Musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris (15e arrondissement)
Adresse 23, allée de la 2e DB, sur le Jardin Atlantique
Coordonnées 48° 50′ 25″ N 2° 19′ 11″ E / 48.840335, 2.319721 ()48° 50′ 25″ Nord 2° 19′ 11″ Est / 48.840335, 2.319721 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1994

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin

Le musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin, inauguré en 1994 et nommé mémorial du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin jusqu'en 2011[réf. souhaitée], est un établissement à double appellation de la Ville de Paris.

Ouvert au public et situé sur le Jardin Atlantique, dans le 15e arrondissement de Paris, ce double musée est consacré à Philippe Leclerc de Hauteclocque et à Jean Moulin, deux personnalités de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale.

Il s'agit d'un des 14 Musées de la Ville de Paris gérés depuis le 1er janvier 2013 par l'établissement public administratif Paris Musées.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'occasion du cinquantenaire de la libération de Paris, le Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris est inauguré le 24 août 1994, suivi par le Musée Jean Moulin le 3 septembre 1994[1].

En 2011[réf. souhaitée], il devient musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris.

Collections[modifier | modifier le code]

Cet établissement à double appellation est consacré à Philippe Leclerc de Hauteclocque (général Leclerc, élevé après sa mort à la dignité de maréchal de France), un des principaux chefs militaires de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale, et à Jean Moulin, préfet et résistant, envoyé par le général de Gaulle pour unifier les mouvements de la Résistance[2].

Ce double nom de musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin s'explique par l'origine différente des deux principaux fonds qui ont permis la constitution de l'établissement.

Le musée présente d'une part la collection historique de la fondation du Maréchal Leclerc de Hauteclocque conservée au quartier Gramont à Saint-Germain-en-Laye jusqu'en 1994.[réf. souhaitée]

D'autre part, est présentée le legs d'Antoinette Sasse, une amie de Jean Moulin qui avait posé comme condition la réalisation d'un musée consacré au chef de la Résistance.[réf. souhaitée]

Accès[modifier | modifier le code]

Le musée du Général-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris – musée Jean-Moulin est situé au 23, allée de la 2e DB, sur le Jardin Atlantique, dans le 15e arrondissement de Paris[3]. La 2e division blindée (2e DB) est l'unité militaire de l'arme blindée et cavalerie créée pendant la Seconde Guerre mondiale par le général Philippe Leclerc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Mairie de Paris, « Les origines des deux musées », sur paris.fr,‎ 30 juin 2010
  2. (fr) Fondation Leclerc de Hautecloque, « Le musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris et le musée Jean-Mouli », sur fondation-leclerc.com (consulté le 28 juin 2012)
  3. (fr) Mairie de Paris, « Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin - Votre visite », sur paris.fr,‎ 23 août 2011