Mario Aoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aoun.

Mario Aoun est un médecin libanais et une figure politique du Courant patriotique libre du général Michel Aoun.

Il fut élu président de l'Ordre des médecins du Liban en 2004, succédant à deux médecins qui appartenaient au Courant du Futur. En 2005, il est candidat du CPL aux élections législatives, pour le siège maronite du Chouf. Il perd les élections face à la liste de l'Alliance du 14 Mars, regroupant le Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt et les Forces libanaises représentées par Georges Adouan.

En parallèle, Aoun avait lancé une procédure judiciaire à l'encontre de son prédécesseur, Ghattas Khoury, membre du Courant du Futur, qu'il accuse de corruption dans le cadre de la construction du siège de l'Ordre à Beyrouth. En 2007, la justice donne raison à Khoury et sa plainte est rejetée. Les candidats soutenus par Mario Aoun et par les partis de l'opposition libanaise perdent les élections de l'Ordre des médecins cette même année, qui retombe entre les mains des partis du 14 Mars.

En juillet 2008, Mario Aoun est nommé ministre des Affaires sociales dans le gouvernement d'union nationale formé après les accords de Doha entre l'opposition et la majorité libanaise. Il échoue à se faire élire député maronite du Chouf en juin 2009.