Miles Davis at Carnegie Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miles Davis at Carnegie Hall

Live par Miles Davis Quintet
Sortie 1962
Enregistré 19 mai 1961
Durée 73:22
Genre jazz
Label Giants of Jazz[1]
Critique

Miles Davis at Carnegie Hall est un enregistrement public d'un concert Jazz du Miles Davis quintet du 19 mai 1961 au Carnegie Hall de New-York.

Il s'agit d'un concert en faveur de l'African Research Foundation, une ONG qui consacra les recettes à l'achat d'une unité médicale mobile pour le Tanganyika. La première partie est un concert du quintet puis en seconde partie avec l'orchestre de Gil Evans[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Piste Titre du morceau Composé par Durée
1. Concierto De Aranjuez (Part 1 & 2) J. Rodriguo 16:46
2. Teo M. Davis 9:14
3. Walkin' R. Carpenter 4:42
4. I Thought About You J. Mercer, J. Van Heusen 4:42
5. Spring Is Here L. Hart, R. Rodger 4:02
6. No Blues M. Davis 10:48
7. Oleo Sonny Rollins 7:23
8. Someday My Prince Will Come F. Churchill, L. Moret 2:43
9. The Meaning of the Blues L. Worth, B. Troup 3:09
10. Lament J.J. Johnson 1:28
11. New Rhumba Ahmad Jamal 3:49

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Miles Davis Quintet & Gil Evans and His Orchestra
    • Miles Davis Quintet
    • Danny Bank, anches
    • Billy Barber, tuba
    • Eddie Caine, reed player
    • Johnny Coles, trompette
    • Gil Evans, arrangeur, chef d'orchestre
    • Bernie Glow, trompette
    • Dick Hixon, trombone
    • Paul Ingraham, cor
    • Jimmy Knepper, trombone
    • Steve Lacy, saxophone soprano
    • Louis Mucci, trompette
    • Dick Nixon, trombone
    • Romeo Penque, anches
    • Janet Putnam, harpe
    • Frank Rehak, trombone
    • Jerome Richardson, anches
    • Bobby Rosengarden, percussions
    • Ernie Royal, trompette
    • Bob Swisshelm, cor
    • Bob Tricarico, anches
    • Julius Watkins, cor

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe une édition officielle Columbia, CL 1812 mais sans le titre phare Concierto De Aranjuez, à cause de la sortie trop récente en 1960 de Sketches of Spain.
  2. Ian Carr, "Miles Davis", Editions Parenthèses, 1991, p.151.