Lyssavirus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Lyssavirus (de Lyssa, déesse grecque de la folie) sont un genre de virus de la famille des Rhabdoviridae, de l'ordre des Mononegavirales qui inclut le virus de la rage et des virus apparentés. Ce genre compte 7 membres, dont seul le sérotype 1 infecte couramment l'homme, alors que les 6 autres sérotypes n'entraînent que rarement la maladie chez l'humain[1].

De nombreux mammifères peuvent être touchés par les lyssavirus, principalement les canidés (le renard, le chien) ou les chiroptères (les chauves-souris insectivores et hématophages). Dans une moindre mesure, sont également concernés les mustélidés (la mouffette, le blaireau, la martre), les viverridés (la mangouste, la civette, la genette) et les procyonidés (le raton laveur).

Le virus est généralement transmis à l'homme par la morsure ou la griffure d'un animal infecté. Il s'attaque à son système nerveux central et entraîne une inflammation progressive de l'encéphale et de la moelle épinière. Si l'infection n'est pas traitée, elle provoque la mort de l'hôte de manière quasi inéluctable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence de la santé publique du Canada  : Virus rabique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie indicative[modifier | modifier le code]

  • Cliquet F., Freuling C., Smreczak M., van der Poel W.H.M., Horton D., Fooks A.R., Robardet E., Picard-Meyer E. and Müller T.- Development of harmonised schemes for monitoring and reporting of rabies in animals in the European Union. Rabies Bull. Eur., 2010, 34, no 2, p. 7-8.
  • ANSES Programme d’épidémiosurveillance des infections a lyssavirus chez les chiroptères – Année 2010 ; 9 juin 2011
  • Picard-Meyer E., Borel C. et Cliquet F.- Découverte d’une colonie de sérotines communes infectées par le lyssavirus EBLV-1 en Moselle en 2009. Bull. Epidémiol. Santé Anim. – Alimentation, 2010, no 39, p. 4.
  • Picard-Meyer, Robardet E. and Cliquet F.- Analysis of nucleotide sequences on rabies isolates received from Bulgaria. Report of the European Union Reference Laboratory for Rabies, Anses Nancy Laboratory for rabies and wildlife, 1 October 2010, 9 p.
  • Robardet E. and Cliquet F.- Interlaboratory trial 2009 : Fluorescent antibody test (FAT), Rabies tissue culture infection test (RTCIT), Mouse inoculation test (MIT). Report of the European Union Reference Laboratory for Rabies, Anses Nancy Laboratory for rabies and wildlife, 28 January 2010, 49 p.
  • Ponçon N., Dacheux L., Picard E., Debaere O., Bronner A., Cliquet F. et Bourhy H.- La rage en France métropolitaine : bilan de la situation actuelle. Bull. Epidémiol. Santé Anim. – Alimentation, 2010, no 39, p. 2-4.
  • Robardet E. and Cliquet F.- Third european workshop for rabies and implementation of EURL website. Rabies Bull. Europe, 2010, 34, no 4, p. 8-11.