Frederick Mitchell-Hedges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mitchell et Hedges (homonymie).

Frederick Albert Mitchell-Hedges (22 octobre 1882 - juin 1959)[1] est un aventurier, explorateur et écrivain britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Serait à l'origine d'une manipulation concernant le crâne de cristal. Il affirme avoir découvert au Bélize, avec sa fille Anna, le fameux crâne du destin funeste plus connu comme le crâne de cristal. Mitchell-Hedges a écrit une autobiographie en anglais sous le titre Danger my ally, traduit en français par R. Jouan : Des ruines Mayas aux repaires de la flibuste , éditions France-Empire, 1957, 319 p.. Dans ce livre, sans doute romancé, l'auteur reste très discret sur le crâne en cristal, voici ce qu'il dit à son sujet, p. 304 : Nous emportâmes également le sinistre crâne de la Destruction, au sujet duquel on a beaucoup écrit. J'ai mes raisons pour ne pas révéler comment il est entré en ma possession. Il est en cristal de roche très pur et, d'après les savants, il a fallu plus de cent cinquante ans de travail, de génération en génération, pour rôder l'immense bloc avec du sable et lui donner sa forme parfaite. Il date d'au moins 3600 ans et, selon la légende, il servait au Grand Prêtre des Mayas au cours de certains rites ésotériques. Lorsqu'il décrétait une mort, avec l'aide de ce crâne, dit-on, elle survenait inévitablement. Je ne désire pas essayer d'expliquer ce phénomène. Une photo du crâne est jointe à l'ouvrage, avec en sous-titre : Le crâne de la Destruction, vieux d'au moins 3600 ans, utilisé par les prêtres mayas pour faire mourir les gens. il concentre en lui, dit-on, l'essence même du mal.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Adventures : Webster's Quotations, Facts and Phrases; AuteurInc Icon Group International; ÉditeurICON Group International, Inc., 2008; ISBN 0546673848, 9780546673845 – p. 298