DE six cylindres en ligne, 193 ch (142 kW) châssis ER34
  • 25GT-FOUR '98,'00/25GT-X-FOUR'98,'00 - 2,5 litres, RB25DE six cylindres en ligne, 193 ch (142 kW) transmission 4RM châssis ENR34
  • 25GT-FOUR-LSelection '99,'00 - 2,5 litres, RB25DE [NEO straight 6] six cylindres en ligne, 193 ch (142 kW) transmission 4RM châssis ENR34
  • 25GT-V '99,'00 - 2,5 litres, RB25DE six cylindres en ligne, 193 ch (142 kW) châssis ER34
  • 25GT-t '98,'99,'00/25GT-X-t '98,'99 - 2,5 litres, RB25DET turbo six cylindres en ligne, 280 ch (206 kW) châssis ER34

Les GT-X sont disponibles uniquement en quatre portes (ce qui n’empêche pas les autres de disposer elles aussi de versions deux et quatre portes).

GT-R[modifier | modifier le code]

La Nissan Skyline (R34) est considérée par beaucoup de Japonais et à travers le monde entier comme l'une des voitures les plus efficaces sur circuit. Elle détient notamment beaucoup de records sur piste, et a gagné de très nombreuses fois le championnat japonais JGTC. Beaucoup de versions différentes de R34 GT-R furent commercialisées.

Modèles R34 GT-R :

  • GT-R '99 - 2,6 litres, RB26DETT twin-turbo six cylindres en ligne, 332 ch (244 kW) (bridée à 280 ch car c'est la limite des voitures de particuliers au Japon)
  • GT-R '00
  • GT-R V-Spec '99
  • GT-R V-Spec II '00
  • GT-R V-Spec N1 '99
  • GT-R V-Spec II N1 '00
  • GT-R M-Spec '01
  • GT-R V-Spec II Nür '02
  • GT-R M-Spec Nür '02
  • GT-R Midnight Purple II '99
  • GT-R V-Spec Midnight Purple II '99
  • GT-R Midnight Purple III '00
  • GT-R V-Spec Midnight Purple III '00
  • GT-R R-tune '99 : Produite par Nismo.
  • GT-R Z-tune : Produite en 20 exemplaires par Nismo sur des GT-R R34 rachetées à des particuliers (Nissan n'en produisait plus) à la suite de la demande de nombreux fans de la série, c'est une des voitures de série les plus performantes au monde. Le moteur est un RB28Z2. Le but de Nismo était de créer la meilleure voiture de course autorisée sur route (en suivant donc la législation sur la pollution carbone et sonore).

RB26DETT[modifier | modifier le code]

Le moteur RB26DETT est le six cylindres en ligne des Nissan Skyline GT-R à partir de la R32 jusqu'à la R34 (Skyline GT-R de seconde génération). La signification de ces lettres barbares que sont RB26DETT est :

  • RB : Race Bred
  • 26 : la cylindrées en litres, qui est de 2,6 litres
  • D : Double overhead camshaft (DOHC)
  • E : Electronic injection, injection électronique en français
  • TT : twin-turbo qui est un double turbocompresseur.

V35[modifier | modifier le code]

La 11° génération de Skyline est produite à partir de 2001 et partage la même plate-forme que la Nissan 350Z. Elle est notamment équipée du moteur VQ35 3,5 litres de 280 ch, également présent dans la 350Z. Aux États-Unis, la Skyline V35 est vendue en tant que G35 sous la marque Infiniti. La Skyline V35 n'a pas été déclinée en une version GT-R.

V36[modifier | modifier le code]

La douzième génération de Skyline a été introduite au Japon le 20 novembre 2006[2]. Elle est disponible en berline quatre portes ou en coupé. Elle est motorisée par deux V6 : le VQ25HR (2,5 litres) et le VQ35HR (3,5 litres) passé ensuite à 3,7 litres. La Skyline V36 est aussi vendue sous la marque Infiniti depuis courant 2007, d'abord en Amérique du Nord, puis elle est arrivée fin 2008 en Europe. Le coupé-cabriolet, disponible chez Infiniti, n'est pas proposé dans la gamme Nissan.

Nismo[modifier | modifier le code]

Nismo (Nissan Motorsport), division sportive de Nissan, a participé à l'élaboration de nombreuses versions sportives de la Skyline, telle que la série limitée Nismo 400R de 1996, sur base de la R33 GT-R. Nismo fut aussi responsable de l'engagement des Nissan Skyline GT-R dans le championnat JGTC de 1994 à 2003, avec au total 6 titres pilotes obtenus.

Tuning[modifier | modifier le code]

La Nissan Skyline GT-R est une base très utilisée dans le monde de la préparation automobile, notamment à cause de son excellent moteur qui accepte des pressions de suralimentation très élevées, son châssis vif au départ et très facilement améliorable, et son physique musclé très apprécié du grand public. Par conséquent, elle fut tout de suite adoptée par les tuners amateurs et professionnels tels que HKS, Blitz ou encore Mine's qui en ont fait leur marque de fabrique (HKS détient par exemple le record mondial sur 400 m DA catégorie "Owner Country Vehicle Type ET Trap Speed Induction" en 4 roues motrices et pneus slicks avec une Skyline R33 GTR préparée).

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

La première apparition de la Skyline dans un jeu vidéo fut dans le jeu Zero 4 Champ R sur Super Nintendo. Depuis la Skyline est présente dans de très nombreux jeux vidéo de voitures et de tuning, notamment dans la série des Gran Turismo qui a contribué à la rendre célèbre auprès du public.

Liste des jeux-vidéo dans lesquels la Skyline apparaît :

Films et télévision[modifier | modifier le code]

Films et Séries dans lesquels la Skyline apparaît :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]