Michael Pacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Wolfgang et le Diable.

Michael Pacher est un peintre et sculpteur autrichien, né vers 1435 à Bruneck dans le Tyrol et mort en 1498 à Salzbourg.

Influencé par Donatello et Mantegna, il peignit des autels d'église.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Maître-autel de l'Eglisse paroissiale St Laurent à Lorenzen au Tyrol du Sud, v. 1465. Il y avait quatre panneaux en bois de pin (104 x 100 cm) placés sur les ailes extérieures, dont deux sont conservés au Palais du Belvédère à Vienne[1] :
    • La séparation de Saint Laurent et du pape Sixte
    • Saint Laurent devant l'Empereur Décius
  • Son chef-d'œuvre est l'autel composé de statues et de peintures du sanctuaire dédié à saint Wolfgang dans le village homonyme (Sankt Wolfgang en allemand) situé dans la région du Salzkammergut dont:
    • La résurrection de Lazare, (1471-1481), détrempe sur bois, 173 × 130 cm;
    • La Tentation du Christ, (1471-1481), détrempe sur bois, 175 × 130 cm, où le démon tend à saint Augustin le Livre des Vices.
  • Saint Augustin et Saint Grégoire, (v.1480), (panneau central du Retable des Pères de l'Église du couvent Neustift près de Bressanone), huile sur bois, 212 × 100 cm, Munich, Alte Pinakothek
  • Couronnement de la Vierge, (1452-1460), huile sur bois, 144 × 92 cm, Munich, Alte Pinakothek.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Margot Rauch, Belvedere : Galerie d’Art Autrichienne, Gerbert Frodi,‎ 2001, p. 18-19

Voir aussi[modifier | modifier le code]