Mitsubishi F-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir F1.
Pix.gif Mitsubishi F-1 Su-27 silhouette.svg
F-1Support fighter01.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Japon Mitsubishi
Drapeau du Japon Japon Fuji Heavy Industries
Rôle Avion multirôle
Premier vol 3 juin 1975
Mise en service avril 1978
Date de retrait mars 2006
Nombre construits 77
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Ishikawajima-Harima TF40-IHI-801A
Nombre 2
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 22,8 kN
Dimensions
Envergure 7,88 m
Longueur 17,86 m
Hauteur 4,48 m
Surface alaire 21,2 m2
Masses
À vide 6 358 kg
Maximale 13 674 kg
Performances
Vitesse maximale 1 700 km/h
Plafond 15 240 m
Rayon d'action 2 870 km
Charge alaire 645 kg/m2
Armement
Interne 1 canon JM61A1 Vulcan de 20 mm
Externe 2 720 kg de charge (bombes, roquettes, missiles air-air AIM-9 Sidewinder, missiles anti-navire Mitsubishi ASM-1 ou ASM-2, etc.)

Le Mitsubishi F-1 est le premier avion de combat développé et fabriqué par le Japon après la Seconde Guerre mondiale. Dérivé de l'avion d'entrainement Mitsubishi T-2, il est principalement destiné à l'attaque anti-navires, avec pour mission secondaire l'attaque au sol et des capacités limités d'avion de chasse. Le F-1 a été construit à 77 exemplaires, mis en service à la fin des années 1970 et en cours de remplacement par le Mitsubishi F-2.

Conception[modifier | modifier le code]

Le développement du F-1 a été lancé en 1973. Il s'agissait de produire une version de combat monoplace de l'avion d'entrainement Mitsubishi T-2, destinée principalement à l'attaque anti-navires à l'aide du missile anti-navire ASM-1 de fabrication japonaise. Pour cela, le second poste de pilotage fut supprimé et l'avionique nécessaire fut installée : radar dans le nez, centrale de navigation inertielle, détecteur d'alerte radar, etc.

Deux prototypes du T-2 furent modifiés pour obtenir les prototypes du F-1, recevant alors la désignation FS-T2 Kai. Le premier d'entre eux fit son vol inaugural le 3 juin 1975, suivi deux ans plus tard par le premier F-1 de série. La commande initiale était de 160 exemplaires, qui fut réduite à 77 pour des raisons budgétaires. L'avion entra en service en avril 1978.

Le F-1 reçu un radar amélioré quelques années plus tard. Au milieu des années 1990, l'avion fut à nouveau modifié pour pouvoir tirer le nouveau missile ASM-2 (plus performant que le ASM-1), et pour prolonger la durée de vie de la cellule. Le remplacement des F-1 par des Mitsubishi F-2 a commencé au début des années 2000.

Engagements[modifier | modifier le code]

Aucun.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • FS-T2 Kai : prototypes (2 Mitsubishi T-2 modifiés)
  • Mitsubishi F-1 : version de série (77 exemplaires)

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paul Eden (éditeur), Encyclopedia of modern military aircraft, London, Amber Books Ltd,‎ 1er juin 2006, 512 p. (ISBN 978-1904687849).
  • Lake, Jon. "Mitsubishi F-1: Ship-killing Samurai". World Air Power Journal, Volume 23, Winter 1995. London:Aerospace Publishing. (ISBN 1-84702-364-X)[à vérifier : La somme de contrôle devrait être 9 et non X, demandé le 21septembre 2013] ISSN 0959-7050. p. 50–71.
  • Michell, Simon (editor). Jane's Civil and Military Aircraft Upgrades 1994-95. Coulsdon, UK: Jane's Information Group, 1994. ISBN 0-7106-1208-7.
  • Sekigawa, Eiichiro. "Mitsubishi's Sabre Successor". Air International, March 1980, Vol 18 No 3. Bromley, UK:Fine Scroll. ISSN 0306-5634. p. 117–121, 130–131.