Ahmed Nazif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmed Nazif
أحمد نظيف
Ahmed Nazif, le 27 janvier 2007.
Ahmed Nazif, le 27 janvier 2007.
Fonctions
86e Premier ministre égyptien
14 juillet 200431 janvier 2011
(&&&&&&&&&&&023926 ans, 6 mois et 17 jours)
Prédécesseur Atef Ebeid
Successeur Ahmed Chafik
Biographie
Date de naissance 8 juillet 1952 (62 ans)
Lieu de naissance Alexandrie
Nationalité égyptienne
Parti politique PND
Conjoint Zeinab Zaki
Profession Ingénieur
Religion Islam sunnite

Ahmed Nazif
Premiers ministres égyptiens

Ahmed Nazif (ar:أحمد نظيف), né le 8 juillet 1952 à Alexandrie) est un homme politique égyptien membre du Parti national démocratique. Il fut Premier ministre égyptien du 14 juillet 2004 au 29 janvier 2011.

Nazif a dirigé un gouvernement de tendance néo-libérale, qui a cherché entre autres à réduire l'inflation et à réduire les droits de douane en accord avec les exigences de l'OMC.

Avant son entrée au gouvernement, il était professeur d'ingénierie à l'Université du Caire.

Il est de confession sunnite.

Suite à la révolution égyptienne de 2011, il est arrêté le 10 avril pour « gaspillage de fonds publics »[1]. La Haute cour administrative du Caire le condamne le 28 mai à une première amende de 40 millions de livres égyptiennes (environ 4,7 millions d'euros), pour avoir donné son accord à la coupure d'Internet et des réseaux de téléphonie mobile à partir du 28 janvier et pendant sept jours consécutifs[2],[3].

Le 13 septembre 2012, Ahmed Nazif est condamné à trois ans de prison pour enrichissement personnel et transactions illégales et d'une amende de 9 millions de livres égyptiennes (un million d'euros environ)[4].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Werr, « Moubarak rejette les accusations, manifestation placet Tahrir », Reuters, 10 avril 2011
  2. Alexandre Buccianti, « Condamnation du clan Moubarak à 60 millions d'amende », Radio France internationale, publié le 28 mai 2011, consulté le 30 mai 2011
  3. AFP/Reuters, « M. Moubarak condamné pour avoir suspendu Internet en janvier », Le Monde, 30 mai 2011, consulté le 31 mai 2011
  4. Égypte : un ex premier ministre jugé, Le Figaro, 13 septembre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]