Gran Turismo (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gran Turismo

Logo officiel du de la série de jeux vidéo.

Logo officiel du de la série de jeux vidéo.

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Polyphony Digital
Personnalité clé Kazunori Yamauchi
Genre

Course automobile

Plate(s)-forme(s)

PlayStation
PlayStation 2
PlayStation 3
PlayStation Portable

Site officiel gran-turismo.com

Gran Turismo est une série de jeux vidéo de course automobile conçue par le studio japonais Polyphony Digital, dirigée par Kazunori Yamauchi et produite par Sony Computer Entertainment sur les consoles de la gamme PlayStation. Débutée en 1997, la série comprend cinq épisodes principaux et diverses déclinaisons. Réputée pour le réalisme visuel et la profondeur des sensations de pilotage, c'est l'une des séries de jeux vidéo plus populaires du genre avec plus de 70 millions d'exemplaires vendus[1].

Chronologie[modifier | modifier le code]

La série comprend six volets principaux — deux sur PlayStation, deux sur PlayStation 2, deux sur PlayStation 3 — et cinq volets secondaires.

Épisodes principaux[modifier | modifier le code]

Épisodes « secondaires »[modifier | modifier le code]

Les mécanismes communs[modifier | modifier le code]

Deux vues au minimum sont sélectionnables par le joueur, la première est la vision subjective, qui ne montre que le minimum du tableau de bord (compteur de vitesse, nombre de tours restants, ...), la deuxième est une vision cinéma où la voiture est vue de derrière. Il existe dans certains épisodes, des vues intermédiaires, et depuis Gran Turismo 5 Prologue, une vue "cockpit" est également disponible. Lorsqu'un joueur recommence un circuit seul (sans opposants), il peut voir sa voiture fantôme.

En début de partie, le joueur doit traditionnellement passer un permis de conduire pour débloquer des compétitions. Il dirige des voitures prêtées pour l'occasion et doit parcourir des portions de circuits ou des circuits complets dans un temps limité. Le premier permis et une somme modique en poche, il peut acheter une voiture « bas de gamme » et participer à des championnats où il gagne de l'argent s'il parvient dans les premières places. Cet argent permet d'améliorer la voiture et d'en acheter de nouvelles. Par la suite, il peut passer d'autres permis plus difficiles et accéder à des niveaux de compétition plus relevés.

Dans certains épisodes dérivés, comme les Concept et Prologue, les championnats ne sont pas présents et l'on ne peut pas acheter de véhicules, il faut simplement les gagner en remportant des permis.

Ces jeux de course proposent des circuits fidèles à la réalité. La jouabilité et les modèles physiques des voitures sont eux aussi très réalistes[réf. nécessaire]. Un point sur lequel les Gran Turismo ne sont pas cohérents, est l'invulnérabilité des voitures. Certains constructeurs qui prêtent leur image, comme Mitsubishi ou Audi, sont opposés ou réticents à voir leurs véhicules détruits dans le jeu. Heureusement, le 5ème épisode réparera ce défaut. La société Seiko apporte son expertise pour le chronométrage des compétitions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]