Meknès-Tafilalet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Région de Meknès-Tafilalet
Meknès-Tafilalet
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Provinces Meknès
El Hajeb
Ifrane
Khénifra
Errachidia
Midelt[1]'[2]
Chef-lieu Meknès
Wali(s) Ahmed Moussaou[3]
Démographie
Population 2 119 000 hab. (2006[réf. nécessaire])
Densité 27 hab./km2
Population urbaine 1 202 487 hab. (2004[4])
Population rurale 939 040 hab. (2004[4])
Géographie
Coordonnées 33° 53′ 00″ N 5° 33′ 00″ O / 33.88333333, -5.5533° 53′ 00″ Nord 5° 33′ 00″ Ouest / 33.88333333, -5.55  
Superficie 7 921 000 ha = 79 210 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir sur la carte Maroc administrative
City locator 14.svg
Région de Meknès-Tafilalet

L'ancienne région de Meknès-Tafilalet (arabe : مكناس تافيلالت) est l'une des seize anciennes régions du Maroc créées après la loi de décentralisation de 1997, avant le redécoupage territorial de 2015[5].

Celui-ci sépare en trois la région de Meknès-Tafilalet :

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au nord du pays, elle s'étendait sur 79 210 km² (quasiment la taille de la République tchèque) et comportait 2 141 527 habitants en 2004[4]. Son chef-lieu, à son extrême nord, est Meknès.

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Limites territoriales[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Source : Recensement de 2004[4].

Transport[modifier | modifier le code]

La région contient un tronçon de l'autoroute Casablanca-Fès. Le chemin de fer reliant Marrakech à Oujda traverse la ville de Meknès.

La ville d'Errachidia abrite l'unique aéroport civil de la région (Meknès disposant d'une base aérienne militaire).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Bulletin officiel n° 5744, p. 1018 », ministère de la Justice,‎ (consulté le 18 mai 2011).
  2. a et b Mohamed Koursi, « Création de la nouvelle province de Midelt : pour les populations locales, c'est un rêve qui se réalise », www.casafree.com,‎ (consulté le 18 mai 2011).
  3. « Le Roi a nommé aujourd'hui 37 walis et gouverneurs », La Vie éco,‎ (lire en ligne)
  4. a, b, c et d [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 18 mai 2011)
  5. « Décret n°2.15.40 du 20 Février 2015, fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et provinces qui les composent, publié au Bulletin Officiel n° 6340 du 05 Mars 2015 » qui entre en vigueur à la même date que le décret prévu à l'article 77 de la loi organique n°59-11 relative à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriale
  6. Donnée non fournie, car la province de Midelt n'existait pas encore lors du recensement de 2004.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]