Mistral (Plus belle la vie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mistral.

Le Mistral

Lieu de Plus belle la vie

alt=Description de l'image Logo Mistral PBLV.svg.
Localisation 13002, Marseille (Bouches-du-Rhône)
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Drapeau de la France France
Créateur Michel Blaise
Première apparition Saison 1, Lundi 30 août 2004 (Épisode 01)
Gentilé Mistraliens, Mistraliennes

Le Mistral est le quartier imaginaire de Marseille dans lequel se déroule l'essentiel de l'action du feuilleton télévisé Plus belle la vie. Il serait largement inspiré du Panier, vieux quartier du centre de Marseille. Il s'agit d'un décor construit dans les studios de la Belle de Mai, à Marseille.

Il est centré autour de la place du Mistral, qui est représentée sous la forme d'un dessin au trait dans le logo de la série (voir l'image ci-contre).

Ses habitants sont les Mistraliens.

Parmi les lieux du quartier qui apparaissent le plus souvent à l'écran[1], citons :

03, place du Mistral (Bar du Mistral, depuis saison 1)[modifier | modifier le code]

Bar du Mistral

Lieu de Plus belle la vie

Type Bar-Restaurant
Nom original Bar Marci
Localisation 3, place du Mistral, Marseille, Drapeau de la France France
Personnages Famille Marci (depuis 1941)
Existence 1931 - aujourd'hui
Première apparition 30 août 2004
Gérants actuels Roland Marci, François Marci, Thomas Lenoir

Fondé en 1931, c'est un café-restaurant à l'allure très surannée. Tenu par Roland Marci, il est la place centrale du quartier. Situé sur la place du Mistral, il est le lieu de rendez-vous de la majorité des habitants du quartier. Il a une terrasse qui comporte quatre tables. Le bar subit d'importants travaux en 2007 afin de le mettre aux normes (l'électricité est alors réalisée par Franck Ruiz).

Liste des patrons et employés :

Personnage Dates Rôle
Agénor Marci 1931- années 1940 Fondateur, propriétaire et gérant
Marcel Marci années 1940 - 1985 Propriétaire et gérant
Simone Marci années 1940 - 1971 Cuisinière
Roland Marci années 1960 - Propriétaire, gérant et cuisinier
Corinne Marci années 1970 - 1986 Barmaid
Mélanie Rinato 1997 - Barmaid
Thomas Marci 2005 - Barman
Barbara Évenot 2011 - Cuisinière

Liste des habitants :

Personnage Dates
Marcel Marci années 1940 - années 1960
Simone Marci années 1940 - années 1960
Roland Marci 1942-2008
Corinne Marci années 1950-1986
Mireille Marci 1961-1992
François Marci 1962-1985

Il serait inspiré par un établissement réel, qui constitue par ailleurs l'un des lieux emblématiques du quartier du Panier[2] : le « Bar des treize coins », situé à l'angle de la place des Treize-Cantons et de la rue Sainte-Françoise[3],[4] (43° 17′ 57.75″ N 5° 21′ 59.75″ E / 43.299375, 5.3665972).


Parmi les employés, on y trouve :
Roland Marci (propriétaire et gérant) - Thomas Marci (barman) - Mélanie Rinato (barmaid) - Barbara Évenot (cuisinière)

10, place du Mistral (Hôtel Select, de saison 1 à 11)[modifier | modifier le code]

Hôtel Le Select

Lieu de Plus belle la vie

Type Hôtel
Nom original Le Select
Localisation 10, place du Mistral, Marseille, Drapeau de la France France
Caractéristique(s) 14 chambres, 1 salle de bains et WC, 1 suite privée
Personnages Elena Ivanovna
(jusqu'en 1977)
Mirta Torres
(depuis 1979)
Existence années 40 - aujourd'hui
Première apparition 30 août 2004
Dernière apparition 21 octobre 2014

Le Select est le seul hôtel du quartier. Il est la propriété de Mirta Torres, qui en est aussi la gérante, aidée par Agathe Robin de la troisième à la sixième saison. Il est vieillot mais est très apprécié par les Mistraliens pour son calme et son confort. Plusieurs personnages importants de la série y logent à l'année (comme Mirta, mais aussi dans les premières saisons Rudy Torres et Rachel Lévy, Wanda Legendre ou encore Léo Castelli).

Liste des gérants :

Personnage Dates Rôle
Elena Ivanovna 1972-1977 Gérante et propriétaire
Mirta Torres 1972-2014 femme de ménage puis propriétaire et gérante
Agathe Robin 2006-2009 Copropriétaire

Liste des habitants :

Personnage Dates
Charles Frémont 1950-années 1960, 2011-2014
Elena Ivanova 1972-1977
Benoît Cassagne 1972-1977
Mirta Torres 1972-2014
Luna Torres 1972-1987, 2005, 2009-2010
Rudy Torres 1987-2009
Rachel Lévy 2004-2009
Léo Castelli 2004-2011
Roland Marci 2008-2014
Wanda Legendre 2008-2014

05, place du Mistral (depuis saison 1)[modifier | modifier le code]

L'appartement où la famille Marci est installée depuis 1985 est quelconque et dispose d'un grand open space salon-cuisine. Sa décoration n'est pas tapageuse. Blanche y vit d'abord avec son mari, François Marci, et leurs deux enfants, puis après son divorce, seule avec sa fille, ensuite elle est rejointe par Franck Ruiz, et enfin leur fils Noé Ruiz. Après sa rupture avec Franck, elle y vit seule avec Noé. En 2011, Blanche héberge pendant quelque temps Nathan Leserman, après que celui-ci s'est disputé avec son père. En 2012, Charly Puyvalador se met en couple avec Blanche et s'installe à ses côtés, avec son fils Ulysse. Mais en février 2013, Blanche se sépare de Charly. Au cours de la dixième saison, Blanche cherche une colocataire, pour des raisons financières. Dès lors, elle vit avec sa collègue et amie Coralie Blain.

Liste des habitants :

Personnage Dates
François Marci 1985-2006
Blanche Dubois 1985-....
Lucas Marci 1987-2006
Johanna Marci 1989-2008, 2010
Franck Ruiz 2007-2010
Noé Ruiz 2007-....
Charly Puyvalador 2012-2013
Ulysse Puyvalador 2012
Coralie Blain 2014-....

Le loft de Vincent et Ninon Chaumette (saison 1 à 8)[modifier | modifier le code]

Loft très spacieux et totalement rénové dans un style très parisianiste, le domicile où Vincent Chaumette s'installe au début de la série (en 2004) est situé en hauteur et dispose d'une vue sur le quartier. Y habitent, dans un premier temps, Vincent et sa fille Ninon. Dans la quatrième saison, Vincent quitte le loft, où Ninon vit désormais avec son compagnon Benoît Cassagne et les enfants de celui-ci, Sybille et Raphaël. Après sa rupture avec Benoît, Ninon y vit seule. Il lui arrive toutefois d'héberger certaines de ses connaissances, comme Estelle Cantorel, Djawad Sangha ou Fabien Rinato. Dans la huitième saison, Ninon quitte le loft pour des raisons financières.

L'appartement de Guillaume Leserman (depuis la saison 1)[modifier | modifier le code]

Rachel Lévy y a longtemps vécu avec son époux Albert. Veuve, son propriétaire l'expulse en 2004 alors qu'elle a 75 ans. C'est un des plus petits appartements du quartier. Composé d'un salon très étroit et d'une cuisine encore plus petite, il accueille à partir de 2005 Guillaume Leserman, son fils Nathan et les compagnes successives de Guillaume : Luna Torres jusqu'à la saison 4, Charlotte Le Bihac dans la saison 5, puis Marie Bergman au début de la saison 6. Au cours de la saison 6 viennent s'y installer Adriana Paoletti, nouvelle compagne de Guillaume, et Alix, la fille d'Adriana. Après qu'Adriana décède d'un cancer, Guillaume y vit seul avec Alix, dont il est devenu le tuteur légal, avant que celle-ci ne rejoigne sa grand-mère en Italie.

Le studio de Thomas Marci (depuis la saison 1)[modifier | modifier le code]

Au début de la série, en 2004, ce studio est encore habité par Malik Nassri. Il devient ensuite le logement de Thomas Marci, qui le réaménage. Thomas y vit d'abord avec son compagnon Nicolas Barrel, puis avec Florian Estève. Après la mort de Florian, Thomas y vit seul, avant que Gabriel Riva ne vienne s'installer à ses côtés. À partir de décembre 2012, Paul, le fils de Gabriel vient les rejoindre. Peu de temps après, Gabriel et Thomas déménagent pour un appartement plus spacieux. Il est alors habité par Cécile Martelli, fille du propriétaire ainsi que Mélanie Rinato.

L'appartement des Cassagne (depuis la saison 4)[modifier | modifier le code]

En 2008, au cours de la quatrième saison, Benoît Cassagne achète cet appartement de deux étages (initialement habité par le général Victor Castelli, oncle de Léo décédé en 2006) pour s'y installer avec son épouse Agnès et leurs enfants, Raphaël et Sybille. Après le départ d'Agnès et l'incendie de leur appartement, Benoît et ses enfants emménagent dans le loft de Ninon Chaumette, qui devient alors la nouvelle compagne de Benoît. Une fois refait à neuf, l'appartement des Cassagne accueillera divers locataires en quelques mois (notamment Nicolas Barrel, lorsque celui-ci fait un retour inattendu au Mistral, ou encore Johanna Marci). Après sa rupture avec Ninon, Benoît revient dans l'appartement, dont il est toujours propriétaire, en compagnie de ses enfants. Ils sont rejoints quelques mois plus tard par Mélanie Rinato, la nouvelle compagne de Benoît. Après le départ de Mélanie, Benoît se retrouve seul avec ses deux enfants. Raphaël part faire ses études en Belgique et Sybille s'installe en colocation à Aix, près de sa fac, laissant l'appartement à Benoit et sa compagne Douala.

L'appartement Malkavian (depuis la saison 8)[modifier | modifier le code]

En 2012, Sacha, Luna et Jonas s'installent dans cet appartement meublé à la décoration désuète, donnant sur la place du Mistral, juste à côté du Bar.

La boutique (saison 1 à 7) / l'institut de beauté (depuis la saison 7)[modifier | modifier le code]

Fondée en 1994 (dans le local d'une ancienne poissonnerie), la boutique de la place du Mistral s'appelle à l'origine « l'Atelier de Charlotte ». Charlotte Le Bihac y vend des vêtements de créateurs. Cette boutique sert également de logement à Charlotte, qui vit au début de la série dans l'appartement situé à l'étage. Une fois Charlotte partie, la boutique est reprise par Patricia Estève, en collaboration avec Luna Torres, qui travaillait déjà avec Charlotte avant son départ. Coquette et refaite à neuf, la boutique devient un magasin de produits issus du commerce équitable. Après la départ de Luna, c'est Thomas Marci qui a l'idée de reprendre la boutique avec Estelle Cantorel. Ils y vendent des vêtements et même des accessoires coquins.

En 2011, la boutique est reprise par Ève Tressere, qui la transforme en institut de beauté décoré et rénové comme un institut parisien. Il se nomme Belles du Mistral. Ève y travaille en collaboration avec Estelle Cantorel, puis elle quitte le quartier au cours de la huitième saison. Laurence, la tante de Djawad Sangha y devient esthéticienne. Après le départ de Laurence, Wendy Lesage se fait engager pour le poste d'esthéticienne.

Parmi les employés, on y trouve :
Estelle Cantorel (gérante) - Wendy Lesage (esthéticienne)

L'Épicerie (saison 1) / Le bureau d'Alice (saison 2) / Le cabinet du médecin de quartier (depuis la saison 2)[modifier | modifier le code]

Cabinet médical

Lieu de Plus belle la vie

Type Cabinet de médecine générale
Nom original La superette de la place
Localisation 9, impasse des pêcheurs, Marseille, Drapeau de la France France
Caractéristique(s) 1 salle d'attente, 1 salle de consultation
Personnages Antoine Frémont
(2004-2005)
Alice Jouvenin
(2005-2006)
Guillaume Leserman
(depuis 2006)
Travaux Agrandissement début 2006
Première apparition 30 août 2004

Assez petit, ce local est tout d'abord une épicerie (en 2004) tenue par Antoine, le cousin de Julien, Juliette et Céline Frémont. En décembre 2005, Alice Jouvenin y ouvre un centre pour femmes en détresses, ce qui ne plaît guère à Mirta Torres, tenancière de l'hôtel Select juste à côté. Agrandi début 2006, le local devient le cabinet du docteur Guillaume Leserman et accueillera plusieurs autres médecins qui le remplaceront momentanément au cours des différentes saisons lorsque celui-ci partira en missions humanitaires. Ce cabinet est constitué d'une salle d'attente, séparée de la salle de consultation par une porte vitrée en bois. Dans la saison 3, le bureau de la secrétaire Aude Estavar est installé au sein-même de la salle d'attente.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

L'office de tourisme et les habitants de Marseille sont souvent questionnés par de nombreuses personnes (ne sachant pas que le quartier est fictif) afin de savoir où se trouve le Mistral.[travail inédit ?]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation du Mistral sur le site édité par France 3
  2. Georges Rouzeau, « Le Panier, une balade dans le vieux Marseille », sur ViaMichelin,‎ 3 décembre 2009 (consulté le 18 juillet 2008).
  3. Guilhem Ricavy, « Plus belle la vie dans le mille », Marseille Plus, no 1415,‎ 11 juillet 2008, p. 2.
  4. « Exclusif : L'équipe du site rencontre la boutique PBLV », sur PBLV.org,‎ 15 juillet 2008 (consulté le 18 juillet 2008).