Mohammed Naguib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohammed Naguib
محمد نجيب
Mohammed Naguib vers 1954.
Mohammed Naguib vers 1954.
Fonctions
Président de la République d'Égypte
18 juin 195314 novembre 1954
(1 an, 4 mois et 27 jours)
Premier ministre Lui-même
Gamal Abdel Nasser
Prédécesseur Fouad II (roi d'Égypte)
Successeur Gamal Abdel Nasser
65e Premier ministre égyptien
8 mars 195418 avril 1954
Président Lui-même
Prédécesseur Gamal Abdel Nasser
Successeur Gamal Abdel Nasser
63e Premier ministre égyptien
17 septembre 195225 février 1954
Président Lui-même
Monarque Fouad II
Prédécesseur Ali Mahir Pacha
Successeur Gamal Abdel Nasser
Président du Conseil de commandement révolutionnaire égyptien
23 juillet 195214 novembre 1954
(2 ans, 3 mois et 22 jours)
Prédécesseur Poste créé
Successeur Gamal Abdel Nasser
Biographie
Nom de naissance Mohammed Naguib Youssef Kotp Elkashlan
Date de naissance 20 février 1901
Lieu de naissance Khartoum (Soudan anglo-égyptien)
Date de décès 28 août 1984 (à 83 ans)
Lieu de décès Le Caire (Égypte)
Nationalité égyptienne
Conjoint Zaynab Ahmed
Enfant(s) Youssef Mohammed Naguib
Farouk Mohammed Naguib
Ali Mohammed Naguib
Profession Militaire
Religion Islam sunnite
Résidence Palais d'Abedin

Mohammed Naguib Mohammed Naguib
Premiers ministres égyptiens
Présidents de la République d'Égypte

Mohammed Naguib ou Muhammad Naguib (son nom de naissance était Mohammed Naguib Youssef Kotp Elkashlan (محمد نجيب en arabe) (20 février 1901 - 29 août 1984) fut le premier président de la République d'Égypte. Il occupa ce poste depuis la proclamation de la République le 18 juin 1953 au 14 novembre 1954.

Il était le leader du groupe des Officiers libres qui renversa le roi Farouk le 23 juillet 1952. Il devient, le 17 septembre 1952, Premier ministre du roi Fouad II (ayant succédé à son père Farouk). Le 18 juin 1953, Naguib déclare la fin de la monarchie égyptienne et soudanaise et l'établissement de la République dont il devint le premier président tout en conservant son poste de Premier ministre. Gamal Abdel Nasser est son Premier ministre adjoint. Cependant, il est accusé par Nasser d'être trop proches des Frères musulmans, qui sont vus à cette époque comme des dangereux agitateurs de l'ordre social. Il était également favorable à l'idée d'un retour à l'ordre constitutionnel mais contre les tribunaux révolutionnaires, contrairement à Gamal Abdel Nasser[1]. Face à ces divergences avec ce dernier, il se voit obligé de démissionner le 14 novembre 1954. Gamal Abdel Nasser lui succède en échange de la création d'une assemblée constituante chargée de rédiger la constitution de l'Égypte républicaine[1]. À la fin de l'année 1954, Naguib est mis en résidence surveillée, étant accusé d'être impliqué dans une tentative d'assassinat contre Nasser[1]. Il y restera jusqu'en 1970, lors du décès de Nasser et décide de se retirer de la vie politique égyptienne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Mohammed Naguib naît à Khartoum, au Soudan de père égyptien et de mère soudanaise. Sa famille est une grande famille scientifique en Égypte à l'époque et son père servait dans l'armée égyptienne au Soudan.

Naguib passa ses années de formation au Soudan, où il jouait avec les animaux de la savane et avec les soldats de plomb. Sa maison était également décorée de trophées de chasse. Mais son père ne voulait pas qu'il soit militaire comme lui.

Par conséquent, Naguib devint d'abord un traducteur puis plus tard, il obtient un diplôme en sciences politiques et en droits civiques. Il n'a jamais terminé son doctorat car sa carrière militaire, menée au mépris de la volonté de son père commença à décoller. Néanmoins, il trouva le temps de peaufiner son apprentissage en anglais, français, italien et allemand. Naguib a également commencé à apprendre l'hébreu dans les années 1950 et peu après la Révolution, il demanda que l'hébreu soit enseigné dans les écoles militaires pour pouvoir déchiffrer les tactiques israéliennes lors de la guerre contre Israël.

Après la mort de son père en 1916, il déménagea au Caire.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Biographie de Mohammed Naguib. » (consulté le 19 août 2012).