Moucherolle vermillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pyrocephalus rubinus

Description de cette image, également commentée ci-après

Pyrocephalus rubinus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Tyrannidae

Genre

Pyrocephalus
Gould, 1838

Nom binominal

Pyrocephalus rubinus
(Boddaert, 1783)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Moucherolle vermillon (Pyrocephalus rubinus) est une petite espèce de passereau, qui vit dans le sud-ouest des États-Unis, en Amérique centrale et dans le nord et le centre de l'Amérique du Sud.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Cette espèce de 14 à 17 cm de longueur présente un fort dimorphisme sexuel[1]. Les mâles ont une couleur rouge vif avec le dos, les ailes, la queue et un masque étroit brun sombre ; les femelles et les juvéniles ont le dos d'un brun gris moins sombre, la gorge et la poitrine gris très clair rayées de brun, et le ventre et le dessous de la queue teintés de couleur pêche ou jaune roussâtre.

Comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ces oiseaux se nourrissent surtout d'insectes, notamment mouches, sauterelles et scarabées.

Il chasse dans les arbres et buissons le plus souvent, mais il lui arrive de descendre au sol dans les zones plus arides, à la végétation plus rare et aux proies moins nombreuses[1].

Vocalisations[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est généralement silencieux, mais les mâles se font entendre au printemps, au cours de leurs vols de parade nuptiale. Le chant est alors sonore, une sorte de "pit-pit-pit-pitti-ziiiii" balbutiant.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les buissons des zones désertiques et subtropicales, ou dans les fourrés le long des cours d'eau, dans le sud de l'Amérique du Nord, en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Systématique[modifier | modifier le code]

Il dispose d'une sous-espèce, le Moucherolle des Galapagos, Pyrocephalus (rubinus) nanus.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) J.A. MacMahon, Deserts, New York, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc,‎ mars 1997, 9e éd., 638 p. (ISBN 0-394-73139-5), p. 594